>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La Banque européenne d’investissement (BEI) accorde une facilité de prêt de 50 millions d’EUR au maximum à Vilniaus vandenys (VV) qui permettra de financer la modernisation des infrastructures d’approvisionnement en eau dans la capitale lituanienne et sa banlieue.
  • VV a signé une première tranche de 20 millions d’EUR qui permettra d’améliorer deux stations d’épuration et de remettre en état des réseaux de distribution et de collecte dans la zone métropolitaine de Vilnius.
  • Le projet devrait contribuer à réduire la pollution de l'eau, ce qui aura un impact positif sur l'environnement et les conditions de vie des habitants de la région.

La BEI et Vilniaus vandenys, l’autorité chargée de l’eau dans la capitale lituanienne, ont signé un accord de prêt de 20 ans d’un montant de 50 millions d’EUR. Ce financement, dont une première tranche de 20 millions d’EUR a été signée, servira à améliorer les infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement dans la région de Vilnius, ce qui devrait avoir des effets positifs sur l’environnement et les conditions de vie des habitants. Outre le renouvellement de deux stations d’épuration (à Vilnius et à Švenčionys), VV mettra ce soutien financier à profit pour rénover et améliorer les réseaux d’eau et d’assainissement de Vilnius et sa banlieue.

« Ce prêt nous offre la possibilité d’atteindre sans heurt les objectifs fixés et d’adhérer à un plan d’investissement très ambitieux. Il ne fait aucun doute que les investissements permettront d’accroître sensiblement l’efficacité de l’entreprise et la qualité des services – davantage de ménages pourront se raccorder aux systèmes centralisés d’approvisionnement en eau, la qualité de l’eau potable fournie aux clients sera améliorée et la pollution de l’environnement diminuera. Lors de la planification des investissements, nous nous concentrons non seulement sur le développement, mais aussi sur les technologies futures et des solutions durables et respectueuses de l’environnement », a déclaré Marius Švaikauskas, directeur général de Vilniaus vandenys.

En réduisant la pollution des eaux réceptrices issues d’installations de traitement des eaux usées obsolètes, le projet aura un impact positif sur l’environnement et contribuera à améliorer les conditions de vie dans la région de Vilnius. Dans les localités dépourvues de systèmes d’assainissement, les eaux usées sont souvent déversées dans les cours d'eau ou les fosses d'épuration, d'où elles atteignent les nappes phréatiques. La reconstruction des deux stations d'épuration devrait également améliorer l'état des rivières Neris et Mera-Kūna voisines.

« Ce type de projet est tout à fait conforme à l’ambition de la BEI de devenir la banque européenne du climat », a ajouté Thomas Östros, vice-président de la BEI. « Beaucoup d’investissements sont consacrés à l’entretien d’infrastructures de consommation d’eau potable et de traitement des eaux usées, de sorte que la Banque est heureuse de pouvoir y prêter main forte. Avec l’amélioration de stations d’épuration et le renforcement du réseau, nous devrions observer des effets positifs tant pour l’environnement que pour la population. »

« Cela fait de nombreuses années que les systèmes de gestion de l’eau de la région de Vilnius ne sont pas correctement entretenus. Aujourd'hui, les besoins d’investissements dans les infrastructures sont d’autant plus énormes. Nous envisageons de procéder à une rénovation majeure du réseau centralisé et de mettre en œuvre des solutions modernes de traitement des eaux usées qui profiteront aux consommateurs tout en respectant l’environnement. Il s’agit de projets durables à long terme et, en même temps, d’un investissement dans l’avenir. Les injections financières de la Banque européenne d’investissement nous permettront d’accélérer ces changements plus rapidement avec un niveau de qualité plus élevé que prévu », a déclaré Valdas Benkunskas, maire adjoint de Vilnius.

Sur le plan technique, le financement permettra la remise en état et le renforcement des installations d’approvisionnement en eau, du réseau d’égouts et des stations d’épuration à Vilnius et dans sa banlieue, notamment dans les municipalités de Švenčionys, Švenčionėliai, Pabradė, Nemenčinė, Gėla, Šalčininkai et Eišiškės. Vilniaus vandenys utilisera également le prêt pour la mise en œuvre de nouvelles solutions informatiques afin d’améliorer la gestion de l’eau.

« Nous sommes heureux d’être parvenus à un accord avec la BEI sur des conditions de crédit favorables pour l’entreprise. Nous espérons que cela marque le début d’un partenariat à long terme et harmonieux qui sera mutuellement bénéfique », a ajouté Gintaras Samuolis, directeur financier du département Planification et financement des opérations.

Informations générales

En 2020, la BEI a renforcé son soutien à la Lituanie en signant des accords de prêt pour environ 1 milliard d’EUR destinés à financer des projets en Lituanie, principalement à l’appui des PME confrontées à la pandémie de COVID‑19, ainsi que du secteur de l’énergie du pays.

Vilniaus vandenys est la plus grande compagnie des eaux de Lituanie. Elle fournit de l’eau potable à plus de 265 000 clients et traite les eaux usées de ces consommateurs à Vilnius, Švenčionys et Šalčininkai. L’entreprise fournit environ 93 000 mètres cubes d’eau par jour et collecte et traite plus de 111 000 mètres cubes d’eau usée.