>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

Le Groupe BEI, qui comprend la Banque européenne d'investissement et le Fonds européen d'investissement, va investir 100 millions d'EUR dans un fonds de capitaux à risques destiné à appuyer des investissements réalisés par des entreprises de taille intermédiaire, pour l'essentiel dans les secteurs technologiques et industriels. À ce fonds, qui a atteint un montant de 400 millions d'EUR en première clôture, participent également le Centre pour le développement technologique et industriel (100 millions d'EUR), ainsi que des investisseurs privés. Cette opération est la première signée en Espagne en 2016 dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques. Il s'agit également du premier fonds appuyé par le FEIS et destiné à investir dans des entreprises à orientation technologique ou industrielle.

Le concours de la BEI, d'un montant de 40 millions d'EUR, complète l'engagement de 60 millions d'EUR du FEI, ce qui porte la participation conjointe du Groupe BEI à 100 millions d'EUR. Cela a permis de susciter l'intérêt des investisseurs privés et d'atteindre un montant total de 400 millions d'EUR en première clôture.

Le fonds, qui sera géré par N+1 Capital Privado, S.G.E.I.C., prendra des participations majoritaires dans le capital d'entreprises espagnoles et, occasionnellement, portugaises, non cotées en Bourse. Il a pour objectif d'investir dans des entreprises de taille intermédiaire et à forte vocation d'expansion internationale. Il visera principalement les secteurs technologiques et industriels. Le montant des investissements prévus par participation variera de 35 à 75 millions d'EUR.

À l'occasion de la signature de l'accord relatif à l'opération, Román Escolano, vice-président de la BEI, a déclaré : « Cette participation illustre le sens de l'action de la BEI dans le cadre du Plan d'investissement pour l'Europe et s'inscrit dans le contexte de l'engagement qu'a pris le Groupe BEI de favoriser l'expansion d'entreprises de taille intermédiaire dans les secteurs technologiques et industriels. Je désire en outre saluer l'importante collaboration du CDTI dans le cadre de cette opération. »

Miguel Arias Cañete, commissaire européen, a commenté l'opération en ces termes : « L'accord signé ce jour avec l'appui du Plan d'investissement pour l'Europe constitue une excellente nouvelle pour les entreprises technologiques en Espagne et au Portugal. Chaque semaine, ce plan d'investissement aide les PME dans toute l'Europe à accéder aux financements dont elles ont besoin pour étendre leurs activités et créer des emplois au niveau local. »