>@Melissa Askew/Unsplash
©Melissa Askew/Unsplash
  • Cette nouvelle intervention cible des investissements entrepris par des coopératives et des entreprises privées des secteurs de l’agriculture et de la bioéconomie.
  • Le prêt-programme de la BEI, d’un montant de 700 millions d’euros, devrait soutenir près de 1,6 milliard d’euros d’investissements dans toute l’Europe.
  • Le financement est garanti par le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) et contribuera à rendre le secteur plus résilient à la lumière de la pandémie de COVID-19

La Banque européenne d’investissement (BEI), la banque de l’UE, a annoncé le lancement d’une nouvelle initiative de financement qui vise à mobiliser près de 1,6 milliard d’euros d’investissements dans les secteurs de l’agriculture et de la bioéconomie. Cette opération est destinée à soutenir les entreprises privées qui opèrent tout au long des chaînes de valeur de la production et de la transformation d’aliments et de biomatériaux et de la génération de bioénergie. Elle bénéficiera de la garantie budgétaire de l’UE au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), l’instrument financier du Plan d’investissement pour l’Europe.

Le programme de financement permettra d’accorder des prêts directs à l’appui d’investissements du secteur privé de 15 à 200 millions d’euros, le montant du prêt de la BEI allant de 7,5 à 50 millions d’euros. Des investissements ciblés soutiendront la protection de l’environnement et l’utilisation efficace des ressources naturelles, les énergies renouvelables, l’innovation, la compétitivité et l’efficacité énergétique. L’initiative contribuera à préserver et à créer des emplois dans les zones rurales et, partant, à promouvoir le développement rural et l’intégration territoriale dans l’ensemble de l’UE.

Le financement fait suite au premier prêt-programme de 400 millions d’euros à l’appui de l’agriculture et de la bioéconomie lancé en 2018 et presque intégralement affecté. Ce premier prêt-programme a suscité un grand intérêt sur le marché, donnant lieu à la mise en œuvre d’un certain nombre de projets avec des partenaires du secteur des entreprises et des coopératives dans plusieurs États membres de l’UE (notamment en France, en Pologne, en Irlande, en Italie et en Lettonie).

Andrew McDowell, vice-président de la BEI chargé de la bioéconomie, a déclaré : « Depuis que la pandémie de coronavirus a atteint l’Europe, la BEI s’est pleinement mobilisée avec la Commission européenne pour mettre en place un plan de soutien aux PME les plus touchées, notamment celles du secteur agroalimentaire. Néanmoins, le financement à long terme de la BEI dans ce secteur se poursuit en parallèle, l’accent étant mis sur l’innovation, l’action en faveur du climat, la durabilité environnementale et le développement rural. Le premier prêt-programme, d’un montant de 400 millions d’euros, a déjà permis de soutenir 10 investissements porteurs de transformations pour l’agriculture européenne, qui ont également contribué à renforcer les collectivités rurales. La BEI apporte cette fois 700 millions d’euros supplémentaires pour poursuivre sur la lancée de ce succès et répondre à la demande du marché. »

Janusz Wojciechowski, commissaire européen à l’agriculture et au développement rural, a déclaré : « La pandémie de coronavirus touche chacun d’entre nous et chaque secteur. Dans ce contexte dramatique, je salue chaleureusement cette deuxième phase de la stratégie de la BEI dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe visant à financer des mesures à l’appui d’un programme de soutien au secteur agroalimentaire. Je suis fermement convaincu qu’il s’agira d’un instrument très important et utile pour aider le secteur à rester solide et résistant afin de surmonter la crise. »

Pour en savoir plus sur les critères d’admissibilité et comment bénéficier de l’appui du prêt-programme en faveur de l’agriculture et de la bioéconomie

Pour en savoir plus sur les activités de la BEI dans le secteur agricole

More information on:

The programme is a continuation of the first €400 million agriculture and bioeconomy programme loan that was launched in 2018 and is nearly fully committed. The first programme loan generated significant interest in the market with a number of projects originated with corporate and cooperative counterparties in several EU countries (e.g. France, Poland, Ireland, Italy and Latvia).

EIB Vice-President responsible for bioeconomy, Andrew McDowell:Since the coronavirus pandemic reached Europe the EIB has been fully mobilised with the European Commission to deploy a support plan for the hardest hit SMEs, including those in the agri-food sector. Nevertheless, the EIB's long-term financing of the sector continues in parallel, with a focus on innovation, climate action, environmental sustainability and rural development. The first €400 million of the agriculture programme loan has already supported 10 transformational investments for European agriculture that have also strengthened rural communities. With this second financing, we are providing an additional €700 million to build on this success and meet market demand.”

European Commissioner for Agriculture Janusz Wojciechowski said: “The coronavirus pandemic affects every single one of us and every single sector. In this dramatic context, I warmly welcome this second step in EIBs strategy under the Investment Plan to finance measures deploying a support plan for the AGRI-food sector. I am strongly convinced that, this will be a very important and useful instrument in helping the sector remain robust and resilient to overcome the crisis.”