>@EIB/Finanšu ministrija
©EIB/Finanšu ministrija

La Banque européenne d’investissement et le ministère letton des finances ont convenu de signer un nouvel accord de prêt de 200 millions d'EUR pour la Lettonie, à l'appui d'investissements dans les secteurs de l'énergie, des infrastructures de transports durables et autres domaines, dont, pour la première fois, le développement rural. Cet accord de prêt, signé ce jour par Pim van Ballekom, vice-président de la BEI, et Janis Reirs, le ministre letton des finances, aidera la Lettonie à absorber avec succès les subventions octroyées au titre des Fonds structurels de l’UE sur la période 2014-2020.

Pim van Ballekom, vice-président de la BEI responsable des opérations de prêt en Lettonie, a déclaré : « En soutenant ces investissements clés, la BEI redouble ses efforts pour affermir la compétitivité de l'économie lettone et promouvoir le recours efficace aux aides non remboursables de l'UE prévues pour la Lettonie. Nous nous appuyons sur notre excellente coopération avec les autorités lettones et unissons nos forces avec la Commission européenne pour soutenir un grand nombre de projets qui contribuent à la croissance économique durable et à l'amélioration de la qualité de vie des Lettons, deux objectifs prioritaires ».  

Janis Reirs, le ministre letton des finances, a ajouté : « L'appui que la BEI apporte aux investissements réalisés dans des secteurs aussi essentiels de l'économie lettone que l'énergie et les infrastructures de transport complète largement les ressources financières de l'UE pour la nouvelle période de programmation. Depuis 1997 déjà, la Lettonie n'a cessé de collaborer efficacement avec la BEI pour la réalisation d'un certain nombre de projets importants pour notre pays. Cela représente un sérieux coup de pouce pour la croissance économique de la Lettonie qui nous permet d'être encore plus compétitifs. Cette collaboration sera également très importante à l'avenir ». 

Le concours de 200 millions d'EUR servira à cofinancer des projets sélectionnés au titre des programmes opérationnels lettons « Croissance et emploi » et « Développement rural » sur la période 2014-2020. Les Fonds structurels de l’UE représenteront un pourcentage fixe du coût des projets admissibles, le solde étant couvert par le budget de l’État ou par le recours au présent prêt de la BEI. Ce prêt soutiendra principalement des projets menés dans les secteurs de la recherche, de l'éducation et des ITC. Il appuiera également des PME de Lettonie, des projets liés à l'atténuation des changements climatiques et des programmes de promotion de l'emploi. La BEI contribuera également à l'électrification du réseau ferroviaire de Lettonie et à la modernisation des infrastructures de tramway de Riga.

Le plan de développement rural vise principalement à favoriser des investissements destinés à accroître le nombre d'exploitations agricoles économiquement actives et à vocation marchande, à soutenir le renforcement de leur compétitivité et à promouvoir la coopération dans les secteurs de l'agriculture et de la foresterie.

Tous ces investissements contribueront à améliorer la qualité de vie de la population lettone grâce à un environnement propre et des infrastructures de transports durables qui, à leur tour, contribueront à créer les conditions d'une croissance intelligente, durable et inclusive.

Le présent prêt s'inscrit dans le droit fil du partenariat solide établi entre la BEI et la Lettonie, sachant que la banque de l'Union européenne a déjà prêté 750 millions d'EUR dans le cadre d'un mécanisme comparable de cofinancement avec les fonds de l'UE sur la période 2007-2013. Les autorités devront apporter le cofinancement pour bénéficier d'une aide non remboursable de l’UE en faveur d'un projet admissible. Ce cofinancement reposera largement sur des fonds budgétaires, mais le prêt de la BEI sera disponible pour compléter ces fonds et permettre à la Lettonie de tirer le meilleur parti des financements disponibles de l'UE.