>@Abellio East Anglia 2016
©Abellio East Anglia 2016

La BEI a convenu de mettre 60 millions de GBP à disposition pour l’acquisition de nouveaux trains qui amélioreront la qualité de services clés aux voyageurs dans la région d’East Anglia (desserte londonienne, interurbaine, aéroportuaire et locale). Les 378 nouvelles voitures seront utilisées par l’opérateur franchisé Abellio et remplaceront des trains électriques et diesel obsolètes utilisés actuellement sur les lignes. Le prêt de la BEI fait l’objet d’une garantie au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe. Il s’agit du premier prêt accordé au titre du FEIS dans le secteur des transports au Royaume-Uni.

« L’acquisition de nouveaux trains, la modernisation des infrastructures ferroviaires et la construction de nouvelles lignes ont permis de transformer l’utilisation du rail à l’échelle locale et nationale au Royaume-Uni ces dernières années et ont contribué à doubler le nombre de voyageurs en vingt ans. La Banque européenne d’investissement est heureuse de soutenir des investissements dans de nouveaux trains qui profiteront tant aux navetteurs de la plus grande ville d’Europe qu’aux voyageurs locaux qui empruntent les lignes exploitées par Abellio. La Banque met à profit la solide expérience qu’elle a acquise dans le financement des transports durables au Royaume-Uni et dans le monde entier », a expliqué Jonathan Taylor, vice-président de la BEI.

« Le Plan d’investissement pour l’Europe continue d’avoir une réelle incidence sur notre vie quotidienne. Ce nouveau concours de la BEI permettra d’améliorer les services ferroviaires aux voyageurs dans l’East Anglia et de rendre l’expérience des navetteurs plus agréable. Je suis fier que l’on puisse soutenir la modernisation des infrastructures de transport de cette manière », s’est réjoui Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne chargé de l’emploi, de la croissance, de l’investissement et de la compétitivité.

« Nous sommes ravis de pouvoir boucler notre deuxième opération de financement à l’appui de matériel roulant, notamment dans un contexte de marchés volatils post-Brexit. De par leur nature fortement concurrentielle à long terme, les financements accordés par nos investisseurs institutionnels de premier rang offrent le meilleur rapport coûts-résultats aux voyageurs et aux contribuables d’East Anglia pendant toute la durée de vie des trains », a confirmé Mark Swindell, fondateur de Rock Rail.

« Nous sommes très heureux de pouvoir financer cette importante modernisation des services de transport ferroviaire en East Anglia et pérenniser le succès de notre partenariat avec Rock Rail.  Ce projet nous enchante tout particulièrement car il laisse entrevoir d’autres occasions importantes d’apporter des financements concurrentiels en faveur de nouveau matériel roulant sur l’ensemble du réseau ferroviaire britannique », a expliqué Dominic Helmsley, directeur général de SL Capital Infrastructure, une filiale de Standard Life Investments.

Le prêt de la BEI, accordé sur 28 ans, contribuera à financer l’acquisition de nouveau matériel roulant par Rock Rail East Anglia PLC, lequel sera exploité par Abellio East Anglia Limited, une filiale à 100 % de la compagnie ferroviaire nationale néerlandaise, Nederlandse Spoorwegen.

Le financement de ces nouveaux trains a été conduit par Rock Rail et SL Capital avec des co-investissements supplémentaires en fonds propres fournis par GLIL, une coentreprise d’investissement dans les infrastructures fondée par le Greater Manchester Pension Fund et la London Pensions Fund Authority.

Ces dix dernières années, la Banque européenne d’investissement a prêté plus de 8,4 milliards de GBP à l’appui d’investissements dans le secteur des transports au Royaume-Uni et près de 160 milliards d’EUR à l’échelle mondiale. Parmi les précédentes opérations ayant bénéficié du soutien de la BEI figurent les nouveaux trains Eurostar et interurbains, le métro de Londres, le projet Crossrail et le prolongement de la Northern Line, ainsi que les nouveaux réseaux de tramways à Manchester et à Nottingham.

L’année dernière, la BEI a octroyé des prêts au Royaume-Uni pour un total de 5,6 milliards de GBP, ce qui représente le plus important montant annuel jamais engagé depuis le démarrage des activités de prêt de la BEI au Royaume-Uni en 1973. Son intervention a permis de mobiliser un total de près de 16 milliards de GBP d’investissements dans 40 projets dans tout le pays, pour des écoles, des campus universitaires, des hôpitaux, la modernisation de liaisons énergétiques, les énergies renouvelables et les infrastructures hydriques.