>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d'investissement (BEI) et le Fonds monétaire international (FMI) ont signé un protocole d'accord qui permet aux deux organisations d'intensifier leur collaboration déjà étroite en vue d'appuyer la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), tout en favorisant le renforcement des capacités et des institutions. Ce protocole d'accord a été signé ce jour par Carla Grasso, directrice générale adjointe du FMI, et Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI chargé de l'innovation, à Lima (Pérou) en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI.

À la clôture de la cérémonie de signature, Mme Grasso a déclaré : « Ce protocole d'accord intervient à un moment très important, dans le sillage des conférences internationales sur le financement du développement à Addis-Abeba en juillet et sur les objectifs de développement durable à New York en septembre, et à la veille de la conférence internationale de suivi sur les changements climatiques, qui se tiendra très prochainement à Paris. Je suis très heureuse que nous unissions nos forces aujourd'hui pour progresser dans la réalisation des Objectifs de développement durable et pour intensifier les efforts de développement des capacités afin de relever les défis économiques mondiaux dans le contexte du programme pour le développement de l'après-2015.

M. Fayolle a quant à lui souligné : « La BEI se réjouit de l'intensification des efforts conjoints en faveur du développement économique durable, de la stabilité financière et de la croissance inclusive. Les partenariats sont essentiels pour la concrétisation des objectifs de développement durable et la coopération entre les IFI dans l'avancement du programme pour le développement de l'après-2015 est essentielle. Ce nouveau partenariat avec le FMI sera bénéfique pour les deux institutions car il favorisera les synergies et mobilisera des ressources financières pour le développement des capacités. » 

Informations générales

Compte tenu de la compatibilité des missions de la BEI et du FMI et de leur profond engagement à promouvoir, accroître et renforcer la stabilité financière mondiale, la croissance économique inclusive et le développement économique durable, la signature de ce protocole d'accord représente une étape clé dans l'intensification des efforts de développement des capacités des deux institutions. Depuis 2005, la BEI soutient le développement des capacités du FMI en participant aux organes régionaux du FMI, comme le Centre régional d'assistance technique pour le Moyen-Orient (METAC) et le réseau de cinq centres régionaux africains d'assistance technique (AFRITAC) ; sur la période comprise entre 2006 et 2015, sa contribution à ces organes s'élève à un total de 5 millions d'USD environ.

Les deux institutions s'attachent à renforcer leur partenariat fructueux en matière de développement des capacités, une démarche dont elles profitent toutes deux. Dans le cadre de ce protocole d'accord, chacune d'elles s'appuiera sur les forces et l'expertise de son homologue pour parvenir à des succès encore plus grands dans les années à venir.