>@Dusan Ondrejicka/EIB
@Dusan Ondrejicka/EIB

Grâce aux financements et aux engagements de la Banque européenne d’investissement (BEI), Erevan, la capitale de l’Arménie, deviendra plus verte et plus efficace sur le plan énergétique. Un prêt de la BEI d’un montant de 7 millions d’EUR aidera la municipalité d’Erevan à financer des améliorations en matière d’efficacité énergétique dans les bâtiments publics. Des financements et des aides non remboursables de la BEI et de bailleurs de fonds internationaux permettront, parallèlement, d’améliorer la gestion des déchets solides dans la capitale arménienne.

Projet « Yerevan Energy Efficiency »

Les financements de la BEI contribueront à renforcer l’efficacité énergétique de bâtiments publics d’Erevan, tels que des crèches, abaissant ainsi les coûts liés à l’énergie et à l’entretien et réduisant les émissions de CO2 et d’autres gaz à effet de serre. Avec ce projet, les normes de construction locales atteindront les niveaux stipulés dans la législation de l’UE. Les bâtiments publics concernés adopteront des solutions employant des énergies renouvelables, si cela est viable, deviendront plus résistants aux risques sismiques et offriront un meilleur accès aux personnes handicapées.

Projet « Yerevan Solid Waste Management »

Ce projet comprend le remplacement de la décharge actuelle insalubre par des installations entièrement neuves qui répondront à des normes sanitaires plus élevées, ainsi que la mise en place de mesures de réduction des mises en décharge à Erevan et dans les quartiers périphériques, pour le bien-être d’une population globale de 1,9 million d’habitants. Ce projet ambitieux a été rendu possible grâce à une convention de subvention signée ce jour avec le Partenariat pour la promotion de l’efficacité énergétique et de l’environnement en Europe orientale (E5P). L’E5P libérera une aide non remboursable de 2 millions d’EUR afin d’appuyer les mesures adéquates en vue de la fermeture de la décharge existante.

La BEI soutient ce projet via un prêt de 8 millions d’EUR signé en 2015. Ce projet est cofinancé par la BERD, avec un financement de 8 millions d’EUR et une subvention d’assistance technique de 1,9 million d’EUR. En outre, une aide non remboursable de 8 millions d’EUR est fournie par la Facilité d’investissement pour le voisinage (FIV) de l’UE, à laquelle s’ajoute une aide non remboursable de 0,5 million d’EUR du Mécanisme de soutien à des projets de collectivités locales (MPSF).

« Avec ce premier prêt direct à la municipalité d’Erevan, la BEI montre qu’elle peut être le fer de lance des projets liés à l’efficacité énergétique en Arménie, en accompagnant étroitement les institutions qui les mettront en place », a déclaré Vazil Hudák, vice-président de la BEI chargé des opérations en Arménie. Il a poursuivi ainsi : « Grâce à cette mutualisation des efforts avec nos partenaires, nous pouvons aussi apporter, pour la première fois, un soutien à des projets de plus grande envergure dans le secteur de la gestion des déchets solides qui permettront d’améliorer la qualité de vie de la population de la capitale arménienne. »

Taron Margaryan, maire d’Erevan, a déclaré : « Nous attachons une importance particulière à la coopération avec la BEI dans différentes sphères de l’économie urbaine qui sont efficaces et d’une grande importance pour Erevan. Je suis très heureux de constater que certains de ces projets ont déjà été achevés avec succès. À l’heure actuelle, nous menons à bien des programmes liés notamment à la gestion des déchets solides et au métro. Je suis certain que la mise en œuvre réussie de ces programmes et leur efficacité serviront de base à une expansion continue de nos domaines de coopération. J’aimerais souligner que le projet « Yerevan Energy Efficiency » est unique en son genre, non seulement en raison de ses retombées positives sur la réduction de la consommation d’énergie des bâtiments publics et des émissions de carbone, mais aussi parce que c’est la première fois que la municipalité d’Erevan signe un prêt non souverain. Ce sera le premier et, nous l’espérons, l’un des meilleurs exemples de collaboration entre un bailleur de fonds et une collectivité. La municipalité d’Erevan est disposée à discuter de tous les programme ciblant le bien-être des habitants de la capitale ».

Les engagements de la BEI en Arménie s’élèvent à environ 322 millions d’EUR. Ils sont bien équilibrés et appuient les principaux segments de l’économie arménienne, en ciblant des projets dans les secteurs des infrastructures de transport (par exemple, le métro d’Erevan, le corridor nord-sud, la route M6), de l’énergie (le réseau de transport du Caucase), de l’eau et des déchets, ainsi que des infrastructures de passage à la frontière et, indirectement, des projets de PME, en leur fournissant un accès à des financements à long terme abordables par le biais d’institutions de financement partenaires.