>@Imagemaker/To be defined
©Imagemaker/To be defined

Le président du Honduras, Juan Orlando Hernández, et le président de la Banque européenne d'investissement, Werner Hoyer, ont signé ce jour à Luxembourg un contrat de financement de 89 millions d'USD pour la remise en état et la modernisation de tronçons routiers le long du corridor occidental. Ce projet aura des incidences sociales et économiques positives et favorisera l'intégration régionale.

Le prêt de la BEI contribuera à financer la réhabilitation et la modernisation du tronçon routier La Entrada – El Florido, une route à deux voies d'une longueur totale de 73 km reliant le Honduras au Guatemala, et du tronçon reliant La Entrada à Santa Rosa de Copan, une route à deux voies longue de 43 km. Ce concours permettra également de soutenir la mise en œuvre d'un ensemble de mesures de sécurité routière, notamment en matière de signalisation horizontale et verticale, d'éclairage et de barrières.

S'exprimant à l'occasion de la signature du contrat, le président Hoyer a déclaré : « À l'instar d'autres pays de la région, le Honduras doit faire face à des défis de taille pour accélérer son développement économique et social. En soutenant le développement des infrastructures routières, le financement de la BEI viendra appuyer la croissance et la création d'emplois. Il contribuera également au renforcement de la compétitivité de la région et à l'accroissement des échanges avec le Guatemala et le Salvador voisins. Les conditions de vie des populations locales, dans ce qui est l’une des régions les plus pauvres et défavorisées du Honduras, seront nettement améliorées par des liaisons routières de meilleure qualité et plus sûres et par un accès facilité à des services sociaux centralisés. »

Le projet, qui s’inscrit dans le corridor occidental (Corredor de Occidente), l’une des grandes priorités des pouvoirs publics dans le cadre du plan complet d’aménagement routier lancé par le gouvernement, est cofinancé par d'autres institutions financières et a bénéficié d'une aide non remboursable de la Facilité d'investissement pour l'Amérique latine de l'UE pour soutenir les investissements et l'assistance technique.

Le prêt accordé s'inscrit dans le cadre du mandat en vigueur pour l'Amérique latine, au titre duquel la BEI peut financer des investissements visant le développement des infrastructures économiques et sociales.