>@TEC-WL
©TEC-WL
  • Un prêt BEI de l’ordre de 200 millions à Tram’Ardent avec le soutien du Plan Juncker pour le futur Tram de Liège
  • Il s’agit du 1er financement partenariat public-privé (PPP) de grande envergure en Région wallonne
  • C’est un projet structurant important pour la ville et sa région, pour fluidifier et faciliter les déplacements, améliorer la qualité de l’air et la qualité de vie des habitants

La ville de Liège, en Belgique, va pouvoir mieux respirer avec un trafic fluidifié grâce à une offre de transport redessinée autour de son tram. Celui-ci est à présent bien sur les rails, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) bénéficiant du soutien de l’Europe avec la BEI et le Plan Juncker et de solides partenaires financiers.

La Banque européenne d'investissement (BEI) a signé un contrat de financement de l’ordre de 200 millions d'euros avec le consortium Tram’Ardent, le prestataire choisi par la Région Wallonne, qui fournira le matériel roulant et réalisera la construction et la maintenance d’une première ligne de tramway de 11,5 kms desservant le centre-ville de Liège. Couvrant près de 50% du coût total du projet, ce financement à très long terme, s’étalant sur trois décennies, bénéficie d'une garantie au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) - le pilier financier du ‘Plan Juncker’ - déployé par la BEI.

Le nouveau système de tramway a pour objectif de favoriser un changement important dans la ville de Liège, à savoir encourager ses habitants à préférer les transports publics aux transports individuels. Ce qui devrait non seulement diminuer les temps de transport à l'intérieur de la ville, mais aussi réduire les émissions de CO2 et améliorer la qualité de vie en ville. Avec un aménagement urbain revu autour du projet de tram, c’est le mieux-vivre et le confort des usagers et des habitants qui sont visés.

M. Jean-Christophe Laloux, Directeur général de la BEI, a déclaré lors de la cérémonie officielle le 31 janvier 2019 à Namur : « Je suis heureux d’annoncer la conclusion du financement de ce projet pour lequel la Banque européenne d’investissement a mobilisé les moyens du Plan Juncker. Cette collaboration entre la Commission européenne et la Banque de l’UE permettra d’améliorer concrètement la vie des liégeois. Nous nous sommes engagés avec les partenaires du Tram de Liège; c’est cela aussi l’Europe qui œuvre au bénéfice des citoyens ».

La Commissaire européenne Violeta Bulc, responsable des transports, a déclaré : « Je me réjouis pour les habitants de Liège, qui grâce au soutien du Plan Juncker bénéficieront d'une ligne de tram moderne et rapide jusqu'au centre-ville. Le tram devrait également aider toute la ville à mieux respirer, avec une qualité de l'air améliorée. Ce projet, qui promeut une mobilité urbaine propre, contribue directement à nos objectifs d'une Europe "zéro émission nette" d'ici 2050 et j'espère qu'il inspirera les autres villes européennes. »

Informations sur le tram de Liège : https://letram.be/

Cette opération avec Tram’Ardent en faveur du Tram de Liège s’inscrit dans les objectifs prioritaires de la BEI de développement des transports durables et de lutte contre le changement climatique.

Plus d’informations sur : http://www.eib.org/projects/sectors/transport/index.htm ;

Et sur http://www.eib.org/projects/priorities/climate-and-environment/climate-action/index.htm