>@Port of Cork company
©Port of Cork company

Le Conseil d'administration de la Banque européenne d’investissement a approuvé ce jour 4,7 milliards d'EUR de nouveaux prêts à l'appui de 25 projets mis en œuvre en Europe et dans le monde entier. Plus de la moitié des nouveaux prêts à long terme, qui devraient être signés dans les mois à venir, contribueront à améliorer l'accès aux financements pour de petites entreprises en Italie, en Espagne, en Finlande, en Égypte et au Liban.

La réunion du Conseil d'administration de la BEI de cette semaine fait suite à la deuxième réunion du comité d'investissement du FEIS, qui s'est tenue le 7 mars. Ce comité a approuvé le recours à la garantie du budget de l'UE pour neuf projets qui ont été retenus pour un financement au titre du FEIS et examinés et approuvés aujourd'hui par le Conseil d'administration. Les financements au titre du FEIS approuvés ce jour devraient venir appuyer des investissements d'un montant global de près de 4,5 milliards d'EUR.

Les projets appelés à bénéficier des prêts de la BEI concernent, entre autres, des projets relatifs aux énergies renouvelables mis en œuvre dans toute l'Europe, le remplacement d'une centrale de chauffage urbain alimentée au charbon en Allemagne, la construction de nouvelles routes visant à atténuer les encombrements de la circulation au Pays-Bas et dans le sud de la France, le renforcement du transport ferroviaire de banlieue en Allemagne et la relocalisation d'un port de conteneurs de première importance à Cork.

La BEI a également approuvé le financement de la première usine européenne de recyclage et de refonte de titane de qualité aéronautique et de déchets d'alliages – qui évitera l'exportation de titane hors d'Europe à des fins de recyclage –, de la modernisation et du développement des activités de production laitière en Normandie ainsi que du renforcement du réseau de transport d'électricité desservant le nord de l'Écosse afin de raccorder de futurs sites de production d'énergie éolienne, houlomotrice et marémotrice au réseau terrestre de transport d'électricité.

Faisant la démonstration de la ferme détermination de la BEI à soutenir l'activité économique et à améliorer l'accès aux financements pour les entreprises de l'ensemble du bassin méditerranéen, deux nouveaux prêts ont été approuvés à l'appui de banques finançant des PME en Égypte et au Liban.

« L'Europe est confrontée à d'énormes défis. La banque de l'UE intensifie ses efforts et démontre l'importance cruciale qu'elle revêt pour faire face aux crises et aux impératifs actuels. L'activité de prêt de la BEI bénéficiant du soutien du budget de l'UE au titre du Plan d'investissement pour l'Europe s'accélère maintenant, lui permettant de financer les projets qui en ont le plus besoin et de soutenir la mobilisation et l'accélération des investissements privés. Par ailleurs, la Banque met en œuvre des investissements dans les pays voisins de la Syrie, une région dont la croissance et la prospérité représentent une priorité urgente pour l'Europe. Sans la perspective d'un avenir décent, les habitants de ces pays continueront de considérer la migration vers l'Europe comme leur seul espoir. En sa qualité de plus grande banque publique internationale, la BEI a un rôle essentiel à jouer dans le traitement des causes profondes de la crise des réfugiés, en commençant par cibler des projets dans les pays qui sont actuellement les plus lourdement touchés », a déclaré Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d'investissement.

Tous les projets, y compris ceux sélectionnés pour bénéficier d'un soutien au titre de la garantie du budget de l'UE, doivent être approuvés par le Conseil d'administration de la BEI avant que les contrats de prêt ne puissent être finalisés. Les prêts et garanties approuvés par le Conseil d'administration seront finalisés en collaboration avec les promoteurs et les bénéficiaires ; les chiffres pourront donc varier.