corporate_banner_fr

Plan d’investissement pour l’Europe : le FEI et RCB Bank signent un accord de prêt de 10 millions d’EUR pour la première opération menée au titre du FEIS à l’appui des entreprises chypriotes


Plan d’investissement pour l’Europe : le FEI et RCB Bank signent un accord de prêt de 10 millions d’EUR pour la première opération menée au titre du FEIS à l’appui des entreprises chypriotes

  • Disponible en: de el en fr
  •  Date de publication: 23 Décembre 2016
  •  Réference: 2016-364-FR

Le Fonds européen d’investissement (FEI) et RCB Bank (RCB) ont signé le premier accord de prêt au titre du FEIS à Chypre d'un montant de 10 millions d’EUR à l’appui des petites et moyennes entreprises innovantes. Cet accord bénéficie du soutien du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le cœur du Plan d'investissement pour l'Europe. Après la signature de cet accord, le FEIS est désormais actif dans les 28 États membres de l’UE.

Dans le cadre de ce nouvel accord, RCB accordera des prêts attrayants à des PME et des ETI innovantes au cours des deux prochaines années. La garantie du FEI repose sur l’initiative « InnovFin ‑ Financement européen de l'innovation », soutenue par Horizon 2020, le programme de recherche et innovation de l’Union européenne.

Jyrki Katainen, vice-président de la Commission européenne en charge de l’emploi, de la croissance, des investissements et de la compétitivité, a déclaré : « Avec l’accord de ce jour, le Plan d'investissement pour l'Europe atteint une nouvelle étape importante. Je me réjouis de voir que tous les États membres profitent désormais des possibilités offertes par le FEIS pour dynamiser les investissements dans les PME et, ainsi, créer des emplois et favoriser la croissance. J’espère que l’accord signé ce jour est le premier d'une longue série d'opérations réalisées à Chypre au titre du FEIS. »

Pier Luigi Gilibert, directeur général du FEI, a commenté l’opération en ces termes : « Nous sommes ravis de signer le premier accord au titre du FEIS à Chypre et que des prêts peuvent désormais être consentis dans le cadre de ce programme à des entreprises chypriotes innovantes. L’innovation reste un facteur clé de la croissance et cette opération contribuera à la réalisation de la stratégie nationale en la matière. Le FEI est très fier de pouvoir fournir des financements au titre du FEIS à l’ensemble des 28 États membres en avance sur le calendrier prévu. »

Kirill Zimarin, le directeur général de RCB, a souligné le fait que son institution était résolue à collaborer étroitement avec la BEI, le FEI et les autorités publiques pour fournir les liquidités nécessaires au marché et remplir ainsi son rôle dans le renforcement de l’économie réelle. Il a également ajouté : « Grâce à de tels accords, nous remplissons une grande partie de notre rôle. À Chypre, le système bancaire a pour mission de fournir des liquidités bien nécessaires aux entreprises saines qui désirent réaliser leurs investissements et concrétiser leurs plans de croissance. Nous contribuons ainsi aux efforts que déploient les autorités publiques dans la poursuite d'une croissance durable. »

Ces opérations reflètent l’engagement de l’UE à lancer rapidement des initiatives concrètes au titre du FEIS pour accélérer la mise en œuvre d'opérations de prêt et de garantie et stimuler la croissance et la création d'emplois dans l'Union européenne.

S’exprimant à cette occasion, Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement, a déclaré : « Nous sommes très heureux d’être à nouveau à Chypre aujourd'hui pour la signature du premier accord au titre du FEIS dans le cadre du « Plan Juncker ». Je voudrais souligner l’engagement continu de la BEI à Chypre, en particulier au cours des dernières années difficiles, qui, non seulement, témoigne de la confiance absolue de la Banque à l’égard de l’économie du pays, mais qui rend également hommage aux excellents projets d'investissement qui voient le jour à Chypre. »

Lors de la cérémonie de signature au ministère des finances à Nicosie, Harris Georgiades, le ministre chypriote des finances, a déclaré : « Je suis particulièrement ravi, parce que le premier accord de financement signé à Chypre dans le cadre de l’initiative InnovFin et du Fonds européen pour les investissements stratégiques permettra à RCB d’élaborer de nouveaux produits financiers ayant pour principale caractéristique des conditions de garantie considérablement réduites pour les PME. RCB pourra donc soutenir de nombreuses petites et moyennes entreprises qui, dans d’autres circonstances, n’auraient pas été en mesure de lever suffisamment de fonds. Cet accord de financement, signé par le Fonds européen d'investissement et RCB, avec l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques, se traduira par de nouveaux prêts à des conditions favorables pour de nombreuses PME chypriotes. Cet accord important, le premier à être signé à Chypre, est devenu réalité grâce au soutien du Plan d’investissement pour l’Europe. Il démontre une nouvelle fois que le Plan Juncker porte ses fruits. »

La BEI a également signé ce jour avec RCB un deuxième contrat de financement d'un montant supplémentaire de 40 millions d’EUR qui contribuera à renforcer encore davantage le secteur bancaire à l’appui des entreprises locales. La Banque a également signé une garantie d’État avec la République de Chypre.

Ce deuxième prêt signé avec RCB à l’appui des entreprises locales fait suite à un prêt initial de 20 millions d’EUR signé avec RCB en février 2016 et qui a déjà été entièrement affecté à plus de dix nouveaux investissements.

Ces prêts comprennent un financement dédié relevant du programme « Des emplois pour les jeunes » qui offre des conditions financières encore plus avantageuses aux PME qui remplissent les conditions requises. L'initiative de prêt « Des emplois pour les jeunes », lancée par la BEI en juillet 2013, fait partie d'un programme européen plus large visant à lutter contre le chômage des jeunes, comme l'a demandé le Conseil européen en juin 2013. Elle est tout particulièrement destinée aux pays dont le taux de chômage chez les jeunes est élevé. Pour bénéficier d'un financement au titre du guichet « Des emplois pour les jeunes », les PME actives dans les secteurs de l'industrie, des services commerciaux et du tourisme doivent remplir un nombre restreint de conditions en matière, notamment, d'emploi ou de formation des jeunes.

« Les accords signés ce jour avec la BEI soutiendront durablement les investissements du secteur privé qui sont essentiels pour doper la croissance économique et créer de nouveaux emplois de qualité. Ils réaffirment le soutien solide qu’apporte la Banque de l’UE à Chypre, en particulier au cours des récentes années difficiles pour l’économie du pays. Les actes de la Banque confirment son engagement. De fait, au cours des seules cinq dernières années, la BEI a investi 1,3 milliard d’EUR dans de nouveaux investissements prioritaires », a ajouté Werner Hoyer, le président de la BEI.

Les accords ont été signés ce jour lors d'une cérémonie publique au ministère des finances à Nicosie par Harris Georgiades, le ministre chypriote des finances, Werner Hoyer, le président de la BEI, Georgios Markopouliotis, le représentant de la Commission européenne et Kirill Zimarin de RCB.






Plus de photos





Projets – Synthèse statistique


 Imprimer
 Pdf
 Lien Court