>@EIB/To be defined
©EIB/To be defined

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’accorder un prêt de 100 millions d’EUR à la Banque croate pour la reconstruction et le développement (HBOR – Hrvatska banka za obnovu i razvitak) afin de financer les projets mis en œuvre par des petites et moyennes entreprises (PME), des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des collectivités locales en Croatie.

Le contrat de prêt a été signé à Dubrovnik après la réunion du Conseil d’administration de la BEI, qui s’est tenue pour la première fois en Croatie. La République de Croatie a obtenu le statut d’observateur au sein du Conseil d’administration de la Banque. Elle en deviendra un actionnaire à part entière lors de son adhésion à l’Union européenne.

S’exprimant à ce sujet, M. Werner Hoyer, président de la BEI, a déclaré : « La BEI soutient des projets en Croatie qui visent à aider le pays à remplir les critères d'adhésion à l'UE et à s'intégrer rapidement dans celle-ci. Le prêt signé ce jour permettra aux PME et ETI croates d’accéder plus facilement à des financements à long terme proposés à des conditions avantageuses, favorisera la mise en œuvre de leurs projets et renforcera leur compétitivité ».

Le concours de la BEI servira à financer les investissements de PME et d’entreprises de taille intermédiaire dans les secteurs de l’industrie et des services, y compris le tourisme, ainsi que des projets d'infrastructure de petite et moyenne dimension réalisés par des collectivités locales et des initiatives dans des secteurs  fortement axés sur les technologies et les connaissances, de même que des investissements dans d’autres domaines prioritaires, comme l’énergie, la protection de l’environnement, la santé et l’éducation. Au moins 70 % du concours seront alloués à des PME et à des ETI.

Pour sa part, Anton Kovačev, président de la Banque croate pour la reconstruction et le développement, a déclaré : « Plus de 1 200 projets, financés par les fonds collectés, ont permis la création de milliers de nouveaux emplois. Plus important encore : grâce à nos prêts, bon nombre d’emplois existants ont été maintenus. Il est essentiel que la Banque européenne d’investissement et la Banque croate pour la reconstruction et le développement continuent à collaborer avec succès pour que nous puissions mettre des ressources de qualité à la disposition des chefs d'entreprise croates, une condition préalable au lancement d'un nouveau cycle d'investissement. »

Le présent prêt s’inscrit dans le prolongement de la collaboration très fructueuse qui s’est instaurée entre la BEI et HBOR, à qui la Banque a déjà accordé six lignes de crédit pour un montant total de plus de 760 millions d'EUR.