>@Demaret
©Demaret
  • 2 milliards d’EUR pour accroître le recours aux énergies renouvelables
  • 700 millions d’EUR pour les transports durables
  • 720 millions d’EUR pour les investissements, la recherche et l’innovation dans les entreprises
  • 837 millions d’EUR pour l’investissement urbain, le logement, l’éducation et les communications

Les nouveaux financements approuvés ce jour par la Banque européenne d’investissement (BEI) pour un montant de 3,4 milliard d’EUR contribueront à l’accélération de la transition vers les énergies renouvelables et les transports durables, à l’innovation des grandes entreprises et au renforcement du logement, de l’éducation et des communications.

« La transformation verte de l’économie mondiale passe à la vitesse supérieure. Les projets portant sur l’énergie verte et les transports durables approuvés ce jour par la BEI, la banque européenne du climat, témoignent de la vision, de l’ambition et de la collaboration nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, ces dix prochaines années mais aussi au-delà. L’annonce cette semaine par l’Union européenne d’un objectif de neutralité carbone d’ici 2050 me réjouit au plus haut point. Demain, le président Biden réunira les dirigeants mondiaux pour renouveler leur engagement commun dans la lutte contre la crise climatique. Le retour des États-Unis dans la communauté des pays attachés aux objectifs de l’accord de Paris et à l’action en faveur du climat est une excellente nouvelle, essentielle et urgente pour générer un effet de levier et exploiter les actions individuelles dans le cadre d’une collaboration mondiale », a déclaré Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement.

2 milliards d’EUR pour exploiter l’énergie éolienne et solaire

Réuni en visioconférence, le Conseil d’administration de la BEI a approuvé ce jour de nouveaux financements destinés à soutenir la réalisation de projets dans les énergies renouvelables en France et en Allemagne, à renforcer l’utilisation de l’énergie solaire par les propriétaires de logements en Espagne, à élargir la production d’énergie éolienne en Irlande, à moderniser la distribution de l’énergie en Italie et à construire une centrale photovoltaïque d'un type nouveau qui utilise des piles et de l’hydrogène pour stocker l’énergie.

700 millions d’EUR pour améliorer les transports publics

La BEI a également décidé d’appuyer l’acquisition d’une flotte de trains à hydrogène ainsi que l’aménagement d’installations de ravitaillement en hydrogène aux Pays-Bas, et la modernisation de services ferroviaires régionaux en Allemagne.

La banque de l’UE a par ailleurs approuvé des financements visant un recours accru aux énergies renouvelables dans les aéroports espagnols.

720 millions d’EUR pour la résilience économique face à la pandémie de COVID-19, les investissements des entreprises et l’innovation dans les grandes entreprises

Dans le cadre de la réponse rapide que la BEI apporte face à la crise du coronavirus, son Conseil d’administration a approuvé de nouveaux financements destinés à accélérer les investissements des entreprises néerlandaises, belges et luxembourgeoises les plus touchées par la pandémie.

La BEI a également décidé de mettre des ressources financières à disposition pour les travaux de recherche-développement de grandes entreprises en Allemagne, l’expansion de l’activité numérique en ligne d’entreprises en France et des investissements en rapport avec le climat déployés par des entreprises en Pologne.

837 millions d’EUR pour l’éducation, le logement, les communications, l’eau et l’investissement urbain durable

La BEI a approuvé des investissements pour la construction et la modernisation de logements sociaux et intermédiaires à faible consommation d’énergie dans le nord de l’Italie, la modernisation d’infrastructures urbaines et régionales en République tchèque, ou encore l’amélioration des communications en Pologne et en Afrique du Nord.

Elle a en outre décidé d’accorder des financements qui permettront de renforcer l’approvisionnement en eau potable à Paris et de moderniser cet approvisionnement ainsi que le traitement des eaux usées à Vilnius.

Enfin, la Banque a approuvé ce jour un financement pour la modernisation, en Ukraine, de 13 centres d’enseignement et de formation professionnels, une opération qui contribuera à améliorer l’enseignement technique.

Vue d’ensemble des projets approuvés par le Conseil d’administration de la BEI

Informations détaillées sur le Fonds de garantie paneuropéen