>@EIB
©EIB
  • Les fonds de la BEI permettront de mettre à niveau 12 postes électriques et de développer un système énergétique et de communications moderne.
  • Dans le cadre du prêt de la BEI, l’Ukraine apporte une garantie à Ukrenergo, une société privée de services collectifs.
  • La BEI et l’Ukraine ont signé un protocole d'accord visant à sauver des vies et à réduire les accidents de la route dans cinq grandes municipalités.

La Banque européenne d’investissement (BEI) prête 136 millions d’EUR à Ukrenergo, la compagnie nationale d’électricité de l’Ukraine, afin de soutenir un vaste programme de modernisation de ses infrastructures de transport, en vue de garantir aux entreprises et citoyens ukrainiens un approvisionnement fiable en électricité. L’État ukrainien soutient tout particulièrement ce projet, comme le prouve l’accord signé ce jour avec la BEI, aux termes duquel il apportera des garanties dans le cadre du prêt de la BEI.

La banque de l’UE et l’Ukraine ont aussi signé, ce jour, un protocole d'accord concernant le développement d'un projet relatif à la sécurité routière en milieu urbain prévoyant un investissement dans les infrastructures visant à améliorer la sécurité routière en ville – un problème majeur pour les citoyens et une priorité pour l’État ukrainien. En outre, la BEI a prévu d’octroyer une subvention d'assistance technique de 4,25 millions d’EUR afin de soutenir le développement et la mise en œuvre du projet, pour veiller à ce que l’Ukraine accède aux bonnes pratiques en matière de sécurité routière.

Ces divers projets, soutenus par une garantie de l’UE au titre du mandat de prêt extérieur de la BEI, revêtent une importance particulière car l’UE et l’Ukraine ont recensé les secteurs des transports et de l’énergie comme étant des domaines clés de coopération.

Vazil Hudák, vice-président de la BEI, a déclaré : « Les opérations de prêt de la BEI en Ukraine, qui représentent quelque 5,5 milliards d’EUR, s'inscrivent dans le droit fil des politiques de l'UE et contribuent à encourager les progrès dans le pays et à approfondir sa coopération avec l’Union européenne. Ces deux projets auront une incidence positive directe sur la qualité de vie des citoyens ukrainiens, contribueront à la poursuite du développement de l’économie ukrainienne, tout en renforçant sa compétitivité. »          

Volodymyr Groysman, premier ministre de l’Ukraine, qui a assisté à la cérémonie de signature tenue ce jour à Bruxelles, a ajouté : « L'État ukrainien souhaite ardemment renforcer sa coopération avec la Banque européenne d’investissement. C’est pourquoi, en qualité de premier ministre, je me réjouis de voir signer aujourd’hui ces documents bilatéraux qui visent à contribuer aux réformes dans mon pays, s’agissant notamment de la rénovation des infrastructures énergétiques et routières. »

Violeta Bulc, commissaire européenne aux transports, a déclaré : « La sécurité routière est une question de droits humains : chaque vie compte. Il faut adopter une approche globale, couvrant le changement des comportements, l'éducation, l’application des règles et les infrastructures. Nous avons développé un savoir-faire et un engagement à améliorer la sécurité routière dans l’UE et sommes heureux de les partager à grande échelle avec les pays partenaires tels que l’Ukraine. Je me réjouis de voir l’Ukraine et la BEI signer aujourd’hui cet important programme, qui est également soutenu par des fonds de l’UE. »

Le prêt de la BEI à Ukrenergo contribuera au financement de la remise en état de 12 postes électriques fonctionnant à des tensions de service dans la gamme de 220 à 750 kV, situées dans le réseau électrique de Dnipro. Il complète d’autres soutiens d’IFI visant à rénover les infrastructures existantes et à développer un système de communication moderne à fibre optique pour protéger, surveiller et commander le réseau d'électricité, en permettant de commander à distance tous les postes électriques concernés, dans toute l’Ukraine.

Le projet Sécurité routière en milieu urbain soutiendra des programmes municipaux axés sur l’augmentation de la sécurité routière et l’amélioration de l’accès aux transports publics dans cinq grandes villes ukrainiennes : Dnipro, Kharkiv, Kiev, Lviv et Odessa. Les fonds seront utilisés pour financer des investissements dans les infrastructures afin de renforcer la sécurité routière en ville, développer des solutions informatiques visant à gérer le trafic de façon efficace et sûre et créer des installations pour les cyclistes et les piétons.