>@maxpro/Shutterstock
©maxpro/Shutterstock
  • CaixaBank lance sa première ligne de crédit destinée à lutter contre les changements climatiques au moyen d’un programme spécial de la BEI visant à financer l’action en faveur du climat.
  • Pour la première fois, CaixaBank affecte des fonds de la BEI au financement de projets de particuliers.

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CaixaBank franchissent une nouvelle étape dans le cofinancement de projets axés sur la lutte contre les changements climatiques. Grâce à cette coopération, CaixaBank a lancé, par l’intermédiaire du programme de la BEI en faveur de l’action pour le climat, une nouvelle ligne de crédit de 30 millions d’EUR au maximum pour appuyer des projets qui participent à la lutte contre les dérèglements climatiques. Pour la première fois, CaixaBank affecte une partie des fonds de la BEI au financement de projets de particuliers.

L’accord signé entre les deux entités a pour objectif de faciliter le financement des investissements destinés à l’atténuation des changements climatiques. Cette ligne d’éco-crédits BEI-CaixaBank s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux travailleurs indépendants, aux PME, aux ETI et aux entités du secteur public. La limite de crédit est fixée à 12,5 millions d’EUR pour les PME et les particuliers et à 25 millions d’EUR au maximum pour les ETI. Le délai d’amortissement varie de 2 à 8 ans et s’accompagne de la possibilité d’activer un différé de remboursement de 12 mois.

Appui aux énergies renouvelables et financements destinés aux particuliers

En outre, la BEI et CaixaBank ont signé une seconde opération de 35 millions d’EUR destinée à financer le projet éolien Goya, qui contribuera à la construction de neuf parcs éoliens en Aragon d’une puissance installée de 303 MW au total. La BEI participe au financement de ce projet via un autre prêt de 50 millions d’EUR octroyé en 2018 à la société espagnole Forestalia Renovables dans le cadre du Plan d’investissement pour l’Europe.

Grâce au concours de la BEI, CaixaBank pourra affecter 65 millions d’EUR à l’appui de projets respectueux du climat, qui encouragent l’utilisation d’énergies renouvelables, et qui, pour ce faire, contribuent à la rénovation de bâtiments (aménagements liés à l’éclairage, aux équipements électroménagers, au chauffage, etc.) ou à l’acquisition de véhicules électriques ou hybrides (dans la mesure où leurs émissions de CO2 seront inférieures à 75 g/km).

La BEI et la lutte contre les changements climatiques

La Banque européenne d’investissement (BEI) est l’institution multilatérale qui octroie le plus de financements dans le monde pour lutter contre les changements climatiques. L’année dernière, la BEI a consacré au total 29 % de son activité à cette priorité.  

La BEI, dont les actionnaires sont les États membres de l’Union européenne (UE), est la banque de l’UE. Elle met à disposition des financements à long terme destinés à appuyer des investissements de qualité afin de contribuer à la réalisation des grands objectifs de l’UE.

CaixaBank : partenariats et initiatives pour un monde plus durable

CaixaBank est une entité financière chef de file de la lutte contre les changements climatiques à l’échelle mondiale. Pour la cinquième année consécutive, l’organisation environnementale CDP l’a incluse dans le palmarès de son indice Climate List, une sélection des entreprises les plus engagées au monde en matière d’action en faveur du climat.

De plus, CaixaBank vient d’intégrer pour la septième année consécutive le Dow Jones Sustainability Index (DJSI), principal indice boursier au monde qui note la performance des entreprises par rapport à des critères sociaux, environnementaux et de gouvernance.

Depuis 2016, l’entité fait partie du comité directeur de Grupo Español para el Crecimiento Verde, qui encourage la croissance économique sur la base d’une économie à faible intensité de carbone. En outre, en mai 2018, elle a rejoint l’Initiative Finance du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE IF), qui porte sur trois objectifs principaux : l’engagement à l’égard du développement durable, la gestion du développement durable et la sensibilisation de l’opinion publique.

CaixaBank fait également partie du cluster sur les changements climatiques de Forética et adhère aux principes de l’Équateur afin de garantir que les projets auxquels elle accorde des financements sont menés à bien de façon socialement responsable.