>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement (BEI) prête 51 millions d’EUR à la République d’Arménie pour la réfection de la route interétatique M6, liaison clé du pays avec la Géorgie voisine.

Les fonds mis à disposition par la BEI serviront à financer la réparation et la réfection de la M6 sur une distance de quelque 90 km entre Vanadzor, en Arménie centrale, et Bagratashen, à la frontière nord-est avec la Géorgie. Cette route longe une profonde vallée et comporte plusieurs virages en épingle à cheveux, de fortes déclivités, des ponts étroits ainsi que trois tunnels dangereux. Le projet soutenu par la BEI permettra de fluidifier le trafic et d'améliorer la sécurité routière.

« La M6 est une route névralgique, en particulier pour les exportations et les importations de l'Arménie, car elle absorbe plus de 60 % du trafic international du pays. Contribuer à la croissance économique en améliorant les infrastructures essentielles fait partie des principales priorités de la BEI, » a déclaré Laszlo Baranyay, vice-président de la Banque chargé des opérations en Arménie.

M. Gagik Khachatryan, ministre arménien des finances, a quant à lui déclaré : « Le développement des infrastructures est d'une importance cruciale pour l'économie arménienne. La réfection de la M6 est hautement prioritaire à nos yeux. Qu'il me soit permis de remercier la BEI de son soutien dans ce projet. »

La Banque asiatique de développement devrait cofinancer ce projet avec la BEI.

Actuellement, le portefeuille de prêts de la BEI en Arménie – très diversifié dans des secteurs clés tels que les transports, l'énergie, l'eau et les déchets solides et l'appui aux PME – s'élève à 270 millions d'EUR. La plupart des 12 projets signés ont également bénéficié d'aides non remboursables de l’UE.