>@TenneT TSO GmbH
©TenneT TSO GmbH

La Banque européenne d’investissement (BEI) met un prêt de 500 millions d’EUR à la disposition de la société TenneT pour la nouvelle extension des réseaux d’énergie en Allemagne. Les fonds serviront à financer la construction et l’exploitation de trois lignes haute tension à courant continu destinées à relier les parcs éoliens situés en mer du Nord au réseau électrique allemand. Les deux parties ont signé le contrat de financement ce jour à Arnhem, aux Pays-Bas.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la transition énergétique, l’Allemagne met l’accent sur la poursuite du développement de l’éolien en mer. Ainsi, d’après les plans des nouveaux partenaires de la coalition, 6,5 gigawatts (GW) de capacité de production d’électricité d’origine éolienne en mer devraient être disponibles d’ici à 2020. Une capacité de transport d’électricité de 6,2 GW au total a déjà été installée par TenneT ou est en cours d’installation, ce qui fait de l’entreprise l’un des principaux acteurs du tournant énergétique en Allemagne. Dans ce contexte, l’extension des réseaux d’électricité en mer du Nord nécessite précisément des efforts intenses de recherche-développement. Le fait que TenneT soit capable de proposer de tels projets uniques au monde mérite d’être salué.

Le projet prévu par TenneT et cofinancé par la BEI concerne les lignes haute tension à courant continu HelWin1, SylWin1 et DolWin1. Ce type d’installations de transport d’électricité est nécessaire pour relier des installations éoliennes en mer d’une capacité de 2,2 GW au réseau d’électricité. En effet, à cause de la puissance élevée des parcs éoliens à raccorder et de la distance importante qui les sépare la côte, le transport par courant alternatif à haute tension ne serait pas efficace. TTG va donc, pour la première fois, construire et exploiter en mer des postes de conversion pour le transport de courant continu à haute tension qui répondent à ces ordres de grandeur. Compte tenu de son ampleur et de ses exigences techniques, le projet servira d’exemple, non seulement en Allemagne, mais également sur le plan mondial. Les travaux de construction ont déjà commencé et devraient s’achever en 2014 et 2015.

À l’occasion de la signature du contrat, Wilhelm Molterer, vice-président de la BEI responsable notamment des opérations de prêt en Allemagne, s’est exprimé en ces termes : « La BEI voit dans l’extension des réseaux électriques l’une de ses missions centrales pour les années à venir. Ces réseaux font partie des infrastructures stratégiques de l’Europe. Le raccordement des parcs éoliens en mer constitue un élément clé dans ce contexte. Il joue également un rôle décisif pour la mise en œuvre du tournant énergétique en Allemagne. TenneT relève les défis particuliers du transport d’électricité en haute mer. Par ce prêt, la BEI soutient précisément aussi ce travail de pionnier. »

Otto Jager, directeur financier de TenneT, a quant à lui déclaré : « Avec plus d’un milliard d’euros de financements accordés, la BEI est incontestablement un partenaire financier fiable et primordial pour nos projets de transport d’électricité terrestres et désormais également en mer. La présente opération met en évidence la viabilité financière de nos investissements en mer et souligne notre solidité financière. »