>@EIB
©EIB

Hellas Direct, une société d’assurance innovante axée sur la technologie qui exerce ses activités en Grèce et à Chypre, a annoncé ce jour un accord de prêt de 15 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement (BEI). Ce prêt d’amorçage-investissement – le premier du genre à être proposé à une entreprise chypriote par la BEI – est destiné à soutenir la recherche-développement, à accélérer l'activité de vente et de marketing du groupe et à élargir son portefeuille de clients. Il fait partie d'un montant total de 32 millions d’EUR levés lors du dernier tour de table en date de Hellas Direct.

Le prêt de 15 millions d’EUR représente le soutien le plus important jamais accordé par la BEI pour des services financiers à Chypre. Il a été officiellement convenu entre Alexis Pantazis et Emilios Markou, directeurs généraux de Hellas Direct, et Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations à Chypre, lors d’une cérémonie de signature en ligne qui s’est déroulée le jeudi 8 juillet.

« Nous sommes très fiers que Hellas Direct soit la première entreprise chypriote à bénéficier d’un prêt d’amorçage-investissement de la part de la BEI. Ce soutien de la Banque signifie beaucoup pour nous alors que nous nous apprêtons à dupliquer notre modèle économique au-delà de nos frontières et que nous entendons poursuivre une stratégie d’acquisitions plus dynamique dans la région », a déclaré Alexis Pantazis, directeur général de Hellas Direct.

« C’est un grand moment pour Hellas Direct. Nous sommes très heureux de cet appui de la BEI, l’une des plus grandes institutions financières du monde. Forts de ce soutien et de son savoir-faire, nous augmenterons notre part de marché, nous optimiserons nos services et nous poursuivrons nos objectifs stratégiques à long terme. Nous avons de très belles perspectives en vue ! », a pour sa part indiqué Emilios Markou, directeur général de Hellas Direct.

« La Banque européenne d’investissement s’est engagée à soutenir l’investissement dans l’innovation et la croissance des entreprises de haute technologie. Elle a le plaisir d’apporter un prêt de 15 millions d’EUR pour accélérer l’expansion stimulée par la transformation numérique avant-gardiste d’un chef de file régional de l’assurance, Hellas Direct, par le biais d'un soutien le plus important jamais accordé par la BEI pour des services financiers à Chypre. Ce nouvel investissement élargira l’offre de services d’assurance portés par la technologie dans la région et adaptera les services financiers au monde post-COVID », a déclaré Lilyana Pavlova, vice-présidente de la Banque européenne d’investissement.

En apportant son soutien à Hellas Direct, la BEI rejoint un large éventail d’investisseurs dans le monde, dont Portag3, l’IFC (membre du Groupe de la Banque mondiale), Endeavor Catalyst, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et des gestionnaires de patrimoine bien connus comme ceux de Jon Moulton et de Lord O’Neill.

Hellas Direct est une société d’assurance complète, qui privilégie les interactions numériques grâce à une technologie de pointe et le recours à des systèmes d’analyse avancés. Elle a bâti sa propre plateforme exclusive de souscription et de distribution en ligne. Elle a également mis au point une plateforme à la pointe de la technologie dédiée au traitement des sinistres. La vision du groupe est de mettre à profit cette plateforme pour générer des prospects et des commissions de gestion des sinistres. Confortée par sa récente levée de fonds et exploitant la technologie comme un avantage concurrentiel, la société prévoit de s’implanter sur cinq marchés d’Europe encore insuffisamment exploités, en commençant par la Roumanie, afin d’y reproduire l’approche multicanal et multiproduit qu’elle a déployée avec succès en Grèce et à Chypre.

L’an dernier, la BEI a apporté un total de 245 millions d’EUR destinés à de nouveaux investissements à Chypre. Depuis la crise financière de 2013, elle a fourni près de 2 milliards d’EUR d’investissement public et privé dans le pays.

Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), principal pilier du plan d’investissement pour l’Europe géré conjointement par la Commission européenne et la BEI, soutient le prêt par l’intermédiaire de son Mécanisme de financement de la croissance européenne, en reconnaissance du potentiel de l’entreprise sur un marché en expansion.