corporate_banner_fr

Accéder à la révolution numérique

Le blog
Informations destinées aux médias
Tous les communiqués de presse
Autres actualités
Contacts pour la presse
Événements
Tous les événements
Événements d’affaires
Événements institutionnels
Bulletin électronique
Publications
Toutes les publications
Générales
Rapports
Bulletin d'information
Ressources humaines
Stratégies et procédures
Thématiques
Géographiques
Études techniques
Évaluations ex post
Marchés des capitaux
Recherche économique
Commander une publication
Politique de la BEI relative aux archives historiques
Tableaux de bord du FEIS
Aide
Critères de recherche – Principes généraux
Comment effectuer une recherche dans le registre ?
Page de résultats
Documents récents
Recherche simple
Registre public
Derniers documents
Recherche simple
Foire aux questions
Aide
Critères de recherche – Principes généraux
Comment effectuer une recherche dans le registre ?
Page de résultats
Demander un document
Autres registres publics
Photothèque
L'actualité en images
Photos du Comité de Direction
Werner Hoyer
Dario Scannapieco
Ambroise Fayolle
Andrew McDowell
Vazil Hudák
Alexander Stubb
Emma Navarro
Les services de la BEI
Bâtiment
Archives
Anciens Présidents
Anciens Vice-présidents
from left to right: Mustafa Abdel-Wadood, CEO,Abraaj Capital Limited, Philippe de Fontaine Vive Curtaz,Vice President, EIB and H.E. Eng. Yarub Qudah, CEO of JEDCO
Greater Manchester Metrolink extension
Mr Olaf Scholz, Mayor of Hamburg
Fritz Vahrenholt, Chief Executive Officer, RWE Innogy GmbH, Germany, Karina Veum, Senior Researcher, Energy Research Centre of the Netherlands, Alistair Buchanan, Group Chief Executive, OFGEM, UK regulator of gas and electricity markets and Frauke Thies, EU Energy Policy Coordinator, Greenpeace
Mr Matthias Kollatz-Ahnen, Vice-President of the EIB
from left to right:Jörg Vogt, CFO, Trianel, Germany (Project: Borkum West II Offshore Wind Park), Pierre Lestienne, CFO, C-Power, Belgium (Project: C-Power near Ostend) and Georg Friedrichs, Vice-President, Head of Offshore Wind Projects, Vattenfall, Germany (Project: Thanet Offshore Wind Farm)
from left to right: Mr Kevin Smith, Director Wind Energy, Det Norske Veritas, Norway, Mr Frank V.Nielsen; Chief Technology Officer, LM Wind Power, Denmark and Mr Konstantin Staschus, Secretary General, European Network of Transmission System Operations for Electricity (ENTSO-E)
from left to right: Mr Rober Harrabin, Environmental Analyst, BBC and Mr Hans-Jörg Bullinger, President, Fraunhofer-Gesellschaft of Germany
Mr Paulo Roberto de Oliveira Araujo, Head of Department, BNDES International Division, Mr F. de Paula Coelho, Director of the ALA Department of the EIB and Mr Christophe Nègre, Deputy Head of Division, Legal Department of the EIB
From left to right: Mr. de Paula Coelho, Director of the Asia Latin America Department and Mr Paulo Roberto de Oliveira Araujo, Head of Department, BNDES International Division
From left to right: Mr. de Paula Coelho, Director of the Asia Latin America Department of the EIB and Mr Paulo Roberto de Oliveira Araujo, Head of Department, BNDES International Division
Mr Paulo Roberto de Oliveira Araujo, Head of Department, BNDES International Division
Group picture of the signature Brazil Climate Change Mitigation
Picture of all the participants at the signature EFL loan for SMEs and Mid-Caps III
FROM LEFT TO RIGHT: Mr ANDRZEJ KRZEMINSKI President of the Management Board- EFL and Mrs FÜRSTENBERG-LUCIUS, Director EIB
FROM LEFT TO RIGHT: Mr ANDRZEJ KRZEMINSKI President of the Management Board- EFL and Mr Mariusz KOLWAS, Vice-President of the Management Board - EFL
FROM LEFT TO RIGHT: Mr Andrzej KRZEMINSKI President of the Management Board- EFL Mrs Anita FÜRSTENBERG-LUCIUS, Director EIB Mr Anton ROP, Vice-President of the EIB
FROM LEFT TO RIGHT: Mr Andrzej KRZEMINSKI President of the Management Board- EFL Mrs Anita FÜRSTENBERG-LUCIUS, Director EIB, Mr Anton ROP, Vice-President of the EIB
FROM LEFT TO RIGHT: Mr Andrzej KRZEMINSKI President of the Management Board- EFL Mrs Anita FÜRSTENBERG-LUCIUS, Director EIB Mr Anton ROP, Vice-President of the EIB
FROM LEFT TO RIGHT: Mr Zygmunti TRYBKA, Director of the Financing Department EFL and Mr Piotr KOZIOL, Director of the Legal Department EFL
Group picture of the signature EFL Loan for SMEs and Mid-Caps III
from left to right:Mrs Flavia Palanza, Associate Director for Central and Eastern Africa, EIB, Mr. Jack Nkusi Kayonga, Chief Executive Officer of the Rwanda Development Bank and Mr Patrick Walsh, Director responsible for Africa, Caribbean and Pacific operations.
from left to right: Mr. Jack Nkusi KAYONGA, Chief Executive Officer of the Rwanda Development Bank and Mr Patrick Walsh, Director of the Central and Eastern Africa, Pacific Department of the EIB
Mr. Jack Nkusi KAYONGA, Chief Executive Officer of the Rwanda Development Bank
from left to right:Mrs Flavia Palanza, Associate Director for Central and Eastern Africa, EIB, Mr. Jack Nkusi Kayonga, Chief Executive Officer of the Rwanda Development Bank and Mr Patrick Walsh, Director responsible for Africa, Caribbean and Pacific operations.
from left to right:Mrs Flavia Palanza, Associate Director for Central and Eastern Africa, EIB, Mr. Jack Nkusi Kayonga, Chief Executive Officer of the Rwanda Development Bank and Mr Patrick Walsh, Director responsible for Africa, Caribbean and Pacific operations.
J.A.Mannai, Président du Fonds Monétaire Arabe; P.Maystadt, Président de la BEI; A.M.Ali Al-Madani, Président de la Banque Islamique de Développement; F.Baroin, Ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie; D.Kaberuka, Président de la Banque Africaine de Développement; C.Lagarde, directrice générale du FMI
Photo de la signature
Photo de groupe de la signature
from left to right: Founders and biggest investors:
From left to right: all investors+Fund Manager:
Mr Anton Rop, Vice President of the European Investment Bank
de gauche à droite: M. Othman Ben Arfa, PDG de la STEG, M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la BEI et M. Mohamed Nouri Jouini, Ministre du Développement et de la Coopération Internationale
de gauche à droite: M. Othman Ben Arfa, PDG de la STEG et M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la BEI
de gauche à droite: M. Othman Ben Arfa, PDG de la Société Tunisienne de l'Electricité et du Gaz , M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la BEI et M. Mohamed Nouri Jouini, Ministre du Développement et de la Coopération Internationale
De gauche à droite:
Closing Ceremony Rural Impulse Fund II SA, SICAV-SIF; Luxembourg 1st June 2010
Closing
de gauche à droite: M.Carlos Da Silva Costa ,Vice Président de la BEI et M. Valls i Riera, Président de l'Autoridad Portuaria de Barcelona.
de gauche à droite: Carlos da Silva Costa, vice-président de la BEI et Ignacio Galán, Président d'Iberdrola
M. Philippe Maystadt, Président de la BEI, S.E.M. Premier Ministre de la Serbie et M. Dario Scannapieco, Vice-Président de la BEI à la signature de contrats
M. Philippe Maystadt, Président de la BEI et S.E.M. Mirko CVETKOVIC, Premier Ministre de la République de Serbie à la signature du livre d'or
Mr. I Dalianis, Financial Manager of Symetal ,Mr. K Kontos, General Manager of Symetal , Mr P Sakellaris Vice President of the EIB, Mr. D Kyriakopoulos, Executive Vice President of Elval and Mr. L Varouchas, General Manager of Elval
Mr P.Sakellaris, Vice President of the EIB and Mr D. Kyriakopoulos, Executive Vice President of Elval
Mr P. Sakellaris, Vice President of the EIB and Mr D.Kyriakopoulos, Executive Vice President of Elval
Press conference in Athens today, Mr Plutarchos Sakellaris, Vice President of the EIB
Press conference in Athens today, Mr Plutarchos Sakellaris, Vice President of the EIB
Press conference in Athens today, Mr Plutarchos Sakellaris, Vice President of the EIB
Press conference in Athens today, Mr Plutarchos Sakellaris, Vice President of the EIB
The Marseille Center for Mediterranean Integration is launched today
Le Centre de Marseille pour l’Intégration en Méditerranée est inauguré aujourd’hui
Photos
Session on "Modelling Cities and Urban Dynamics" hosted by the EIB-University Action Programme
Projets
Vidéothèque
Tous les films
Podcasts
Apprentissage ouvert
Contacts

Accéder à la révolution numérique

    •  Afficher en:
    • de
    • en
    • fr
  • Disponible en: de en fr

Le président de la BEI, Werner Hoyer, a adressé ses félicitations au secrétaire d'État américain John Kerry et à son équipe pour l'initiative « Global Connect ». Aux côtés de ses partenaires de la communauté des banques de développement, la Banque européenne d'investissement a proposé son appui financier, son expérience et son expertise pour soutenir les efforts visant à connecter 1,5 milliard de personnes supplémentaires à l'internet d'ici à 2020.

Sur les 7 milliards d'habitants que compte la planète, 4 milliards possèdent un téléphone portable, alors que 3,5 milliards seulement ont une brosse à dents. Dans de nombreux pays en développement, les personnes possédant un téléphone portable sont plus nombreuses que celles ayant accès à l'eau potable ou à l'électricité.

Le besoin humain d'être connecté a fortement accéléré le progrès technologique, sous des formes qui n'auraient pu être imaginées il y a à peine 20 ans, et pour cause !

Le rapport de la Banque mondiale intitulé Les dividendes du numérique publié en janvier 2016 apporte la preuve incontestable que la connectivité à l'internet est une source de croissance économique dans le monde en développement. La connectivité va au-delà d'une mise à jour d'un statut sur Facebook, de la dernière vidéo sur YouTube ou d'un selfie sur Instagram. Alors que la connectivité à l'internet est aussi essentielle pour le développement économique et la prospérité que les routes, les chemins de fer, les ports et d'autres infrastructures traditionnelles, l'ONU estime que dans les nations les plus pauvres du monde, 90 % de la population demeure exclue de la révolution numérique.

Cependant, des solutions existent pour combler le fossé en matière d'accès à l'internet à large bande. Fin 2015, le département d'État américain a lancé l'initiative « Global Connect ». Son principe directeur est simple, mais ambitieux : augmenter de 50 % le nombre d'utilisateurs de l'internet d'ici à 2020, c'est-à-dire connecter 1,5 milliard de personnes supplémentaires dans les cinq prochaines années.

Un rôle de pionnier dans le financement des TIC

La BEI est, de loin, la première institution financière internationale dans le domaine du financement des technologies de l'information et de la communication (TIC). Forte d'une vingtaine d'années d'expérience dans le secteur, la banque de l'UE gère actuellement un portefeuille d'investissements global dans les TIC de 15 milliards d'EUR. Les nouveaux engagements de la BEI en faveur de projets liés aux TIC ont atteint, en 2015, 1,6 milliard d'EUR, sur une enveloppe de financement totale de 18,7 milliards d'EUR à l'appui de l'innovation et de l'économie de la connaissance. Ces projets numériques signés par la Banque en 2015 devraient permettre de connecter :

  • 15,3 millions de personnes dans l'UE ;
  • et 120 000 ménages supplémentaires en dehors de l'UE.

Dans le contexte de l'initiative « Global Connect », que la BEI soutient pleinement, il s'agit là d'une contribution de taille !



Des entreprises rurales connectées grâce aux financements de la BEI

En 2015, la BEI a accordé un prêt de 8 millions d'EUR qui permettra aux ménages et aux entreprises de la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin (Sint-Maarten), dans les Caraïbes, de bénéficier d'une connexion à large bande et haut débit. En Afrique occidentale, la Banque examine actuellement une demande de prêt de 25 millions d'EUR pour l'extension des réseaux mobiles au Cameroun et en République démocratique du Congo. Ce prêt servirait à financer une entreprise novatrice active dans le domaine des infrastructures qui entend couvrir 2,3 millions de personnes dans des zones rurales qui n'ont actuellement pas accès aux télécommunications ou dans lesquelles les opérateurs établis ne fournissent pas de service.

Bien entendu, le nombre de personnes connectées ne permet pas de tout savoir sur la contribution de l'internet au développement. L'univers des applications est la clé donnant accès à une multitude d'avantages économiques et sociaux. L'entreprise innovante qui a obtenu le prêt estime que 400 000 abonnés au nouveau service utiliseront des services bancaires en ligne, ce qui génèrera évidemment d'importantes possibilités commerciales, et 220 000 accéderont à des services de santé via le système.

De façon similaire, une application mobile permettra à des centaines de milliers de petits exploitants agricoles kenyans d'avoir les informations du marché à portée de main. Cette opération est financée par East Africa Fund, un fonds innovant dans lequel la BEI investit, qui permet à des entrepreneurs dont les idées profiteront à certaines des populations les plus pauvres du monde d'accéder aux ressources essentielles requises pour concrétiser leurs projets.



Des partenariats innovants au service du numérique

La contribution de la BEI à la connectivité mondiale devrait encore s'accélérer grâce à une gamme élargie de produits financiers fondés sur les risques et à des services de conseil de premier ordre destinés à renforcer le potentiel de financement d'initiatives conjointes entre le secteur public et le secteur privé. La Banque mettra résolument l'accent sur les zones rurales et sur les investissements à fortes retombées en matière de développement, au sein de l'Union européenne et au-delà.

Pour y parvenir, elle devra s'appuyer sur des partenariats, nouveaux et existants, et mettre au point des solutions innovantes pour mobiliser les énormes investissements requis. La BEI achève actuellement la mise en place d'un nouveau mécanisme d'avant-garde appelé Broadband Investment Fund (un fonds d'investissement dédié au haut débit), qui mobilisera des ressources publiques et privées dans toute l'Europe afin d'investir 500 millions d'EUR dans de petits projets liés à l'internet haut débit, pour l'essentiel dans des infrastructures situées dans des régions rurales. Ce fonds de participation innovant bénéficie d'une garantie de la Commission européenne dans le cadre du Plan d'investissement pour l'Europe. Avec son expérience en matière de mobilisation de capital, la Banque espère que cette structure financière intéressante attirera des investisseurs privés, jetant ainsi les bases d'un modèle de financement qui permettrait ensuite de réaliser des opérations fructueuses dans le domaine du numérique dans les pays en développement.




 Imprimer