>@Per Wikheim/Link Norge AS
©Per Wikheim/Link Norge AS
  • La BEI va prêter 14 millions d’euros à Cimco Marine AB pour la poursuite du développement d’un moteur hors-bord diesel à faible taux d’émission et à faible consommation de carburant, destiné à remplacer les moteurs à essence très polluants 
  • Ce projet bénéficie de l’appui du Fonds européen pour les investissements stratégiques, l’un des piliers du plan Juncker.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un accord de prêt d’amorçage-investissement d’un montant maximal de 14 millions d’euros avec l’entreprise suédoise Cimco Marine AB qui servira à financer ses investissements en faveur de l’innovation et de la croissance dans les prochaines années.

L’entreprise est responsable du développement de l’OXE-Diesel, un nouveau moteur hors-bord diesel à hautes performances, destiné à remplacer les moteurs à essence 2 et 4 temps actuels. Le financement à risque bénéficie de la garantie du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS), qui constitue le pilier central du Plan d’investissement pour l’Europe.

Cimco a breveté une famille de moteurs diesel conçus pour remplacer les moteurs hors-bord à essence actuellement utilisés. Les résultats des essais des moteurs en termes de performances, d’économie de carburant et d’émissions en font une alternative viable pour des applications maritimes lourdes, telles que les croisières polaires, les taxis nautiques, les garde-côtes et les services de secours. 

Dans le secteur maritime, l’utilisation du diesel permet d’améliorer les performances, l’autonomie et la sécurité du carburant. Contrairement aux moteurs pour voitures, les moteurs hors-bord à essence ne sont pas soumis aux réglementations environnementales strictes qui s’appliquent aux véhicules automobiles diesel, ce qui ne favorise pas les investissements dans la R-D liée aux technologies propres. Cela a conduit à l’utilisation généralisée de moteurs hors-bord à essence très polluants mettant en œuvre des technologies anciennes et inefficaces. En conditions de tests, les moteurs diesel de Cimco ont affiché jusqu’à 42 % d’efficacité énergétique en plus, ainsi qu’une réduction significative des émissions.

La consommation en carburant de l’OXE Diesel est inférieure de 40 % à celle de son pendant essence. De par ses émissions réduites, il contribue également de manière significative à la réduction de l’impact sur l’environnement. Le dioxyde de carbone est réduit de plus de 35 %, le monoxyde de carbone de plus de 99 % et les émissions d’hydrocarbures et d’oxydes d’azote sont réduites de plus de 68 %.  Arias Cañete, commissaire européen chargé de l’action climatique et de l’énergie, a déclaré : « L’UE est déterminée à tenir ses engagements en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et nous travaillons avec les États membres à la mise en œuvre de programmes visant à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Le projet de moteur hors-bord de Cimco contribue à une réduction considérable des émissions, tout en permettant aux garde-côtes et aux services de secours qui utilisent des moteurs lourds de continuer à effectuer leur travail en mer. »

« Je suis très heureux que la BEI soit notre partenaire financier. Ce prêt nous aidera à réaliser nos ambitions de croissance car il nous permettra de satisfaire nos besoins en fonds de roulement, d’augmenter nos capacités de production et de développer nos initiatives de vente et de marketing. En outre, l’entreprise utilisera ces fonds pour étoffer sa gamme de produits tout en améliorant son efficacité, ce qui réduira encore les émissions de polluants divers. Notre objectif global est de continuer à améliorer notre concept de propulseur à courroie dans le but de réduire sensiblement l’empreinte carbone dans le segment des moteurs hors-bord à hautes performances », a déclaré Myron Mahendra, PDG de Cimco.