>@EIB
©EIB
  • La banque de l’UE appuiera la société palmesane Sanifit dans le développement de solutions de pointe dans la recherche biomédicale
  • Cette opération de prêt d’amorçage-investissement bénéficie du soutien du Plan d’investissement pour l’Europe.

La Banque européenne d’investissement (BEI) devrait appuyer la mise au point de nouveaux traitements contre une calcification vasculaire progressive, domaine où les besoins médicaux sont importants et pour lequel il n’existe pas de traitement approuvé à l’heure actuelle. À cette fin, la banque de l’UE accordera un prêt de 20 millions d’EUR à Sanifit, société biopharmaceutique espagnole qui met au point des traitements novateurs contre deux indications médicales liées à la calcification.

La BEI met des fonds à disposition pour ce projet de recherche, développement et innovation (RDI) sous la forme d’une opération de prêt d’amorçage-investissement avec l’appui du Plan d’investissement pour l’Europe, un instrument de financement utilisé par la banque de l’UE pour aider les entreprises de pointe dans des secteurs innovants. Depuis son lancement par la BEI dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe en 2016, cette initiative a accordé plus de 2 milliards d’EUR de financements pour des projets dans des domaines comme la robotique, l’intelligence artificielle ou la biomédecine.

La BEI octroiera à Sanifit des financements à long terme pour encourager la mise au point de traitements contre des troubles liés à la calcification vasculaire progressive. Créée au sein de l’université des Îles Baléares, l’entreprise a mis au point SNF472, un inhibiteur puissant et sélectif des cristaux d’hydroxyapatite, qui sont généralement à l'origine de la calcification vasculaire.

SNF472 fait actuellement l’objet de recherches dans le cadre de l’étude de phase III d’un traitement contre la calciphylaxie, une maladie rare dévastatrice dans le cadre de laquelle de petits vaisseaux sanguins des tissus cutanés et adipeux sont obstrués en raison d’une calcification sévère, entraînant le décès d’environ 55 % des patients moins d’un an après avoir été diagnostiqués. Un essai de phase III pour une seconde indication, celle de la maladie artérielle périphérique, facteur majeur de morbidité et de décès chez les patients souffrant d’une affection rénale en phase terminale, sera par ailleurs lancé en 2021.

Emma Navarro, vice-présidente de la BEI chargée des opérations de la Banque en Espagne, a souligné « l’impact positif de cette opération sur le renforcement de la compétitivité du biomédical européen, secteur qui nécessite des investissements à grande échelle et des solutions de financement adaptées. Nous nous réjouissons d’aider une entreprise espagnole de pointe à mettre au point de nouveaux traitements médicaux contre la calcification vasculaire qui auront des bienfaits évidents sur la santé et le bien-être humains. Cet accord souligne l’engagement de la BEI à soutenir l’innovation européenne, qui est aujourd’hui plus vitale que jamais pour favoriser la relance économique et la création d’emplois. »

Joan Perelló, président-directeur général de Sanifit : « Le concours de la BEI constitue un soutien de taille de notre technologie et de sa capacité à aider les patients souffrant de maladies invalidantes liées à la calcification vasculaire progressive. Il s’agit d’une période très excitante pour Sanifit, car nous faisons passer SNF472 au stade de développement clinique. Ce nouvel investissement sera très précieux alors que nous recueillons les données en stade avancé nécessaires pour obtenir une approbation et proposer des possibilités de traitement aux patients qui en ont besoin. »

Sanifit est une société de produits biopharmaceutiques en phase clinique qui se concentre sur le traitement des troubles de calcification vasculaire. Entreprise dérivée de l’université des Îles Baléares, elle a des bureaux en Espagne et aux États-Unis. SNF472, produit phare de l’entreprise, a terminé avec succès l’étude de preuve de concept (phase II) pour la calciphylaxie et montré une réduction importante de la progression de la calcification coronaire dans le cadre d’une étude de phase IIb chez des patients sous hémodialyse. Une étude pivot (phase III) pour la calciphylaxie est en cours et un essai de phase III pour la maladie artérielle périphérique chez des patients souffrant d’une maladie rénale en phase terminale sera lancé en 2021. Sanifit a levé environ 130 millions d’USD, dont un tour de table de série D de 61,8 millions d’USD (55,2 millions d’EUR) à la mi-2019. Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.sanifit.com.