>@AB Transitio, 2021
©AB Transitio, 2021
  • 2,4 milliards d’EUR pour renforcer l’accès au financement et la résilience de l’économie face au COVID-19
  • 688 millions d’EUR en faveur de l’énergie solaire et éolienne
  • 381 millions d’EUR pour les transports, la modernisation d’hôpitaux et d’écoles et les investissements urbains durables
  • 1,5 milliard d’EUR de nouveaux financements pour le secteur privé en réponse à la crise du COVID-19 au titre du Fonds paneuropéen de garantie

Les investissements des entreprises, la mise en place des énergies renouvelables, ainsi que la modernisation d’hôpitaux, d’écoles, de services internet et d’infrastructures urbaines seront accélérés grâce à de nouveaux financements d’un montant total de 3,7 milliards d’EUR approuvés ce jour par la Banque européenne d’investissement (BEI).

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, la Banque européenne d’investissement a approuvé 40,3 milliards d’EUR de financements à l’appui de 251 projets destinés à fournir des vaccins, à améliorer la santé publique et à renforcer la résilience économique partout en Europe et dans le monde. Après une année de confinements, d’urgences de santé publique et de difficultés économiques sans précédent entrainés par la pandémie de COVID-19, l’Europe continue de soutenir ses citoyens et ses entreprises tout en favorisant la solidarité de manière globale. En tant que banque de l’UE et dans le cadre de l’équipe d’Europe, le Groupe BEI a contribué à la mise en place d’une réponse rapide, ciblée et efficace en Europe et ailleurs dans le monde. L’approbation ce jour de 3,7 milliards d’EUR de nouveaux financements de la BEI permettra d’aider nos partenaires privés et publics à mettre en œuvre une relance verte et durable », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement 

2,4 milliards d’EUR en faveur des investissements des entreprises et de la résilience économique face au COVID-19

Le Conseil d’administration de la BEI, réuni en visioconférence, a approuvé ce jour 2,4 milliards d’EUR de nouveaux financements qui bénéficieront au secteur privé et qui amélioreront l’accès au financement des entreprises et des entrepreneurs. Ils prendront notamment la forme de lignes de crédit ciblées gérées par des partenaires bancaires locaux qui orienteront les fonds vers des entreprises pénalisées par la pandémie de coronavirus.

Sur ces nouveaux financements destinés au secteur privé approuvés aujourd’hui, 1,5 milliard d’EUR bénéficieront de la couverture du Fonds paneuropéen de garantie (EGF). Les deux nouvelles opérations relevant de l’EGF soutiendront les investissements des entreprises dans toute l’Italie.

À ce jour, plus de 7,9 milliards d’EUR de nouveaux financements de l’EGF, qui devraient mobiliser 61,6 milliards d’EUR de nouveaux investissements du secteur privé, ont été approuvés et les premiers contrats ont été signés en décembre 2020, dès la confirmation de l’autorisation des aides d’État par la Commission européenne. L’EGF a été créé par le Groupe BEI dans les semaines qui ont suivi la déclaration de l’état de pandémie pour aider les entreprises à se relever de cette crise, à consentir de nouveaux investissements et à sauvegarder l’emploi.

En vue de promouvoir l’investissement des entreprises, la BEI a également validé d’autres opérations, parmi lesquelles de nouveaux programmes de prêts en France, en Italie et en Slovénie et des financements directs à l’appui d’activités privées de recherche-développement au Danemark.

688 millions d’EUR pour les énergies renouvelables dans toute l’Europe

Le Conseil d’administration a donné son feu vert à l’octroi de fonds de la BEI en faveur des énergies propres, ce qui contribuera à accélérer la transition énergétique et à développer la production d’énergie éolienne et solaire propre.

Il s’agit notamment d’un soutien à la construction de 11 parcs éoliens en Pologne, qui devraient produire 380 MW d’électricité, de trois projets de production d’énergie solaire en Grèce destinés à fournir 230 MW d’électricité et de 7 projets relatifs à l’énergie solaire en Espagne d’une capacité de 253 MW.

Deux autres opérations permettront d’accroître les investissements dans des projets relatifs à l’énergie solaire et éolienne terrestre dans toute l’Europe et d’assurer un financement simplifié des programmes d’efficacité énergétique de petite envergure.

381 millions d’EUR pour les transports, les hôpitaux, les écoles et les investissements urbains durables

Les collectivités en Europe et au-delà bénéficieront d’investissements soutenus par la BEI pour améliorer les transports, moderniser les infrastructures sanitaires et scolaires et mobiliser des investissements dans les villes.

Grâce au soutien de la BEI, les habitants et les entreprises de plus de 1 000 villages ruraux isolés de Géorgie bénéficieront d’un nouveau réseau à fibres optiques offrant un accès internet à haut débit.

Les soins de santé et l’enseignement de la médecine à Banja Luka, deuxième plus grande ville de Bosnie-Herzégovine, seront transformés par le concours apporté par la BEI à la construction d’un nouveau complexe médical comprenant un centre d’enseignement et une clinique universitaire.

La BEI a approuvé l’octroi d’un soutien à des investissements destinés à financer la construction de sept écoles et garderies dans la ville de Jyvaskyla, en Finlande, et la modernisation de trains de banlieue à Stockholm, la capitale suédoise.

De nouveaux investissements visant à améliorer l’efficacité énergétique, les transports urbains, ainsi que les installations scolaires, sportives et culturelles dans la ville polonaise de Wrocław bénéficieront également d’un nouveau financement de la BEI avalisé aujourd’hui.

Vue d’ensemble des projets approuvés par le Conseil d’administration de la BEI

Informations détaillées sur le Fonds de garantie paneuropéen