>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB
  • L’accord permettra d’octroyer des prêts à des conditions avantageuses aux petites entreprises.
  • Côté emploi, l’initiative contribuera à maintenir 100 000 postes.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et l’Instituto de Crédito Oficial (ICO) mettent à la disposition des PME espagnoles un milliard d’EUR pour financer leurs investissements et leur fournir des liquidités. À cette fin, la banque de l’UE a accordé un prêt de 500 millions d’EUR à l’ICO qui le complétera par une contribution propre supplémentaire de 500 millions d’EUR, de sorte que le volume global des financements mobilisés par cet accord, qui parviendra aux PME via les lignes de crédit de l’ICO, s’élève à un milliard d’EUR. Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, et José Carlos García Quevedo, président de l’ICO, ont ratifié l’accord aujourd’hui à Madrid.

Selon des données de la Commission européenne, les PME représentent plus de 72 % des emplois générés en Espagne. Le nouvel accord entre la BEI et l’ICO a pour objectif d’encourager la création et le maintien d’emplois en Espagne en soutenant les entreprises dont la taille ou l’activité rend leur financement plus difficile. Concrètement, selon les estimations de la BEI, cet accord devrait permettre de pérenniser 100 000 postes.

Lors de la cérémonie de signature, Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, a déclaré : « Les PME espagnoles sont des moteurs fondamentaux de la croissance économique et de l’emploi. S’assurer qu’elles disposent des ressources financières nécessaires à tous les stades de leur développement est l’une des principales priorités du Groupe BEI. Nous sommes très satisfaits de ce nouvel accord avec l’ICO, qui nous permet d’unir nos forces pour transmettre les avantages des financements de la banque de l’Union européenne aux entreprises espagnoles qui éprouvent le plus de difficultés à réaliser leurs investissements, et de favoriser ainsi la compétitivité des entreprises, la création de richesses et d’emplois. »

Pour sa part, José Carlos García de Quevedo, président de l’ICO, a déclaré : « Cette opération est un nouvel exemple de l’objectif commun de soutien au tissu économique espagnol, qui unit les deux institutions et renforce le rôle de l’ICO comme acteur de référence du financement des projets portés par les travailleurs indépendants et les PME, notre but étant de promouvoir leur croissance. Il convient de rappeler qu’à fin novembre 2019, 98 % du volume total des prêts octroyés via des lignes de crédit de l’ICO ont été souscrits par des PME, parmi lesquelles 64 % étaient des microentreprises employant moins de 10 personnes. »

Il s’agit du neuvième accord entre la BEI et l’ICO destiné à renforcer la capacité de création d’emplois des PME espagnoles. Les différentes lignes de financement pour les petites entreprises, lancées conjointement par les deux institutions, ont permis de conserver un million d’emplois en Espagne, selon les estimations de la BEI.