>@EIB
©EIB

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Unicef ont annoncé ce jour un nouveau partenariat destiné à améliorer l’accès à un enseignement de qualité et à atténuer les effets des changements climatiques sur les enfants.

Dans le cadre d’un protocole d’accord signé par Werner Hoyer, président du Groupe BEI, et Henrietta Fore, directrice générale de l’Unicef, les deux institutions se sont engagées à investir conjointement dans un enseignement de qualité et des formations spécialisées destinés aux enfants les plus vulnérables. La BEI et l’Unicef donneront aussi une plus grande envergure à des initiatives locales d’adaptation aux effets des changements climatiques dans des écoles et des centres de santé. 

Nicolas Schmit, commissaire pour l’emploi et les droits sociaux : « Le calendrier social de cette Commission européenne vise à offrir un avenir plus certain à nos enfants et aux jeunes. Nous voulons leur éviter la pauvreté et nous assurer qu’ils ont accès aux compétences et aux formations nécessaires pour faire face aux transitions verte et numérique. Personne ne doit être laissé de côté. Je salue l’accord de ce jour entre la BEI et l’Unicef, car il s’inscrit dans la même logique. »

Afin d’améliorer la résistance des enfants aux effets des changements climatiques et leur accès aux services de santé, à un enseignement de qualité et à l’eau potable, la BEI et l’Unicef encourageront l’innovation financière, y compris les investissements d’impact destinés à stimuler les financements pour le développement des acteurs privés et publics.

Les deux institutions chercheront également à aider les groupes vulnérables à accéder plus facilement aux services associés aux investissements de la BEI en faveur des infrastructures durables, comme ceux qu'on retrouve dans des projets en lien avec l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Des projets pilotes seront bientôt lancés dans des pays d’Europe, d’Asie centrale, d’Afrique australe et d’Afrique de l’Est.

« L’éducation, des emplois décents et la lutte contre les changements climatiques sont des questions essentielles pour les jeunes du monde entier. Ce sont également des priorités stratégiques de la banque de l’UE », a déclaré Werner Hoyer, président du Groupe BEI. Avant d’ajouter : « En s’appuyant sur le savoir-faire et les capacités opérationnelles reconnus de l’Unicef, la banque de l’UE contribuera à améliorer la qualité de l’enseignement pour qu’il devienne inclusif et équitable pour les enfants et les jeunes du monde entier, mais aussi à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. »

« Chaque mois, près de 10 millions de jeunes atteignent l’âge de travailler. Ils doivent pouvoir s’armer des compétences essentielles dont ils ont besoin pour réussir », a déclaré Henrietta Fore, directrice générale de l’Unicef. « En collaborant avec la BEI, nous pouvons veiller à ce que les enfants et les jeunes soient dotés des compétences numériques, commerciales et entrepreneuriales nécessaires pour rencontrer le succès sur le marché actuel. »

https://www.unicef.org/press-releases/european-investment-bank-and-unicef-partner-help-improve-access-quality-education

À propos de l’Unicef

L’Unicef travaille dans certaines des endroits les plus inhospitaliers du monde afin de venir en aide aux enfant les plus défavorisés. Présente dans plus de 190 pays et territoires, elle travaille pour tous les enfants, partout, afin de construire un monde meilleur, pour tous.