>@Jan Wnendt/IP Only
©Jan Wnendt/IP Only

La Banque européenne d’investissement (BEI) soutient l’expansion du réseau suédois de fibre optique dans les villes et les zones rurales avec un prêt de 125 millions d’EUR sur les quatre prochaines années. L’opération menée entre la BEI et IP-Only, le premier fournisseur indépendant de réseau en Suède, a été rendue possible grâce au Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS). Le FEIS est l’élément central du Plan d’investissement pour l’Europe créé par le Groupe BEI et la Commission européenne pour dynamiser la compétitivité de l’économie européenne.

Alexander Stubb, vice-président de la BEI, a déclaré : « Ce projet me réjouit. Les foyers suédois bénéficieront d’un accès plus rapide à l’internet et l’économie suédoise en profitera. Cela permettra tout simplement à vos applications Skype et Spotify de mieux fonctionner. »

La rapidité de l’internet est de plus en plus cruciale au sein d’une société où le numérique gagne chaque jour du terrain. Néanmoins, plus d’un tiers des foyers suédois n’ont pas accès à un réseau à fibre optique rapide. Dans les zones rurales, trois foyers sur quatre utilisent des technologies obsolètes ou n’ont aucun accès fixe à l’internet. Grâce au soutien apporté par la BEI à IP-Only, plus de 400 000 foyers et entreprises bénéficieront d’une connexion à l’internet à large bande de nouvelle génération. De plus, le modèle de réseau ouvert d’IP-Only permet aux clients de choisir librement leurs prestataires de services numériques et de profiter de la concurrence accrue et de la baisse des coûts.

Ce projet contribue à la stratégie large bande des autorités suédoises qui vise à raccorder 95 % de tous les foyers et entreprises à l’internet avec au minimum une connexion de 100 Mbit/s d’ici 2020. La BEI a offert des conditions intéressantes et plaidé en faveur d’une structure financière viable permettant à IP-Only d’offrir un accès au réseau à un plus grand nombre de foyers que prévu.

Henrik Ringmar, PDG d’IP-Only, a déclaré : « La nouvelle stratégie large bande des autorités suédoises présentée en décembre 2016 par Peter Eriksson, ministre du développement numérique, a été une étape essentielle vers l’accès de à l’ensemble du pays à une infrastructure numérique. IP-Only affiche des ambitions élevées pour ce qui est de contribuer à la transformation numérique historique qui s’opère actuellement. Le soutien apporté par la BEI contribue de façon décisive à la volonté d’IP-Only de déployer la fibre optique, des zones urbaines aux zones rurales. Il est de notre responsabilité de lutter contre l’exclusion numérique : chaque citoyen a le droit de faire partie de la société moderne. »

Ces dernières années, la BEI a multiplié les financements de projets liés au numérique et à la communication en Suède. Son concours va de projets d’infrastructures numériques de grande envergure visant à étendre la couverture géographique de l’internet mobile à haut débit(LTE/4G) pour assurer la couverture quasi-complète de l’ensemble de la population au financement de petites entreprises numériques prometteuses.

Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne responsable du marché unique numérique, s’est exprimé en ces termes : « L’accord signé ce jour avec IP-Only au titre du plan Junker est une bonne nouvelle pour la Suède, quelques jours seulement après le premier sommet de l’UE consacré au projet numérique commun de l’Europe. L’Europe a besoin d’un internet rapide pour tirer parti du marché unique numérique. C’est vrai pour les citoyens comme pour les entreprises et dans toutes les régions d’Europe, aussi bien en ville qu’à la campagne. »