>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La BEI et MRT Jakarta signent un protocole d’accord et marquent ainsi la première étape d’un soutien financier et technique plus concret en faveur de l’aménagement urbain durable et écologique de la capitale indonésienne.
  • La BEI entend contribuer au financement de l’élargissement du réseau ferroviaire de la ville et à la rénovation urbaine des quartiers jouxtant les axes de transport.
  • L’initiative appuiera la réalisation des objectifs ambitieux en matière d’action pour le climat fixés par les autorités indonésiennes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de 41 % au cours de cette décennie.

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque de l’Union européenne et la plus grande banque multilatérale au monde, va collaborer avec PT Mass Rapid Transit Jakarta (MRT Jakarta), la régie des transports publics de la ville, pour développer le réseau de transport public urbain et financer la rénovation des zones résidentielles et commerciales situées le long des axes de transport.

Le protocole d’accord signé ce jour à Luxembourg entre BEI Monde, la branche spécialisée du Groupe BEI consacrée au développement, et MRT Jakarta est la première étape en vue de l’obtention d’un soutien financier et de services de conseil de la BEI pour l’extension du réseau ferroviaire urbain et la rénovation des quartiers jouxtant les lignes d’autobus et de chemin de fer.

L’extension du réseau de transport permettra à plus de 10 millions d’habitantes et d’habitants de Jakarta de se déplacer de manière plus sûre, plus abordable, plus écologique et plus durable. Elle contribuera à réduire les temps de trajet et à diminuer la pollution atmosphérique et sonore. Le projet permettra également à la République d’Indonésie d’atteindre ses objectifs ambitieux en matière d’action pour le climat. La revitalisation urbaine des quartiers situés le long de la ligne devrait également favoriser l’amélioration des conditions de vie et des activités économiques dans la capitale du pays.

Kris Peters, vice-président de la BEI chargé des opérations en Indonésie : « Aujourd’hui, nous entamons un nouveau chapitre dans les relations entre la BEI et l’Indonésie à l’appui du développement urbain propre, neutre en carbone et respectueux du climat de Jakarta, la capitale nationale. Dans le cadre de l’équipe d’Europe, nous sommes disposés à soutenir des projets de développement d’infrastructures plus durables comme celui-ci, à accélérer l’action climatique en Indonésie et à investir dans l’avenir vert, numérique et durable du pays. Je tiens à remercier nos partenaires de MRT Jakarta et les autorités régionales de Jakarta de nous avoir donné l’occasion de participer à la modernisation de Jakarta et à sa transformation en une ville verte et durable. »

Anies Rasyid Baswedan, gouverneur de la région-capitale spéciale de Jakarta : « Ces dernières années, Jakarta s’est transformée en une ville désormais orientée vers le transport en commun. Nous augmentons le nombre de voies piétonnes et de pistes cyclables et étendons la couverture des transports publics à plus de 80 % de l’agglomération. Nous ne nous contentons pas de construire Jakarta, nous rejoignons aussi la scène internationale dans la lutte contre la crise climatique. Nous espérons que MRT Jakarta deviendra ainsi l’épine dorsale du système de transport public de la capitale. » « En construisant un réseau de transports publics », ajoute le gouverneur, « Jakarta vise simultanément deux perspectives. Fournir des services de niveau international en matière de mobilité des personnes et relever des défis environnementaux, dont l’un a trait à l’énergie solaire. Cela nécessite bien sûr des investissements non négligeables et un partenaire disposé à aborder cette question sur le long terme. »

Andri Hadi, ambassadeur de la République d’Indonésie auprès de l’Union européenne : « Je me félicite de la signature de ce protocole d’accord, qui renforcera la coopération entre l’Indonésie et l’Union européenne, et j’espère qu’il permettra de déployer des efforts et d’atteindre des objectifs communs pour la mise en place de transports durables, inclusifs et modernes à Jakarta. J’ai invité la BEI à soutenir les trois priorités de la présidence indonésienne du G20, à savoir l’architecture mondiale de la santé, la transition énergétique et la transformation numérique. Ces trois domaines figurent parmi les priorités de la BEI, notamment en ce qui concerne la mise en œuvre de l’initiative Global Gateway de l’Union européenne. »

Des représentants de l’ambassade d’Indonésie auprès de l’Union européenne, le gouverneur de la région-capitale spéciale de Jakarta et des cadres de MRT Jakarta se sont rendus au siège de la BEI à Luxembourg le 16 mai 2022 pour la cérémonie de signature du protocole d’accord, ce qui en fait la première visite d’une délégation indonésienne de haut rang à la Banque.

En novembre 2021, la BEI a annoncé son intention d’accroître ses activités dans le pays et de contribuer à traduire le partenariat entre l’Union européenne et l’Indonésie en améliorations tangibles pour l’ensemble de la population. Le bureau de représentation de BEI Monde à Jakarta a ouvert ses portes en 2021, ce qui a permis à la Banque de renforcer sa présence sur le terrain et d’intensifier ses activités.

Un partenaire fiable pour l’action climatique et le développement durable de l’Indonésie

En Indonésie, BEI Monde accordera la priorité aux investissements dans les infrastructures, les énergies renouvelables, la gestion des déchets et de l’eau, ainsi que dans la réduction des déchets marins et des plastiques. Elle soutiendra également les efforts que les autorités indonésiennes déploient dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations unies.

BEI Monde élargira également le soutien qu’apporte l’Équipe Europe à l’État indonésien dans la mise en œuvre de sa politique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays de 41 % au maximum d’ici 2030. Les projets d’aménagement d’infrastructures urbaines sobres en carbone, tels que les réseaux de transport rapide par autobus et trains, sont essentiels pour réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre, car les villes du monde entier produisent environ 70 % de l’ensemble de ces émissions.

Il s’agit du troisième réseau de transport urbain rapide que BEI Monde soutient actuellement en Indonésie, par le biais notamment des services de conseil que la banque de l’UE apporte aux villes de Batam et de Makassar dans le cadre du dispositif Financement d’investissements dans des sources d’énergie à faible intensité de carbone – Mécanisme de conseil pour les villes (Felicity)

BEI Monde offre de nouvelles opportunités d’investissement aux pays partenaires du monde entier

BEI Monde est la nouvelle branche dédiée au développement de la Banque, lancée en 2022. Elle s’appuie sur plus de six décennies d’opérations menés par la BEI en dehors de l’Union européenne et met toutes les ressources de la Banque au service d’opérations hors UE. BEI Monde encouragera des partenariats solides et ciblés avec des pays du monde entier, y compris l’Indonésie.

BEI Global veillera également à ce que des pays tels que l’Indonésie bénéficient de mécanismes de financement lancés par l’Union européenne, telles que le pacte vert pour l’Europe et l’initiative Global Gateway de l’UE. Ces programmes permettront d’intensifier le partenariat entre l’UE et ces pays et de mettre à disposition des solutions de financement durable à long terme pour les projets liés à la connectivité. Ils contribueront à accélérer l’action climatique et la transition numérique et ils renforceront les systèmes de santé, l’éducation et la recherche.

BEI Monde veillera à ce que les pays extérieurs à l’UE, dont l’Indonésie, puissent bénéficier de milliards d’euros d’opportunités. En Indonésie, BEI Monde s’attache à soutenir des projets liés au développement urbain, aux énergies renouvelables et à l’adaptation aux effets des changements climatiques.

Note aux responsables de publication

BEI Monde, la nouvelle branche spécialisée du Groupe BEI, a pour ambition d’accroître l’impact des partenariats internationaux et du financement du développement.  BEI Monde est conçue de manière à favoriser un partenariat plus fort et plus ciblé au sein de l’Équipe Europe, aux côtés d’autres institutions de financement du développement et de la société civile. BEI Monde rapproche la Banque des populations, des entreprises et des institutions locales par l’intermédiaire de ses bureaux répartis dans le monde

https://twitter.com/EIBGlobal

https://www.linkedin.com/company/eib-global/

À propos de l’activité de la BEI en Asie

Depuis 25 ans, la Banque européenne d’investissement appuie le développement économique de la région Asie-Pacifique. Les projets qu’elle aide à financer facilitent la vie des populations en permettant, par exemple, la réduction des temps de transport à Bangalore avec une nouvelle ligne de métro et la fourniture d’un accès à l’eau potable et d’axes routiers ruraux au Cambodge.

En Asie, elle affecte ses prêts prioritairement à l’action pour le climat, tous secteurs confondus. Elle s’efforce également d’intégrer l’égalité entre les sexes dans ses projets, afin que femmes, hommes, filles et garçons puissent bénéficier des projets sur un pied d’égalité et de manière équitable.