>@Kvarken Link Oy
©Kvarken Link Oy
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d'accorder un prêt de 70 millions d'EUR visant à améliorer les liaisons par transbordeur entre les villes d’Umeå, en Suède, et de Vaasa, en Finlande.
  • Le nouveau navire transbordeur, qui pourra transporter jusqu’à 800 passagers, sera construit en Finlande ; doté d’un système de propulsion hybride, il répondra à des normes environnementales élevées.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un prêt de 70 millions d'EUR avec Kvarken Link Oy, une société de projet détenue conjointement par les villes d’Umeå (Suède) et de Vaasa (Finlande) et qui a pour objet l’acquisition d’un navire transbordeur assurant le transport de passagers et de véhicules entre les deux ports. Ce nouveau navire pour passagers et véhicules possédant la certification glace (roulier de 150 mètres de long pouvant transporter 800 passagers) sera construit dans les chantiers navals de Rauma Marine Constructions, en Finlande ; il devrait être livré en 2021 et battra pavillon finlandais.

Lors de la cérémonie de signature qui s’est déroulée à Helsinki, Alexander Stubb, vice-président de la BEI, a déclaré : « Des transbordeurs relient Vaasa et Umeå depuis 1958. Lorsque la compagnie qui assurait ce service a fait faillite en 2011, les deux villes ont pris la relève avec succès. Étant donné la demande croissante de services de transport de fret et de passagers, il est désormais possible de disposer d’un navire moderne pour la liaison entre les deux villes. L’action en faveur du climat étant l’une des priorités majeures de la BEI, nous sommes heureux de financer ce navire très économe en carburant, qui est tellement plus respectueux de l'environnement que son prédécesseur que les deux bateaux peuvent à peine se comparer. »

Le nouveau navire sera doté d’un moteur bicarburant dont les performances environnementales sont nettement supérieures à celles du transbordeur actuel [1], et qui permet par ailleurs d’offrir un service de meilleure qualité aux passagers et d’augmenter la capacité de transport de fret pour cette liaison. Le projet prévoit également une composante portant sur des travaux de modernisation portuaire qui s’imposent pour que le nouveau navire puisse accoster aux terminaux des transbordeurs des ports de Vaasa et d’Umeå[2].


[1]Le nouveau navire comportera plusieurs éléments visant à le rendre économe en énergie et plus respectueux de l’environnement, notamment un système de propulsion hybride combinant un moteur bicarburant (GNL ou biogaz liquéfié et gazole) et des batteries, un propulseur azimutal électrique, une coque optimisée, une fourniture d’électricité via un branchement électrique à quai permettant au navire de ne pas recourir à ses moteurs au port, ainsi que d’autres éléments similaires qui amélioreront considérablement ses performances environnementales par rapport au navire existant.

[2] Les travaux de modernisation du port d’Umeå concernent notamment la modernisation des murs de quai existants pour transbordeurs, la rénovation des jetées, l’installation de passerelles pour passagers et rampes d’accès mobiles, la modernisation des équipements collectifs, y compris le système de gestion des déchets et l’approvisionnement en électricité à quai, ainsi que d’autres petits aménagements visant à améliorer la sécurité et dispositifs de protection.

Au port de Vaasa, les travaux portent principalement sur l’approvisionnement en électricité côté port, l’installation de dispositifs d’auto-amarrage, la modernisation du terminal transbordeurs et de la passerelle pour les passagers, ainsi que sur d'autres petits aménagements.