>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La banque de l’UE accorde une première ligne de crédit à Terabank dans le cadre de son opération « Georgia Outreach Initiative » lancée pour améliorer l’accès aux financements des MPME.
  • Ce prêt renforce le soutien apporté par l’Équipe Europe à la relance des microentreprises et petites et moyennes entreprises géorgiennes après la pandémie de COVID-19 en préservant l’emploi et les liquidités.
  • Un financement abordable à long terme en monnaie locale évite d’exposer les entreprises aux fluctuations des devises étrangères.

La Banque européenne d’investissement (BEI), qui est la banque de l’UE, a accordé un prêt de 6 millions d’EUR à Terabank pour soutenir ses prêts aux microentreprises et petites et moyennes entreprises (MPME) en Géorgie.

Ce prêt s’inscrit dans le cadre de l’opération « Georgia Outreach Initiative », lancée par la BEI pour favoriser l’accès aux financements des microentreprises et petites et moyennes entreprises en Géorgie en aidant les petites banques du pays à proposer des services et des produits financiers sur mesure à leurs clients. Terabank est la troisième banque de Géorgie à participer à cette initiative.

Couvert par une garantie de l’Union européenne, le financement de la BEI vise à atténuer les effets négatifs de la pandémie de COVID-19 sur les microentreprises et petites et moyennes entreprises et à contribuer à une reprise économique qui place la Géorgie sur la voie d’une croissance durable à long terme. Afin d’accélérer la reprise économique du pays après la pandémie de COVID-19, il est essentiel de préserver les emplois et les liquidités et de poursuivre les opérations. Dans le cadre de l’Équipe Europe, la BEI collabore avec d’autres projets de l’UE mis en œuvre en Géorgie au titre de l’initiative EU4Business.

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI chargée de la supervision des opérations en Géorgie : « À la BEI, nous sommes très fiers de notre soutien continu aux MPME géorgiennes et de notre rôle dans l’appui à la reprise économique et sociale du pays après la pandémie de COVID-19. Nous nous engageons à nous adresser à nos clients au moyen de différents canaux intermédiaires et d’un éventail de produits comprenant des prêts, des garanties et une assistance technique. Nous nous réjouissons d’accompagner Terabank dans la réalisation de son ambition visant à fournir des solutions flexibles et un service d’exception aux entrepreneurs en Géorgie. »

Lawrence Meredith, directeur chargé du voisinage oriental et renforcement des institutions à la Commission européenne : « L’accès aux financements, en particulier en monnaies locales, est essentiel pour la relance des petites et moyennes entreprises (PME) après la crise. Je salue vivement l’accord conclu avec Terabank, car il nous permet d’accroître notre rayonnement, en particulier auprès des petites PME, des PME dirigées par des femmes et de celles basées en dehors de la capitale. L’Union européenne continue de soutenir les citoyens géorgiens et leurs entreprises. »

Thea Lortkipanidze, directrice générale de Terabank : « Nous nous réjouissons de cette première étape franchie dans notre partenariat avec la Banque européenne d’investissement. Le soutien d’une organisation financière influente, telle que la BEI, et notre participation à l’opération « Georgia Outreach Initiative » sont l’occasion pour nous de proposer des produits et des conditions encore plus intéressants, abordables et variés aux PME qui figurent parmi nos clients et constituent le segment stratégique de Terabank. »

Des prêts plus accessibles et une protection accrue contre les risques de change pour les petites entreprises géorgiennes

Le financement prévoit la possibilité de mettre un prêt synthétique en Iari, la monnaie officielle de la Géorgie, à la disposition des microentreprises et petites et moyennes entreprises. Ces dernières peuvent également bénéficier des aides non remboursables de l’UE au titre du programme d’accord de libre-échange approfondi et complet. Les entreprises du pays peuvent ainsi accéder plus aisément à des financements à long terme, tout en évitant le risque de change. La BEI prévoit d’accompagner le prêt d’un volet d’assistance technique pour aider Terabank à améliorer et à étendre son offre aux petites entreprises locales.

Les microentreprises et petites et moyennes entreprises constituent l’épine dorsale de l’économie géorgienne et sont d’importants pourvoyeurs d’emplois dans le pays. L’accès limité aux financements est l’un des obstacles les plus importants à la conduite de leurs affaires. La banque de l’UE a remédié à ce problème en investissant jusqu’ici plus de 300 millions d’EUR dans des lignes de crédit destinées aux entreprises géorgiennes, avec à la clé le maintien de plus de 54 000 emplois dans le pays.

Informations générales

L’activité de la BEI en Géorgie

La banque de l’UE appuie le développement économique et social de la Géorgie depuis 2007 ; elle a accordé à ce jour 1,85 milliard d’EUR de financements à l’appui de l’économie locale. Les fonds sont allés à des projets d’infrastructures clés (1 milliard d’EUR), à des microentreprises et petites et moyennes entreprises et des entreprises de taille intermédiaire (308 millions d’EUR), à des infrastructures municipales (280 millions d’EUR) et à des projets de production d’énergie verte (23,5 millions d’EUR). Les mesures de soutien à la reprise après la pandémie de COVID-19 représentaient un montant total de 170 millions d’EUR en 2020.

La Géorgie est l’un des pays hors UE à pouvoir bénéficier des opérations menées par le Fonds européen d’investissement (FEI). L’objectif en est de soutenir les PME au moyen d’instruments de partage de risques. À ce jour, le portefeuille de garanties du Groupe BEI en Géorgie couvre des prêts pour les PME d’un montant de 382,9 millions d’EUR.

La BEI finance la plupart des projets en Géorgie dans le cadre du mandat de prêt extérieur de l’UE. Ce mandat permet à la Banque de disposer d’une garantie couverte par le budget de l’UE pour soutenir des projets dans les domaines des infrastructures socio-économiques, du développement du secteur privé local et de l’action en faveur du climat. Les projets peuvent également bénéficier des aides non remboursables de l’UE au titre du programme d’accord de libre-échange approfondi et complet (ALEAC) financé dans le cadre de la plateforme d’investissement pour le voisinage. Il s’agit notamment de promouvoir l’initiative de la BEI visant à mettre à disposition des financements en monnaie locale.

À propos de Terabank

Depuis 1999, Terabank propose des services de qualité supérieure aux segments de la banque de détail et de la banque d’entreprise en Géorgie. La banque s’efforce de fournir des services d’exception qui répondent aux besoins spécifiques du segment des petites et moyennes entreprises, qui constitue sa priorité stratégique. La croissance dynamique de Terabank au fil des ans a contribué au développement à la fois des entreprises individuelles de ses clients et de l’économie dans son ensemble.