>@Dirk Heilmann/EIB
©Dirk Heilmann/EIB
  • Le président Hoyer et le vice-président Scannapieco se joignent à Donald Tusk, le président du Conseil européen, pour une visite dans les Balkans occidentaux.
  • La BEI annonce un nouveau soutien après avoir consacré 7 milliards d’EUR depuis 2007 au développement économique et social de la région.
  • Un prêt de 45 millions d'EUR permettra d’améliorer le système de contrôle du trafic aérien en Serbie et au Monténégro.

La Banque européenne d'investissement (BEI) est déterminée à soutenir la stratégie de l'UE pour les Balkans occidentaux en intensifiant sa contribution financière et de conseil dans la région. C'est ce qu'ont souligné Werner Hoyer, président de la BEI, et Dario Scannapieco, vice-président de la Banque, lors d'une visite conjointe menée ce jour en Serbie avec le président du Conseil européen, Donald Tusk. Le Groupe BEI est déjà l'un des plus grands bailleurs de fonds publics dans la région, avec plus de 7 milliards d'EUR prêtés par la BEI depuis 2007, en étroite coopération avec l'UE et d'autres institutions financières. Déjà actif dans certains des domaines clés mis en évidence par la stratégie de l’UE, notamment le renforcement de la connectivité et le soutien au développement socio-économique, il entend collaborer avec la région pour stimuler l'économie numérique.

Avec Donald Tusk, le président du Conseil européen, Werner Hoyer et Dario Scannapieco ont rencontré Aleksandar Vučić, le président serbe. À l’occasion de cette rencontre, les représentants de la BEI ont souligné l'importante contribution du Groupe BEI au développement socio-économique de la Serbie et de l'ensemble de la région des Balkans occidentaux, ainsi que son engagement à poursuivre et à étendre ce soutien, en aidant la région à consolider les fondamentaux économiques qui sont essentiels pour le processus d'adhésion à l'UE.

À cette occasion, le président Vučić et M. Scannapieco, vice-président de la BEI, ont signé un nouveau prêt de 45 millions d'EUR qui permettra de financer la modernisation du système de contrôle du trafic aérien en Serbie et au Monténégro. Ce projet aidera les deux pays à respecter les réglementations de l'UE et à faire progresser leur processus d'adhésion à l'UE dans le domaine du transport aérien. Cette opération s'inscrit également dans le cadre de l'initiative Résilience économique de la BEI qui vise à améliorer les conditions de vie et à stabiliser l'économie dans des régions touchées par des conflits et des vagues migratoires.

C’est grâce à la garantie du budget de l'UE qui couvre l'initiative Résilience économique de la BEI que ce prêt de la BEI est accordé à l’organisme public Serbia and Montenegro Air Traffic Services Agency Ltd (SMATSA). Les investissements permettront d'accroître la capacité du système, d'améliorer la sécurité et le rapport coût-efficacité et d'améliorer la connectivité du transport aérien dans la région.

Avec le prêt signé ce jour, la BEI a déjà engagé près de 550 millions d'EUR de financement dans les Balkans occidentaux, contribuant ainsi à la résilience économique de la région.

S’exprimant à ce sujet, Werner Hoyer, président de la BEI, a déclaré : « Investir dans les Balkans occidentaux, c'est investir dans l'avenir de l'Europe. La BEI s'est engagée à être un partenaire fiable pour les États de cette région, à les aider à moderniser leur économie et à progresser sur la voie de l’adhésion à l'Union européenne ».

Le vice-président Dario Scannapieco a ajouté : « L'amélioration de la connectivité dans les Balkans occidentaux et entre la région et l'UE est l'un des principaux objectifs de la stratégie de l'UE pour les Balkans occidentaux. Le contrat conclu aujourd'hui avec la SMATSA profitera tant aux passagers, qu’aux compagnies aériennes et aux entreprises aéroportuaires. En plus, il contribuera à réduire les émissions de polluants par l’améliorant des flux de circulation »"