>@UNICEF 2021
©UNICEF 2021
  • Werner Hoyer souligne l’importance cruciale d’assurer l’accès mondial aux vaccins contre le COVID-19.
  • La BEI relève de 400 millions d’EUR à 600 millions d’EUR le soutien apporté via l’équipe d’Europe au dispositif COVAX. 
  • Un nouveau soutien des États-Unis à COVAX fait suite à une coopération sans précédent entre les dirigeants mondiaux, les fabricants de vaccins et les donateurs pour lutter contre la pandémie de COVID-19.

Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement, a souligné aujourd’hui la nécessité cruciale d’accroître le soutien financier pour garantir l’accès aux vaccins contre le COVID-19 dans les pays à revenu faible ou intermédiaire à travers le monde, grâce à l’initiative COVAX.

Lors de l’allocution qu’il a prononcée à l’occasion de l’événement « One World Protected » qui a été organisé par Gavi et le gouvernement des États-Unis et a rassemblé des dirigeants du monde entier, des représentants du secteur privé, de la société civile et des partenaires opérationnels clés, le président Hoyer a confirmé que la BEI devrait accroître son soutien à COVAX en le portant à 600 millions d’EUR. La BEI est la seule institution multilatérale de financement qui apporte un soutien financier à COVAX. 

« La Banque européenne d’investissement se félicite du solide appui des États-Unis à COVAX et de la volonté réitérée par l’administration du pays de trouver et de promouvoir des solutions multilatérales aux problèmes mondiaux.  Au cours de l’année écoulée, la BEI a collaboré avec des partenaires d’envergure internationale pour garantir une réponse rapide et ciblée à la pandémie de COVID-19. En décembre 2020, dans le cadre de l’équipe d’Europe, la BEI a prêté 400 millions d’EUR à COVAX, ce qui a contribué à accélérer les investissements en amont et a déjà permis la livraison de vaccins dans plus de 100 pays. La BEI est prête à accroître son soutien au dispositif COVAX en vue de l’achat de vaccins supplémentaires anti-COVID-19 et à renforcer la fabrication de ces vaccins ainsi que le dépistage et la santé publique dans les pays à revenu faible ou intermédiaire », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d'investissement.

Depuis le début de la pandémie, la BEI a approuvé plus de 40 milliards d’EUR de nouveaux financements pour soutenir la mise au point de vaccins, la santé publique et la résilience économique face à la crise due au COVID-19 en Europe et dans le monde entier.

Tirer parti du soutien rapide de la BEI à COVAX

En décembre 2020, la Banque européenne d’investissement a approuvé un financement de 400 millions d’EUR pour soutenir la participation d’économies à revenu faible ou intermédiaire à la garantie de marché pour les vaccins COVAX (COVAX AMC) et accélérer les investissements en amont, qui sont essentiels pour une distribution des doses de vaccins dès leur mise à disposition. Il s’agit du soutien le plus important jamais apporté par la BEI en faveur de la santé publique à l’échelle mondiale.

Ce financement de la BEI approuvé rapidement, garanti par le Fonds européen pour le développement durable et assorti d’une aide non remboursable de 100 millions d’EUR consentie par la Commission européenne à l’appui de la garantie de marché COVAX facilite déjà l’accès à des vaccins sûrs et efficaces contre le COVID-19 dans 92 pays à revenu faible ou intermédiaire. La Commission européenne devrait également accroître sa subvention accordée à COVAX.

La BEI est en pourparlers avec Gavi, l’Alliance du vaccin, concernant de nouveaux financements pour renforcer l’accès aux vaccins contre le COVID-19 pour les populations à haut risque et vulnérables des pays à revenu faible ou intermédiaire.

Un appui supplémentaire de la BEI pourrait être approuvé dans les mois à venir, sous réserve des vérifications d’usage et de l’approbation finale des instances dirigeantes de la BEI.

Renforcer la résilience face à la pandémie dans le monde

Des experts techniques et financiers de la BEI coopèrent actuellement avec des partenaires d’envergure internationale pour soutenir l’achat de vaccins supplémentaires contre le COVID-19 afin de compléter la protection offerte par le dispositif COVAX.

La BEI collabore également avec des partenaires privés et publics pour accélérer les investissements dans la recherche, le développement et la fabrication de vaccins, ainsi que dans les domaines du diagnostic et de la santé publique.

À propos de COVAX

COVAX, le pilier de l’accélérateur d’accès aux outils de lutte contre le COVID-19 (accélérateur ACT) pour ce qui a trait aux vaccins, a été mis en place conjointement par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi (l’Alliance du vaccin) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – en partenariat notamment avec l’UNICEF en tant que principal partenaire chargé de la mise en œuvre, les fabricants de vaccins des pays développés et en développement et la Banque mondiale. C’est la seule initiative mondiale qui œuvre avec les États et les fabricants pour s’assurer que des vaccins anti-COVID-19 sont disponibles dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.