>@EIB
©EIB
  • Le président Macky Sall se félicite du soutien important de la BEI en faveur de la santé publique, de l’énergie propre, du développement urbain et de la gestion de l’eau et des déchets dans l’ensemble du Sénégal
  • Le président de la BEI souligne l’importance d’une coopération étroite de la BEI avec des partenaires publics et privés afin de soutenir la création d’emplois, l’action en faveur du climat et le développement économique régional.
  • La BEI est prête à appuyer de nouvelles initiatives visant à stimuler la croissance économique et à renforcer les infrastructures scolaires au Sénégal.

Au sein de sa visite officielle à Bruxelles, Macky Sall, le président de la République du Sénégal, accompagné du ministre des affaires étrangères et du ministre des finances, a rencontré ce jour Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement (BEI), pour discuter des priorités d’investissement public et privé afin de faire face à la pandémie de COVID-19, d’améliorer les opportunités économiques, d’accroître l’accès à une énergie propre et de renforcer les services dans tout le pays, à Dakar mais aussi dans des villes de moindre importance et les zones rurales.

« La Banque européenne d’investissement est un partenaire clé pour accélérer le développement durable et l’action climatique au Sénégal et en Afrique. L’excellente coopération entre le Sénégal et la BEI crée des opportunités économiques, ce qui offre un meilleur accès à des services essentiels comme l’eau, la gestion des déchets, l’énergie et les transports durables, et renforce les mesures visant à améliorer la résilience économique et la santé publique face à la crise de COVID-19 dans le pays. Au nom du Sénégal, j’aimerais féliciter la BEI et le président Hoyer pour l’engagement de la Banque dans notre pays depuis 55 ans et la vision, que nous partageons, d’un avenir meilleur et plus vert pour le Sénégal et l’Afrique », a déclaré Macky Sall, président de la République du Sénégal

« L’étroite collaboration entre la BEI et les partenaires publics et privés au Sénégal accélère des projets visionnaires et ambitieux visant à transformer l’accès au financement, à l’énergie propre, à l’eau et aux services de gestion des déchets pour des millions de citoyens sénégalais. La réunion de ce jour avec le président Macky Sall et les ministres Hott et Tall Sall ne fera que renforcer cette collaboration. Conformément aux priorités fixées en la matière par l’Union européenne pour le Sénégal, la BEI se focalisera sur l’action en faveur du climat, le développement durable et les répercussions sanitaires et économiques de la pandémie de COVID-19. Il y a un an, le président Macky Sall et moi-même avons inauguré la Journée de l’Afrique à Dakar. Cette manifestation a permis la mise en commun, avec des parties prenantes et des responsables de villes de toute l’Afrique, des meilleures pratiques en matière de développement urbain durable. La coopération entre le Sénégal et la Banque européenne d’investissement, dans le cadre de l’équipe d’Europe (#TeamEurope), renforcera les liens en matière d’investissements et améliorera in fine les conditions de vie », a ajouté Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

L’année dernière, la BEI a approuvé un nouveau soutien de 231 millions d’EUR à des investissements publics et privés au Sénégal, notamment pour améliorer la santé publique, mais aussi l’accès au microfinancement, à l’eau et aux services de gestion des déchets, et pour encourager la résilience économique face à la crise de COVID-19. Dans le cadre de l’équipe d’Europe, la BEI apporte également un appui à COVAX, qui devrait fournir au Sénégal 1,3 million de vaccins contre le COVID-19 après les 324 000 premières doses livrées à Dakar en mars.

Le Sénégal, chef de file des meilleures pratiques pour les investissements verts en Afrique

Le mois dernier, la BEI et la présidence portugaise de l’UE ont organisé le Dakar Green Talk, une manifestation qui a rassemblé plus de 200 experts des investissements durables et fait la part belle aux meilleures pratiques ainsi qu’à la maximisation de l’impact des investissements verts et numériques en Afrique.

Dakar a été la première, avant 24 autres villes d’Afrique et d’Europe, à organiser un Green Talk dans l’optique du Forum de haut niveau UE-Afrique sur l’investissement vert qui se tiendra à Lisbonne le 23 avril 2021.

Soutenir la résilience économique face au COVID-19 et les vaccins pour le Sénégal

Le Sénégal a été le premier pays d’Afrique à bénéficier de la réponse rapide apportée par la BEI pour faire face aux effets du COVID-19 sur ce continent, à la suite de discussions de haut niveau tenues au cours des premières semaines de la pandémie.

Avec des experts des pouvoirs publics sénégalais et de la délégation de l’Union européenne à Dakar, nous avons conçu un programme de financement spécifique et ciblé qui constitue une composante clé de la réponse globale apportée par le Sénégal à la pandémie. Le soutien de la BEI, d’un montant de 49 milliards de francs CFA, aide les banques à accorder des prêts aux entreprises les plus durement touchées par la crise de COVID-19, dans des secteurs tels que la pêche, l’agriculture, le tourisme, l’industrie manufacturière ou le commerce de détail. Il contribue également aux mesures prises par le gouvernement sénégalais pour répondre aux incertitudes et aux répercussions de la pandémie.

Par ailleurs, la BEI soutient l’initiative mondiale COVAX, qui a livré au Sénégal, en mars, les premiers vaccins contre le COVID-19.

L’année dernière, un prêt de 20 millions d’EUR a été approuvé pour développer les tests COVID-19 du secteur privé et renforcer la résilience sanitaire dans l’ensemble du Sénégal, en partenariat avec l’Institut Pasteur à Dakar. Les modalités détaillées devraient être finalisées dans les semaines qui viennent.

Améliorer l’accès à l’eau et aux services de gestion des déchets dans l’ensemble du pays

En février, la BEI a confirmé un nouvel appui de 75 milliards de francs CFA (114,5 millions d’EUR) destiné à renforcer l’approvisionnement en eau potable des villes de Saint-Louis, Kaolack et Kolda, ainsi qu’à améliorer la gestion des déchets dans les villes du pays, notamment Saint-Louis, Podor, Matam, Thiès, Mbour, Ziguinchor, Kolda et Sédhiou.

Cela permettra d’assurer un accès adéquat à l’eau potable à 634 000 personnes et d’accorder des subventions pour le raccordement de 350 000 personnes supplémentaires.

Les investissements dans la gestion des déchets urbains, première opération à bénéficier du soutien de la BEI dans ce secteur au Sénégal, profiteront à 3,2 millions de personnes, soit 20 % de la population sénégalaise, et appuieront le programme « Zéro Déchet » du gouvernement.

55 ans d’engagement de la BEI au Sénégal

Depuis 1966, la BEI soutient des projets dans les domaines de l’eau, de l’énergie propre, de la santé, du numérique et du microfinancement au Sénégal.

Ces dernières années, des investissements qu’elle soutient ont permis de relier les communautés rurales au réseau électrique de SENELEC et d’accroître l’accès des petits exploitants et des entrepreneurs au financement, en coopération avec Baobab Sénégal.

La BEI examine actuellement un possible appui financier en faveur de l’emploi des jeunes, de l’agriculture, des transports urbains durables et de l’électrification rurale au Sénégal.

Le Sénégal, un partenaire de premier plan pour l’engagement de la BEI en Afrique

En 2020, la BEI a accordé 4,7 milliards d’EUR pour de nouveaux investissements dans l’ensemble de l’Afrique, dont 71 % dans des régions fragiles et vulnérables.