>@Mercedes Landete/EIB
©Mercedes Landete/EIB
  • La banque de l’UE mettra à la disposition de TMB près de 74 millions d’EUR pour la mise en circulation de 254 nouveaux autobus
  • Ces nouveaux véhicules, pour la plupart hybrides et électriques, permettront d’améliorer la qualité de l’air de la ville et les services proposés aux voyageurs
  • Grâce à ce projet, plus de 1 000 emplois seront créés au cours de la phase de construction des nouveaux véhicules

La Banque européenne d’investissement (BEI) financera la modernisation de la flotte d’autobus urbains de Barcelone au moyen d’un prêt de 73,5 millions d’EUR octroyé à l’entreprise Transports Metropolitans de Barcelona (TMB), qui lui permettra de mettre en circulation dans la ville 254 véhicules neufs moins polluants, plus modernes et plus sûrs. L’accord a été signé ce jour à Barcelone par Juan Basora, responsable des opérations de la BEI dans le secteur public espagnol, et Enric Cañas, administrateur délégué de TMB.

Le financement de la BEI contribuera au remplacement des véhicules diesel et à gaz naturel comprimé de première génération par des véhicules neufs plus propres. Plus précisément, la ville bénéficiera de 116 autobus électriques neufs, 63 autobus hybrides et 75 à gaz naturel comprimé dernière génération. Parmi les véhicules qui seront remplacés figurent 20 autobus touristiques à deux étages qui parcourent la ville. Ils passeront de systèmes diesel à hybrides.

Les 105 premiers nouveaux véhicules seront mis en service à la fin de l’année 2019, les 75 suivants en 2020 et les 74 derniers en 2021. Ainsi, TMB pourra accélérer la transition vers un réseau d’autobus à émissions nulles et améliorer la qualité et la fiabilité de son service. Outre l’amélioration de la qualité de l’air, l’objectif est de stimuler la demande de ce service afin de réduire l’usage des véhicules privés. L’utilisation du réseau d’autobus publics urbains de Barcelone a augmenté de 17 % sur les six dernières années, pour atteindre 203 millions de voyageurs en 2018, et elle continue de croître.

Les investissements financés par la BEI permettront également d’améliorer les systèmes d’information embarqués et de construire de nouveaux points de recharge pour les véhicules électriques. Outre ses avantages sociaux et environnementaux, le projet contribuera à la création de 1 084 postes de travail au cours de la phase de construction des nouveaux véhicules, selon les estimations de la BEI.

Emma Navarro, vice-présidente de la BEI, chargée des activités de la Banque en Espagne et de l’action en faveur du climat et de l’environnement, s’est exprimée en ces termes au sujet de l’accord : « Ce projet témoigne de l’impact direct du financement de la BEI sur l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, en renforçant le service de transport public et en faisant de la mobilité à faibles émissions polluantes une réalité pour la ville de Barcelone. Ses habitants pourront bénéficier d’un air plus pur grâce à la mise en service d’autobus urbains de pointe. Cet accord contribuera également à créer de nouvelles perspectives économiques pour la ville en améliorant les liaisons et en revitalisant certaines zones. Il illustre parfaitement les priorités de la BEI en matière de financement en Espagne. »

Enric Cañas, administrateur délégué de TMB, a quant à lui souligné « l’appui décisif de la BEI à la transformation environnementale en cours de la flotte d’autobus de Barcelone, qui privilégie clairement l’électrification. Avec les 116 véhicules 100 % électriques qui seront mis en circulation jusqu’en 2021, nous pourrons faire en sorte que la totalité de certaines lignes de notre réseau principal, comme la ligne horizontale H16 et les lignes verticales V11, V13 et V15, ainsi que certaines lignes de proximité, deviendront à émissions nulles. Le transport électrique implique un investissement initial plus élevé, aussi bien pour les véhicules que pour les infrastructures. Par conséquent, il est essentiel de bénéficier d’un financement adéquat de la part des administrations responsables du transport public et des établissements financiers. »

L’accord signé ce jour est le quatrième mis en place par la BEI en Espagne dans le cadre de L’initiative pour des transports plus propres, programme destiné à favoriser le financement de réseaux de transport plus propres. Au titre de cette initiative, la BEI a octroyé des financements destinés à la modernisation des flottes d’autobus de Las Palmas, Palma de Majorque et Valence