>@Shutterstock
©Shutterstock
  • La BEI, qui fait partie du Groupe BEI, a soutenu l’économie croate en mobilisant 342,5 millions d’EUR ; le montant total des investissements de la BEI dans le pays s’élève à 7,06 milliards d’EUR.
  • Le FEI, l’autre composante du Groupe BEI, y a investi un montant record de 187,9 millions d’EUR. Depuis 2016, le FEI a investi plus de 415 millions d’EUR en Croatie.
  • Le FEIS devrait mobiliser quelque 771 millions d’EUR d’investissements à l’appui de l’économie croate.

En 2020, le Groupe Banque européenne d’investissement (Groupe BEI) a fourni 530 millions d’EUR à des clients croates sous forme de prêts, de prises de participation et de garanties. Les deux composantes du Groupe BEI, à savoir la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Fonds européen d’investissement (FEI), ont investi respectivement 342,5 millions d’EUR et 187,9 millions d’EUR, faisant de 2020 une année record pour les interventions du FEI en Croatie.

Le FEI a contribué à l’économie locale à hauteur de 187,9 millions d’EUR, faisant de 2020 une année record pour ses interventions dans le pays. Le Fonds a investi 96 millions d’EUR dans le cadre d’opérations d’apport de fonds propres, 90,6 millions d’EUR sous forme de garanties et 1,3 million d’EUR à l’appui du financement inclusif.

Dario Scannapieco, vice-président de la BEI chargé des opérations en Croatie : « Le Groupe BEI a répondu à la crise économique engendrée par la pandémie de COVID‑19 et a fourni un soutien financier essentiel aux petites et moyennes entreprises (PME) croates afin de protéger l’emploi et de stimuler l’économie du pays. Avec nos partenaires, nous avons débloqué de nouvelles sources de financement et contribué à lancer les premiers fonds de capital-risque en Croatie. Ces activités ont permis de moderniser les marchés financiers croates et de renforcer la capacité des institutions financières locales à stimuler la reprise économique et le développement. La BEI se réjouit à la perspective de collaborer avec les autorités du pays et les secteurs public et privé afin de libérer le potentiel d’investissement de plusieurs milliards d’EUR découlant d’une reprise post-COVID‑19 à l’échelle de l’UE, tout en poursuivant des initiatives et des programmes favorables à l’action climatique et à l’économie circulaire durable. Nous devons veiller à ce que la Croatie profite autant que possible de ces opérations pour reprendre et poursuivre son développement économique et social durable. »

Zdravko Marić, vice-premier ministre et ministre des finances du gouvernement de la République de Croatie : « L’année 2020 a été très difficile pour l’économie croate, et le gouvernement, de concert avec nos partenaires européens et internationaux, a réagi rapidement. Le Groupe BEI a contribué de manière substantielle à la réponse aux conséquences économiques de la pandémie de COVID‑19 en Croatie. En soutenant les PME et les ETI par le biais d’intermédiaires financiers locaux, la BEI a permis de répondre aux besoins urgents de liquidités en cette période de difficultés sans précédent. Outre l’aide d’urgence, le Groupe BEI a soutenu des projets d’investissement en cours pour assurer leur mise en œuvre. L’incertitude grandissante n’étant pas sur le point de disparaître, nous sommes heureux que le Groupe BEI apporte son concours à la reprise et qu’il réponde aux besoins d’investissement à long terme. À cet égard, la Banque de l’UE a un rôle important à jouer pour relever les défis futurs en Croatie. »

La BEI soutient les PME croates à hauteur de 342,5 millions d’EUR

En 2020 la Banque européenne d’investissement a prêté 342,5 millions d’EUR à l’appui des PME de Croatie dans le cadre de six opérations. Plus de 70 % de ce montant, soit 245,5 millions d’EUR, ont été mobilisés en collaboration avec la Banque croate pour la reconstruction et le développement (HBOR), débloquant ainsi de nouvelles sources de financement pour les PME et les ETI. Les 97 millions d’EUR restants ont été mis à la disposition des entreprises locales par l’intermédiaire de banques commerciales croates. Ces activités ont porté le montant total des investissements de la BEI en Croatie à 7,06 milliards d’EUR (depuis le début des opérations dans le pays), dont 4,97 milliards d’EUR au cours des dix dernières années.

Nouvelle source de financement pour les entreprises croates : le FEI continue de soutenir la modernisation du marché financier local

Les entreprises croates, qu’il s’agisse de jeunes pousses, de PME ou d’entreprises de taille intermédiaire, bénéficieront de nouveaux fonds de capital-risque lancés dans le cadre de la coopération entre le FEI et HBOR. L’un de ces fonds, le Prosperus Growth Fund, est devenu opérationnel en 2020. Il est l’un des trois fonds de capital-investissement reposant sur un investissement conjoint de 70 millions d’EUR du FEI et de la Banque croate pour la reconstruction et le développement (HBOR) qui devrait permettre de mobiliser jusqu’à 205 millions d’EUR à l’appui du développement et de la croissance des PME et des petites ETI.

Cet investissement conjoint sera géré par le FEI et bénéficiera de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Il s’inscrit dans le cadre du programme croate de croissance et d’investissement (CROGIP), lancé en 2019 par le FEI et HBOR.

Le FEIS mobilise près d’un milliard d’EUR au profit de l’économie croate

Au cours des six dernières années, le FEIS, une initiative conjointe de la Commission européenne et de la BEI visant à combler les déficits d’investissement dans l’Union européenne, a soutenu près de 1 200 PME en Croatie, a permis de maintenir environ 16 500 emplois et de mobiliser 771 millions d’EUR d’investissements dans l’économie croate, selon la méthodologie de la BEI.

Les services de conseil de la BEI contribuent à la mobilisation de 652 millions d’EUR d’investissement en Croatie

Les services de conseil de la BEI ont maintenu leur assistance technique et financière en faveur de partenaires publics et privés du pays afin de créer et de mettre en œuvre des projets d’investissement durables et d’attirer de nouveaux investissements en Croatie. En 2020, la BEI a ainsi soutenu 15 projets pour un coût d’investissement total de 652 millions d’EUR. La même année, quatre opérations (renouvellement de matériel roulant ferroviaire, gestion de déchets solides, gestion de l’eau et assainissement et cyberenseignement) soutenues par Jaspers, l’un des services de conseil de la BEI, ont été approuvées par la Commission européenne pour un montant total de 407 millions d’EUR.

Soutien à la reprise de l’économie croate après la pandémie de COVID‑19

En 2020, en réponse à la pandémie de COVID‑19, la BEI a distribué quelque 180 millions d’EUR rien qu’en Croatie pour atténuer les effets de la crise sanitaire sur l’économie locale. Le Groupe BEI collabore avec des partenaires croates à la réaffectation et à l’extension de prêts existants aux PME et aux ETI pour soutenir les entreprises les plus durement touchées.

En partenariat avec des institutions financières croates, de nouvelles opérations sont envisagées afin de débloquer de nouvelles sources de financement pour les PME et les ETI opérant dans des secteurs clés de l’économie du pays.

À propos de l’activité de la Banque européenne d’investissement en Croatie

Le montant total des engagements de la BEI en Croatie depuis que la Banque y a débuté ses activités atteint 7,06 milliards d’EUR. La BEI a investi dans des secteurs importants de l’économie croate, dont les transports, l’environnement, les infrastructures énergétiques, la production manufacturière et les services. La promotion des petites et moyennes entreprises, grâce à l’amélioration de leur accès aux financements à long terme par l’intermédiaire d’institutions financières locales, constitue un volet important de l’activité de la banque de l’UE dans le pays.