>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d'investissement (BEI) a signé un prêt de 100 millions d'EUR à l'appui d'investissements dans des infrastructures clés à Chypre, ainsi qu'un prêt supplémentaire de 15 millions d'EUR à l'appui des PME et des ETI locales, afin de soutenir la reprise économique et la création d'emplois.

« La BEI reste déterminée à soutenir l'économie chypriote et elle l'a clairement démontré par ses actions pendant la crise, comme elle continue à le faire aujourd'hui », a déclaré Werner Hoyer, le président de la BEI. « Ces dernières années, la banque de l'UE s'est révélée un partenaire fiable de Chypre, lui apportant son appui financier pour le financement d'opérations viables et de projets dans l'économie de la connaissance et l'innovation. La BEI demeure active et résolue à soutenir la croissance économique et la création de nouveaux emplois, notamment dans le secteur des PME qui est l'épine dorsale de l'économie chypriote », a-t-il ajouté.

La BEI a signé ce jour un prêt-cadre de 100 millions d'EUR à l'appui du cofinancement avec l'UE de projets d'infrastructures stratégiques dont la mise en œuvre couvre la période 2014-2020. La BEI intervient sous la forme d'une ligne de crédit à long terme qui pourra être utilisée par les autorités chypriotes pour financer des investissements dans des secteurs multiples et qui contribuera à l'absorption des aides non remboursables accordées au titre des Fonds structurels de l’UE.

La Banque a également signé ce jour un second prêt de 15 millions d'EUR avec Hellenic Bank. Cela fait suite à un prêt BEI de 35 millions d'EUR signé avec la même institution en septembre 2014, ce qui porte le total des prêts accordés à HB à 50 millions d'EUR. Ces prêts comprennent des guichets de financement relevant du programme « Des emplois pour les jeunes » qui offrent des conditions de financement encore plus avantageuses aux PME admissibles. Le produit conçu par la BEI au titre de l'initiative en faveur de l'emploi des jeunes lancée par la banque de l’UE en juillet 2013 s'inscrit dans le cadre d'une action plus large menée par les États membres et la Commission pour lutter contre le chômage des jeunes, dans le droit fil de la décision du Conseil européen de juin 2013. Il est tout particulièrement destiné aux pays dont le taux de chômage chez les jeunes est élevé. Pour bénéficier d'un financement au titre du guichet « Des emplois pour les jeunes », les PME actives dans les secteurs de l'industrie, des services commerciaux et du tourisme doivent remplir un nombre restreint de conditions en matière, notamment, d'emploi ou de formation des jeunes.

Les deux contrats de financement, dont les montants totalisent 115 millions d'EUR, ont été signés ce jour à Nicosie lors d'une cérémonie publique à laquelle assistaient Werner Hoyer, le président de la BEI, Harris Georgiades, le ministre chypriote des finances, Jonathan Taylor, vice-président de la BEI et Irena Georgiadou, la présidente de Hellenic Bank.