>@EIB/EIB
©EIB/EIB

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé ce jour deux nouveaux accords de prêt à l'appui de programmes d'investissement qui seront mis en œuvre dans les villes d'Oulu et de Rovaniemi, dans le nord de la Finlande.

Commentaire du vice-président Jan Vapaavuori, responsable des opérations de la BEI en Finlande : « Ces deux projets sont représentatifs de la valeur ajoutée que la banque de l'UE est en mesure d'apporter au pays. L'aménagement urbain fait partie des grandes priorités de l'ensemble des institutions européennes et naturellement de celles de la BEI. Améliorer la qualité de vie des populations, telle est la mission que poursuit la Banque dans tous ses projets, et ceux d'Oulu et de Rovaniemi illustrent parfaitement son engagement. »

En début de matinée, la banque de l’UE a signé un contrat-cadre de financement de 100 millions d’EUR en faveur du programme d'investissement 2016-2020 de la Ville d’Oulu. Les fonds prêtés par la BEI seront consacrés en particulier à la réfection du réseau local de voirie, à des projets de rénovation immobilière et à des investissements à venir dans le réseau des crèches et des écoles. Il s'agit de la deuxième opération de ce type réalisée par la BEI avec la Ville d'Oulu, qui a bénéficié en 2013 d'un prêt-cadre de 250 millions d’EUR pour financer son programme d'investissement 2013-2016. L'an passé, la BEI a accordé un prêt de 75 millions d’EUR pour la modernisation de l'hôpital universitaire d'Oulu (« OYS »).

« La Ville d'Oulu se félicite de pouvoir bénéficier des prêts-cadres de la BEI. Les modalités du produit de prêt de la BEI sont compétitives et l'opération permet à la Ville de mettre en œuvre son plan d'investissement. D'une manière générale, ce financement à long terme contribue à améliorer la compétitivité de toute la région », a déclaré Matti Pennanen, le maire d'Oulu.

L'après-midi même, un contrat de financement a également été signé avec la Ville de Rovaniemi. Ce prêt-cadre municipal de 100 millions d’EUR est destiné à appuyer le programme d'investissement sur six ans (2015-2020) de la Ville. Dans le cadre de cette première opération avec Rovaniemi, la BEI soutiendra des investissements dans une série de projets de petite à moyenne dimension relevant de domaines très divers. Il s'agira par exemple d'un nouveau centre de santé, d'équipements sportifs, de travaux d'amélioration de la voirie locale et de l'éclairage public, ainsi que de quelques initiatives de plus petite taille concernant l'éducation, le chauffage, le traitement de l'eau et la gestion des déchets.

« Rovaniemi est le pôle de croissance de la Laponie, avec une population croissante et des industries en mutation. Outre le tourisme, la Laponie a pour principaux secteurs d'activité l'industrie minière, les transports et la logistique et la production d'énergie renouvelable. Les pouvoirs publics de Rovaniemi sont en train de mettre en place les conditions voulues pour le renforcement de ces activités. De bonnes liaisons de transport, une large accessibilité et des services publics performants doivent être assurés. La Ville doit y affecter des ressources et investir pour l'avenir. Elle veillera à ce que ses investissements s'inscrivent dans une logique de développement durable et répondent aux objectifs nationaux et internationaux de l'action pour l'environnement et le climat. Le dispositif de prêt-cadre de la BEI va donner à Rovaniemi la possibilité d'atteindre ces objectifs stratégiques dans de bonnes conditions », a déclaré le maire de la ville, Esko Lotvonen.