>@Mireia Gonzalez Torrijos/EIB
©Mireia Gonzalez Torrijos/EIB

Les petites entreprises fournissant des biens et des services à des organismes publics vont pouvoir bénéficier d’une prise à l’escompte de leurs factures à des taux avantageux, de sources de financement diversifiées et de délais de règlement raccourcis.

Les PME et les ETI espagnoles collaborant avec des organismes publics verront leur accès aux liquidités facilité par le biais d’un programme innovant de financement de la chaîne d’approvisionnement que Farmafactoring España (FFE) va mettre en œuvre en Espagne, grâce au soutien financier de la Banque européenne d’investissement (BEI). La BEI vient en effet d’accorder une garantie de 300 millions d’EUR à FFE dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe, de la Commission européenne (« Plan Juncker »). Román Escolano, vice-président de la BEI, et Massimiliano Belingheri, PDG de FFE et de BFF Banking Group, ont signé l’accord de garantie ce jour à Luxembourg.

L’activité de Farmafactoring España consiste essentiellement en la prise à l’escompte de créances sur les administrations publiques. La garantie fournie par la BEI permettra à la société d’élargir la portée de son action aux PME qui fournissent des biens et des services à des sociétés anonymes à capitaux publics. Cet accord contribuera à fournir à FFE, pour une durée de trois ans, une protection contre le risque encouru sur un nouveau portefeuille de factures commerciales émises par des PME et payables par des organismes publics présélectionnés. La nouvelle plateforme ainsi mise en place bénéficiera aux PME en escomptant leurs factures commerciales à des taux favorables et en facilitant le paiement en temps voulu de leurs créances en souffrance. En conséquence, les PME bénéficiant de cet instrument financier diversifieront leurs sources de financement, amélioreront leurs indicateurs de crédit et auront accès à des ressources supplémentaires pour réaliser de nouveaux investissements.

Le soutien du Plan d’investissement pour l’Europe a largement contribué à ce que la BEI puisse dorénavant proposer, aux côtés des prêts traditionnels qu’elle accorde à des entreprises commerciales à capitaux publics, une solution innovante axée sur les créances commerciales à court terme. Il s’agit de la première opération liée à la chaîne d’approvisionnement que la BEI met en place avec un spécialiste de l’affacturage.

Lors de la cérémonie de signature, Román Escolano, vice-président de la BEI, a déclaré : « Les PME fournissent plus de 70 % des emplois en Espagne. L’accord innovant que nous signons aujourd’hui facilitera l’accès au crédit pour les PME fournissant des biens et des services à des organismes publics et les aidera à mieux gérer leurs fonds de roulement. Il contribuera à promouvoir une chaîne de financement nouvelle et différente pour les PME, assortie de conditions avantageuses. Le financement de ces entreprises est un pilier clé de l’activité de la BEI, dans la mesure où elles sont un moteur essentiel de la croissance économique et de la création d’emplois. »

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité, a indiqué : « Cette nouvelle solution de financement innovante apportera aux PME espagnoles la marge de manœuvre dont elles ont besoin pour investir dans l’innovation, l’expansion et la création d’emplois. Je suis heureux que le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) ait pu jouer un rôle important dans la création de cet instrument financier. Je souhaite un franc succès à tous les bénéficiaires. »

Le Plan d’investissement pour l’Europe devrait déjà mobiliser plus de 28 milliards d’EUR d’investissements en Espagne et 209 milliards d’EUR dans toute l’Europe.

M. Belingheri, PDG de BFF Banking Group, a déclaré : « Nous sommes très fiers de l’accord que nous avons signé ce jour avec la BEI, qui vise à soutenir les petites et moyennes entreprises en Espagne. Nous espérons que cette opération innovante ne sera que le début d’une série d’accords à venir entre la BEI et BFF Banking Group dans toute l’Europe. Notre positionnement fait de nous une contrepartie appréciable, qui facilite la collaboration étroite entre les entreprises, le secteur financier et le secteur public. »