>@EIB/EIB
©EIB/EIB

Le financement de 250 millions d'EUR accordé par la Banque européenne d’investissement (BEI) en faveur de Montpellier Agglomération pour la ligne 3 du tramway porte avant tout sur un projet concret bénéficiant à tous les habitants de l’Agglomération de Montpellier ainsi qu’à ses nombreux visiteurs, ce que souligne en ces termes Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI : « Je ne peux que me féliciter de ce partenariat de qualité et de long terme avec Montpellier Agglomération sur un projet engagé pour ses habitants et mené au titre d’une politique de développement durable. Les transports urbains durables sont une priorité européenne et constituent un élément essentiel du développement économique et de la cohésion sociale des territoires, contribuant directement à l’amélioration de la qualité de vie quotidienne des habitants. »

Le financement de la BEI sur cette ligne 3 du tramway portera plus précisément sur la rénovation de 4 stations et la construction de 26 stations, ainsi que sur l’acquisition de 22 rames d’une capacité chacune de 300 passagers.

Ce prêt s’inscrit dans la continuité des actions prioritaires menées par la BEI en France pour les transports collectifs durables dans l’objectif de réduire de manière significative les nuisances urbaines et les émissions de CO2 (objectif de 20% d’ici 2020). C’est pourquoi, la BEI est le premier investisseur en France dans le secteur des  transports collectifs durables et met toute sa compétence et son expertise technique et financière, assortie de conditions de prêt attractives, au service des collectivités pour qu’elles puissent développer des moyens de transports collectifs alternatifs à l’usage de la voiture individuelle. La BEI a ainsi financé 24 tramways sur l’ensemble du territoire français et accompagné 8 régions françaises dans leur projet de rénovation de leur réseau ferré. Les Lignes à Grande Vitesse (LGV) sont également au cœur de l’action de la BEI en France : la Banque vient de signer un financement global de 1, 2 milliards pour la LGV Sud Europe Atlantique et s’est d’ores et déjà engagée à soutenir la LGV de contournement Nîmes-Montpellier dans la cadre d’un partenariat Public Privé. 

Note aux éditeurs :

La BEI, la banque de l'Union européenne

Avec 4,9 milliards d’euros accordés en France en 2010, la BEI continue à jouer un rôle catalyseur au sein de l’économie française, notamment dans les secteurs clefs de l’action pour le climat et du transport collectif durable, de l’innovation, de la recherche et du développement.  Elle a pour mission d'accorder principalement des prêts à long terme en soutien de projets d'investissements viables, privés ou publics, qui répondent concrètement aux six actions prioritaires de l’Union : cohésion économique et sociale; protection de l'environnement naturel et urbain; recherche et innovation; soutien aux PME; transport durable et développement des réseaux de transports trans-européens, promotion d'une énergie sûre, compétitive et durable.

Chiffres clefs

Prêts de la BEI en 2010 en faveur notamment des collectivités locales et des entreprises : 72 milliards d’EUR au total, soit 460 projets financés

France : 4,9 milliards d’EUR, soit  30 projets financés

Transports collectifs  

Union Européenne : 8,6 milliards d’EUR en 2010, soit 23,7 milliards depuis 2000

France : 540 millions d’EUR en 2010, soit 4 milliards d’EUR depuis 2000

La 1ère rame de la ligne 3 de tramway de Montpellier Agglomération sur les rails !

3e ligne de tramway - Montpellier Agglomération signe un contrat de financement avec la Banque européenne d’investissement