>@EIB
©EIB
  • La BEI accorde un prêt de 20 millions d’EUR à Univercells, une biotech wallone innovante, grâce à InnovFin, le dispositif de financement européen de l’innovation.
  • Ce financement vise à soutenir Univercells dans ses investissements de R&D afin de mettre au point quatre vaccins essentiels.

La Banque européenne dinvestissement (BEI) et Univercells S.A ont signé un accord portant sur un prêt de 20 millions dEUR destiné à soutenir la mise au point dun portefeuille de quatre vaccins essentiels et actuellement insuffisamment disponibles, et ils seront commercialisés à un prix abordable. Le programme de développement – comprenant les vaccins contre la polio, la rougeole, la rubéole et la rage – nécessite des investissements importants, de la mise au point des procédés jusqu’à la validation clinique et réglementaire. En finançant Univercells, la BEI vise à promouvoir lapprovisionnement de ces vaccins, renforçant ainsi leur disponibilité pour lutter contre des maladies représentant des défis de santé publique.

La lutte contre les maladies infectieuses revêt une importance stratégique pour l’Union européenne et la BEI, son bras financier. Alors que ces maladies figurent déjà parmi les principales causes de décès dans le monde, de plus en plus d’agents pathogènes résistants font leur apparition et la résistance antimicrobienne devrait donc devenir la principale cause de décès d’ici le milieu du siècle. Dans le même temps, les investissements dans les médicaments et les vaccins permettant de lutter contre les maladies infectieuses sont faibles et il y a peu d’acteurs dans ce domaine.

Univercells, une société biotechnologique belge fondée en 2013, mise sur la technologie afin de fournir des produits biologiques essentiels à faible coût, favorisant ainsi leur diffusion dans les régions actuellement insuffisamment approvisionnées. Univercells a récemment présenté sa plateforme de bioproduction NevoLine permettant la production de grandes quantités de vaccins pour une fraction du coût habituel. Avec le soutien de la BEI, l’entreprise tirera parti de cette technologie pour poursuivre sa mission et rendre quatre vaccins essentiels plus accessibles et abordables pour tous.

Lors de la cérémonie de signature qui s’est tenue à Bruxelles le 3 octobre, Jean-Christophe Laloux, directeur général à la BEI, a déclaré : « Le soutien à l’innovation figure parmi les grandes priorités de la banque de l’Union européenne et aider les petites et moyennes entreprises européennes innovantes à obtenir les fonds pour financer leur R&D revêt une importance capitale. » Avant d’ajouter : « Ce financement, assorti de conditions spécifiques adaptées aux besoins de l’entreprise, témoigne de notre volonté de créer les conditions optimales pour la R&D, y compris dans le domaine de la recherche pharmaceutique. La lutte contre les maladies infectieuses figure en haut de notre liste de priorités stratégiques. Ces maladies représentent une menace croissante pour l’humanité. Pourtant, ce domaine fait encore l’objet d’un sous-investissement. C’est une guerre qui devra être menée et la bataille ne fait que commencer. Nous sommes fiers d’unir nos forces à celles des équipes d’Univercells et de pouvoir soutenir leurs travaux de recherche dans l’optique de mettre ces vaccins à la disposition des pays qui en ont fortement besoin. »

« Nous sommes extrêmement heureux de recevoir un tel concours et de constater une telle adhésion à notre projet de la part de la BEI », a déclaré Hugues Bultot, PDG d’Univercells. « Ce financement illustre la volonté de l’Union européenne de relever d’importants défis de santé publique tels que les maladies infectieuses et d’accompagner des entreprises innovantes à croissance rapide. »

Carlos Moedas, commissaire européen chargé de la recherche, de la science et de l’innovation, s’est exprimé en ces termes : « Les maladies infectieuses telles que la polio, la rage, la rougeole et la rubéole ont de graves conséquences pour la santé humaine. Nous avons besoin de meilleures solutions et je suis très heureux que nos instruments financiers contribuent à la mise au point de ces nouveaux vaccins abordables. »

Ce prêt d’amorçage-investissement de la BEI est soutenu par le dispositif InnovFin – Financement européen de l’innovation, une initiative conjointe de la Commission européenne et du Groupe BEI financée par Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE. Le volet Recherche sur les maladies infectieuses d’InnovFin cible plus spécifiquement la mise au point de vaccins, de médicaments et d’équipements médicaux innovants ou de nouvelles infrastructures de recherche spécialisées dans la lutte contre les maladies infectieuses. Grâce à ce soutien, la BEI peut fournir un financement stable à long terme assorti de modalités souples concernant le remboursement et le taux d’intérêt, limitant ainsi les sorties de fonds de l’entreprise et lui permettant de se concentrer sur les investissements dans l’innovation et la croissance. Univercells a également bénéficié des ‘Services de conseil’ d’InnovFin. L’équipe en charge a décelé le potentiel d’innovation de la société et lui a prodigué des conseils afin de faciliter son accès aux financements.

Informations générales

En 2018, la Banque européenne d’investissement (BEI) a mis à disposition approximativement 1,7 milliard d’EUR à l’appui de projets en Belgique dans divers secteurs, y compris les énergies renouvelables, les télécommunications, les transports urbains, la RDI, la santé et les PME.

Univercells S.A. est une société business-to-business axée sur l’augmentation de la disponibilité et l’accessibilité de médicaments biologiques répondant à des problématiques de santé mondiale. L’entreprise développe des solutions clé en main permettant une production accessible de vaccins et de biothérapeutiques. Avec une technologie innovante basée sur l’intensification des procédés, la production bénéficie d’une empreinte au sol réduite et des coûts en capital et opérations fortement diminués. Univercells a été fondée en 2013 par Hugues Bultot, CEO, et José Castillo, CTO, entrepreneurs expérimentés disposant de près de 25 années d'expertise dans les secteurs des biotechnologies et des sciences de la vie. Entreprise mondiale basée à Gosselies (Belgique), Univercells bénéficie du soutien de la région wallonne ainsi que de la Fondation Bill & Melinda Gates, du Global Health Investment Fund et d'autres acteurs internationaux du secteur de la santé et des vaccins.

Le volet Recherche sur les maladies infectieuses du dispositif InnovFin est un instrument financier d’InnovFin – Financement européen de l’innovation, une initiative conjointe de la Commission européenne et du Groupe BEI relevant d’Horizon 2020, le programme de recherche et d’innovation de l’UE. Il offre une gamme de produits financiers allant des instruments de dette standard aux financements de type apport de fonds propres, d’un montant généralement compris entre 7,5 millions d’EUR et 75 millions d’EUR. Il s’adresse à des acteurs innovants œuvrant à la mise au point de vaccins, de médicaments ou d’appareils médicaux et de diagnostic innovants ou à de nouvelles infrastructures de recherche spécialisées dans les maladies infectieuses. Les coûts du projet pourraient inclure les coûts des essais cliniques, la mise en place de la commercialisation comme l’accès au marché, la mise au point de prototypes ou le déploiement industriel de nouveaux équipements, les coûts de R&D préclinique et les besoins en fonds de roulement. Ce dispositif est déployé directement par la BEI.

Voir l'infographie