>@Bank of Cyprus
©Bank of Cyprus

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé ce jour un nouveau prêt de 100 millions d’EUR avec Bank of Cyprus afin de soutenir les investissements réalisés par des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) locales, ce qui contribuera à stimuler la croissance et à créer des emplois de qualité pour les jeunes. La BEI a également signé un accord de garantie d’État avec la République de Chypre.

« Je suis ravi d’être à Nicosie aujourd’hui pour octroyer à Bank of Cyprus cette ligne de crédit de la BEI destinée à soutenir davantage les PME et les ETI locales, qui constituent un pilier essentiel de l’économie chypriote », a souligné Jonathan Taylor, vice-président de la Banque européenne d’investissement chargé des activités de prêt à Chypre.

Ce prêt, le quatrième accordé par la banque de l’UE à Bank of Cyprus, repose sur un programme que la BEI et le ministère des finances ont commencé à mettre en œuvre à Chypre, il y a deux ans, par l’intermédiaire de banques locales. La BEI a déjà signé des accords de prêt avec Bank of Cyprus pour un montant de 185 millions d’EUR, ce qui porte le total des prêts approuvés à 285 millions d’EUR.

« La Banque européenne d’investissement, l’institution de financement à long terme de l’UE, est pleinement déterminée à soutenir les petites et moyennes entreprises, qui sont l’épine dorsale de l’économie chypriote, et à stimuler la création d’emplois pour les jeunes. La banque de l’UE a apporté la preuve de cet engagement tout au long de la crise et le renouvelle aujourd’hui », a affirmé le vice-président Taylor.

Afin de soutenir les entreprises de plus petite dimension dont les besoins d’investissement ne dépassent pas 25 millions d’EUR, la BEI s’est associée à dix banques locales et a signé, à ce jour, un total de 475 millions d’EUR, dont environ la moitié a déjà permis d’appuyer quelque 230 nouveaux investissements.

« La BEI s’est révélée un partenaire fiable de premier plan pour Chypre ces dernières années, lui apportant son appui pour le financement à long terme d’infrastructures cruciales et soutenant des investissements dans l’économie de la connaissance, l’innovation et les petites entreprises. La BEI restera active et déterminée à soutenir la croissance économique et à aider les entreprises locales à investir et à créer des emplois. Dans toute l’Europe, y compris ici à Chypre, l’économie repose sur les petites entreprises. Le prêt BEI signé ce jour avec Bank of Cyprus apporte un soutien accru aux investissements du secteur privé qui sont essentiels pour doper la croissance économique et créer des emplois de qualité », a ajouté le vice-président de la BEI.

Charis Pouangare, directeur des services bancaires aux particuliers et aux PME de Bank of Cyprus, a pour sa part déclaré : « La Banque européenne d’investissement renouvelle sa coopération avec Bank of Cyprus en apportant 100 millions d’EUR supplémentaires à l’appui des PME et contribue ainsi au développement durable et à l’emploi des jeunes. Dans ce contexte, étant donné que Bank of Cyprus apportera une contribution de 34 millions d’EUR sur ses propres ressources, le montant total qui sera octroyé à des PME chypriotes atteindra 134 millions d’EUR. »

Le prêt consenti à Bank of Cyprus comprend un financement dédié relevant de l’initiative « Des emplois pour les jeunes » qui offre des conditions financières encore plus avantageuses aux PME qui remplissent les conditions requises. Cette initiative lancée par la BEI en juillet 2013 fait partie d’un programme européen plus large visant à lutter contre le chômage des jeunes, comme l’a demandé le Conseil européen en juin 2013. Elle est tout particulièrement destinée aux pays dont le taux de chômage chez les jeunes est élevé. Pour bénéficier d’un financement au titre du guichet « Des emplois pour les jeunes », les PME actives dans les secteurs de l’industrie, des services commerciaux et du tourisme doivent remplir un nombre restreint de conditions en matière, notamment, d’emploi ou de formation des jeunes.

« Ces prêts seront proposés aux PME et ETI locales à des conditions particulièrement intéressantes. Le montant du financement variera entre 1,5 million d’EUR et 12,5 millions d’EUR à des tarifs très compétitifs et avec des périodes de remboursement allant de 2 à 12 ans. Les entreprises qui remplissent les conditions de l’initiative “Des emplois pour les jeunes” obtiendront des avantages financiers supplémentaires », a ajouté M. Pouangare.

L’accord de financement et la garantie d’État ont été signés aujourd’hui à Nicosie lors d’une cérémonie publique à laquelle participaient Jonathan Taylor, vice-président de la BEI, Christos Patsalides, secrétaire permanent au ministère chypriote des finances et Charis Pouangare, directeur des services bancaires aux particuliers et aux PME de Bank of Cyprus.

En 2016, le Groupe BEI a maintenu son niveau élevé d’activité à Chypre, en prêtant, au total, 240 millions d’EUR en faveur de l’économie locale, répartis comme suit :

  • 175 millions d’EUR à l’appui d’investissements du secteur privé mis en œuvre par des petites et moyennes entreprises ;
  • 40 millions d’EUR en faveur d’une canalisation destinée à pomper de l’eau potable de la station de dessalement de Vasilikos vers la partie ouest de Nicosie ;
  • 15 millions d’EUR pour la construction de deux stations de pompage des eaux pluviales visant à éviter les inondations à Larnaca ;
  • 10 millions d’EUR octroyés par le Fonds européen d’investissement, qui fait partie du Groupe BEI, sous forme de garantie en faveur de nouveaux investissements réalisés par des entreprises innovantes. Il s’agit là de la première opération financée à Chypre au titre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).