>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La BEI présente ses services de financement et de conseil à la disposition des secteurs public et privé croates dans le contexte de la mise en œuvre du Pacte vert de l’UE.
  • La banque de l’UE est disposée à intensifier son activité de prêt et à soutenir la transition numérique, l’innovation, l’électromobilité, l’efficacité énergétique, l’atténuation des effets des changements climatiques et l’adaptation à ceux-ci, ainsi que les infrastructures durables.
  • La BEI aidera la Croatie à tirer parti des possibilités offertes par le Pacte vert et les ambitions de l’UE en matière de climat.
  • Le Pacte vert pour l’Europe jouera un rôle essentiel pour atteindre la neutralité carbone de l’UE d’ici à 2050 et limiter l’élévation dévastatrice des températures sur la planète.

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque pour le climat de l’Union européenne (UE), aidera la Croatie à contribuer aux ambitions climatiques de l’Union et à tirer parti des possibilités offertes par le Pacte vert pour l’Europe, en intensifiant son soutien financier et consultatif en matière de préparation des projets à l’État croate ainsi qu’aux secteurs public et privé du pays.

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI, a présenté les mécanismes de soutien disponibles de la Banque lors de la conférence « Potentials of the EU Green Deal », organisée à Zagreb par la BEI, la représentation de la Commission européenne en Croatie, Jutarnji list Daily et Hanza Media.

La BEI est disposée à intensifier son activité de prêt en Croatie afin d’y soutenir la transition numérique, l’innovation, l’électromobilité, l’efficacité énergétique, l’atténuation des effets des changements climatiques et l’adaptation à ceux-ci, ainsi que la mise en place d’infrastructures durables, tout en aidant la Croatie à combler d’éventuels déficits de financement au cours de la mise en œuvre du Pacte vert de l’UE.

Le Pacte vert pour l’Europe permettra aux États membres de l’UE d’évoluer vers une économie moderne, compétitive et efficace dans l’utilisation des ressources, et de parvenir à zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050, parallèlement à une croissance économique découplée de l’utilisation des ressources et grâce à une transition juste et équitable pour toutes les régions de l’UE, en particulier celles qui dépendent actuellement fortement des combustibles fossiles comme les comitats d’Istrie ou de Sisak-Moslavina en Croatie.

Teresa Czerwińska, vice-présidente de la BEI, a déclaré : « Le Pacte vert de l’UE offre une occasion historique pour la Croatie de hâter la reprise après la pandémie de COVID-19, d’attirer des investissements de plusieurs milliards d’EUR dans tous les secteurs clés de l’économie nationale, d’accélérer son développement et sa croissance, de se moderniser et de continuer à prospérer. Il stimulera également la création d’emplois et offrira un avenir meilleur aux citoyens et aux entreprises du pays. Le Pacte vert introduit un important train de mesures de soutien à la transformation de l’UE en une économie neutre en carbone, verte, numérique et innovante. La BEI est prête à fournir des financements et des services de conseil technique afin que la Croatie puisse à la fois contribuer au Pacte vert et en bénéficier. Nous sommes disposés à accorder des financements, à combiner les subventions de l’UE et nos fonds, ainsi qu’à offrir une assistance technique aux secteurs public et privé pour la préparation des projets. »

Possibilités d’investissement de plusieurs milliards d’EUR pour la Croatie

Le Pacte vert pour l’Europe s’intègre dans les principaux mécanismes financiers de l’UE, à savoir son budget septennal (cadre financier pluriannuel) et l’initiative de relance « NextGenerationEU », dont près d’un tiers du montant devra être investi dans des projets qui facilitent la transition verte, en relevant les deux grands défis économiques mondiaux d’aujourd’hui et en veillant à ce qu’ils se nourrissent et se soutiennent mutuellement, en tant que processus complémentaires.

La BEI aidera la Croatie à bénéficier de possibilités d’investissement de plusieurs milliards d’EUR

La délégation de la BEI à la conférence a présenté les possibilités d’investissement de plusieurs milliards d’EUR découlant du Pacte vert de l’UE, alors que la Banque entend continuer à soutenir l’action pour le climat et la transition verte vers une économie neutre en carbone en Croatie. Elle a donné un aperçu complet des possibilités de financement disponibles, dont un large éventail de nouveaux produits, services de conseil et possibilités de financement mis en place par la BEI à l’appui de l’action climatique dans l’UE.

La vice-présidente Czerwińska a ajouté : « Une mise en œuvre harmonieuse du Pacte vert pour l’Europe nécessite une coopération et une coordination étroites entre l’UE, les autorités étatiques et les secteurs public et privé. Grâce à une combinaison de financements plus accessibles, de subventions de l’UE et de services d’assistance technique, nous pouvons faire en sorte que la Croatie puisse jouer son rôle et contribuer à la réalisation des objectifs ambitieux de l’UE en matière de climat, tout en obtenant de nombreux avantages économiques et sociaux. »

Renforcement de la coopération entre la BEI et la Croatie pour accélérer la transformation verte et la reprise post-COVID-19

Au cours de sa visite en Croatie, la première depuis le début de la pandémie, la vice-présidente Czerwińska a rencontré Andrej Plenković, Premier ministre croate, Zdravko Marić, ministre des finances, Tomislav Ćorić, ministre de l’économie et du développement durable, ainsi que des représentants du ministère du développement régional et des fonds de l’UE et Ognian Zlatev, le chef de la représentation de la Commission européenne en Croatie. La vice-présidente Czerwińska s’est entretenue avec Tamara Perko, présidente du Conseil d’administration de la Banque croate pour la reconstruction et le développement (HBOR) et s’est rendue chez Rimac Automobili, pionnier mondial des solutions d’électromobilité en Croatie, qui bénéficie de financements de la BEI.

En début d’année, la BEI et la République de Croatie ont élargi leur coopération en matière de développement et de financement de projets clés dans les domaines de l’énergie et du climat en Croatie. Les deux parties ont convenu de mener des opérations conjointes dans divers secteurs et domaines, tels que les infrastructures de production et de transport d’électricité d’origine renouvelable, l’énergie propre et l’efficacité énergétique, les rénovations et conversions de bâtiments et la mobilité verte, ainsi que de soutenir la transformation de l’économie croate en une économie circulaire.

Pour la seule année 2020, le Groupe BEI a accordé 530 millions d’EUR sous forme de prêts, de fonds propres et de garanties à des clients en Croatie et a soutenu une reprise plus rapide de l’économie croate après la pandémie de COVID-19.

À propos de l’activité de la BEI en Croatie

À ce jour, la BEI a soutenu le développement économique et social de la Croatie en appuyant des investissements totalisant 6,71 milliards d’EUR dans les secteurs les plus importants de l’économie croate, notamment les transports, l’environnement, les infrastructures énergétiques, l’industrie manufacturière et les services. Via la mise en place de dispositifs de financement à long terme en coopération avec des institutions financières locales, le soutien aux PME et aux ETI constitue un autre volet majeur des activités de la BEI en Croatie. La BEI a soutenu les PME croates en mobilisant de nouvelles sources de financement d’une valeur de près de 3,75 milliards d’EUR.