>@PGE
©PGE

La Banque européenne d'investissement (BEI) a octroyé deux prêts d'un montant total de presque 2 milliards de PLN (environ 475 millions d'EUR) au groupe PGE, en vue de la modernisation du réseau électrique et de la construction de deux unités de cogénération situées dans des centrales de production combinée de chaleur et d'électricité fonctionnant au gaz. Ces deux unités se situent dans le périmètre des installations existantes de Gorzów et Rzeszów et viennent réduire l'activité actuelle des usines qui fonctionnent au charbon.

Un prêt de la BEI d'un montant de 1,5 milliard de PLN a été affecté à l'agrandissement et à la modernisation des réseaux de distribution d'électricité de PGE en Pologne centrale et orientale. Outre ces travaux de modernisation, il a été procédé à l'installation de nouvelles lignes aériennes, de câbles, de postes de transformation et de compteurs. Cet investissement a permis à PGE de faire face à la hausse de la demande, de réduire les pertes, de raccorder de nouveaux utilisateurs finals ainsi que des générateurs d'énergies renouvelables, et d'améliorer la fiabilité et la qualité de la fourniture d'électricité.

La BEI prête 490 millions de PLN supplémentaires pour financer la construction d'unités de cogénération à Gorzów et Rzeszów. Le déploiement de technologies modernes utilisant du gaz permet aux nouvelles unités de produire de l'électricité et de la chaleur de façon très efficace tout en réduisant nettement l'impact environnemental, y compris les émissions de CO2, d'un niveau moyen d'environ 275 g de CO2/kWh.

László Baranyay, vice-président de la BEI chargé des opérations en Pologne, a déclaré : « En tant que banque de l'Union européenne, la BEI soutient vigoureusement le renforcement de la compétitivité, la diversification et la sécurité de l'approvisionnement énergétique. Nous nous réjouissons donc tout particulièrement de cet accord avec PGE, car son investissement améliore la fiabilité de la fourniture d'électricité en Pologne et réduit les interruptions dans la distribution. Grâce à l'emploi de gaz, le projet de PGE renforce aussi la diversification du secteur de l'électricité en Pologne, dominé par les centrales au charbon. L'octroi de ces prêts confirme que la BEI entend continuer de soutenir les groupes énergétiques polonais et d'autres parties prenantes dans leur stratégie de modernisation du secteur énergétique polonais – un facteur essentiel du développement économique réussi de la Pologne. »

Selon Marek Woszczyk, président-directeur général de PGE : « Le concours de la BEI vient s'ajouter à d'autres financements conséquents obtenus récemment, ce qui prouve encore une fois que le groupe PGE est considéré comme un partenaire stable, non seulement par des institutions financières qui interviennent sur le marché polonais, mais également à un niveau européen plus large. L'ampleur des projets d'investissement élaborés par PGE jusqu'à présent est impressionnante et les investissements réalisés grâce aux fonds obtenus nous permettront de renforcer notre position de chef de file sur le marché et de rehausser la valeur du groupe. »

Il s'agit des premiers accords de prêt conclus entre la BEI et PGE. Ils établissent l'institution de financement à long terme de l'UE en tant que partenaire financier de PGE – le plus grand groupe énergétique polonais – appuyant les stratégies d'investissement et de financement de PGE grâce à des prêts de longue durée à des conditions globales intéressantes que l'on ne trouve pas nécessairement sur le marché intérieur.