Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Remettez-vous en aux experts Giancarlo Sardelli (gauche) et Luigi Armeli dans le podcast intitulé « A Dictionary of Finance »., EIB blog usage

    Le podcast intitulé « A Dictionary of Finance » prend un risque calculé et se plonge dans le thème de la gestion des risques.

    Risque : un événement qui comporte un risque peut entraîner un préjudice ou une perte. Cependant, certains acteurs, notamment les banques, doivent accepter un certain niveau de risque pour générer des bénéfices. Le risque est calculé en évaluant la probabilité qu’un emprunteur fasse défaut sur ses remboursements.

    Avez-vous jamais pris un risque calculé ? S’il vous est déjà arrivé de vous trouver en haut d’une piste de ski ou d’envahir Iakoutsk pendant une partie de « Risk », c’est probablement le cas. Est-il toutefois véritablement possible de calculer un risque ? Cet épisode du podcast « A Dictionary of Finance » s’intéresse à la manière dont les banques et d’autres acteurs de la finance évaluent leurs risques et se protègent contre des pertes potentielles.

    En réalité, nous découvrirons qu’il existe tout un éventail de risques de différents types. Ils sont affublés de noms très spécifiques, comme « risque de crédit » et « risque de liquidité ». Mais, pas d’inquiétudes, les experts de la Banque européenne d’investissement les définiront tous pour vous. Nous vous expliquerons également ce qu’est un cygne noir...

    Pour parler de risque, nous nous sommes adressés à deux cadres supérieurs de la BEI : Luigi Armeli, qui fait partie de la direction Gestion et restructuration des transactions, et Giancarlo Sardelli, qui travaille au sein de la direction Gestion des risques. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des thèmes que nos deux brillants collègues ont abordés dans ce podcast.

    La propension au risque d’une banque, explique Luigi, représente les limites des risques que la banque en question est prête à prendre dans le cadre de ses activités courantes.

    L’encours est le crédit qu’une banque a accordé à une contrepartie donnée, tel qu’il apparaît sur son bilan. Cela n’équivaut pas exactement à ce que la banque risque de perdre en cas de défaut de paiement. Normalement, une banque ne s’attend pas à perdre la totalité de l’encours en cas de défaillance, précise Luigi.

    Quelle est la complexité des mathématiques utilisées pour ces calculs ? L’estimation du risque met en jeu des modélisations mathématiques, même si le calcul des risques ne fait pas uniquement appel aux maths. Giancarlo nous explique que le bon sens est tout aussi important pour un gestionnaire de risques. La connaissance du droit, de la comptabilité et d’autres domaines est également primordiale.

    Un cygne noir est un événement très improbable, voire presque impossible – jusqu’à ce qu’il finisse par survenir. Quelle est l’origine de cette expression ? Pendant des siècles, on a pensé que les cygnes étaient nécessairement blancs. On estimait que les cygnes noirs étaient une incongruité – jusqu’à ce qu’ils soient découverts en Australie. Lorsqu’un événement « cygne noir » se produit, il a des conséquences financières désastreuses.

    Le risque de liquidité est la capacité d’une banque à assurer, à tout moment, le financement du portefeuille d’actifs inscrits à son bilan.

    Le risque de crédit représente la probabilité qu’une banque récupère les fonds qu’elle a prêtés.

    Abonnez-vous au podcast « A Dictionary of Finance » dans l’app Podcasts d’iTunes ou sur d’autres plateformes spécialisées comme Stitcher. Allar et Matt aimeraient beaucoup recevoir vos suggestions concernant des thèmes à aborder dans les prochains podcasts. Adressez-leur vos messages à @EIBMatt et à @AllarTankler sur Twitter.