RechercheFr menuClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la rechercheVoir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    corporate_banner_fr

    Renforcer la sécurité routière

    Renforcer la sécurité routière

      •  Afficher en:
      • de
      • en
      • fr
    • Disponible en: de en fr
    •  Date: 03 Février 2014

    Dans le monde, plus d’1,2 million de personnes perdent chaque année la vie sur la route, tandis que des millions d’autres personnes sont grièvement blessées. La BEI soutient le programme de recherche-développement mis en œuvre par une entreprise suédoise et destiné à sauver 150 000 vies à l'échelle mondiale.

    Afin d’accélérer le mise au point et le déploiement de systèmes de sécurité active à coût réduit, la BEI a signé, en 2009 et en 2013, deux prêts d’un montant total de 425 millions d'EUR avec la société suédoise Autoliv, l'un des principaux fournisseurs de systèmes de sécurité pour le secteur automobile.

    Autoliv emploie 4 600 personnes dans des activités de R-D à l’échelle mondiale, sur un effectif total de 55 000 personnes, coentreprises comprises. Les projets de recherche qui sont actuellement menés dans plusieurs installations réparties dans toute l’Europe reposent sur une stratégie intégrée prenant en compte le rôle du conducteur (alcool et vitesse), les infrastructures et les véhicules.

    « Nous sommes heureux d’avoir la BEI comme partenaire clé pour le financement de notre programme de R-D », a déclaré Dan Persson, président d'Autoliv Sverige AB. « Grâce à ce programme, nous prévoyons de passer de systèmes de sécurité active et passive à des systèmes de sécurité intégrée, un concept en conformité avec le plan d'action CARS 2020 et les orientations politiques 2011-2020 en matière de sécurité routière de la Commission européenne. »

    Protéger les usagers de la route vulnérables

    Environ 40 % des décès résultant d’accidents de la circulation concernent les usagers de la route vulnérables, tels que les piétons, les cyclistes et les utilisateurs de deux-roues motorisés. Cette catégorie de personnes représente également 68 % des victimes de la route en zone urbaine. Les traumatismes crâniens sont la principale cause de décès.

    Par le passé, la solution proposée par les constructeurs automobiles pour éviter les traumatismes crâniens consistait principalement à créer une distance suffisamment grande entre le capot et les éléments du compartiment moteur pour permettre au capot d’agir comme un coussin. Plusieurs études indiquent que cette mesure n’est pas suffisante, étant donné que chez les adultes les traumatismes crâniens provoqués par un choc au niveau du cadre du pare-brise sont encore plus fréquents.

    En collaboration avec le constructeur automobile Volvo, Autoliv a essayé de répondre au problème en mettant au point le tout premier airbag extérieur destiné à protéger les piétons dans le cas où leur tête vient heurter la zone du pare-brise. Ces airbags peuvent réduire le nombre de traumatismes crâniens et de décès de plus d'un tiers en cas de collision frontale avec un piéton, et donc sauver des milliers de vies chaque année.

    L'entreprise travaille maintenant à l'élaboration d'une deuxième génération d'airbags extérieurs pour protéger les piétons et d'un lève-capot qui réduira le temps de déploiement d’un airbag de plus grand volume.

    Lutte contre l’alcool au volant

    Pour lutter contre l’alcool au volant, la Commission européenne recommande que l’installation d’éthylotests antidémarrage dans tous les nouveaux types de véhicules destinés au transport professionnel de passagers et de marchandises soit inscrite dans la future législation européenne.

    « La recherche en matière de détection d’alcool est une priorité absolue », souligne Dan Persson. « Nous essayons de réduire la taille des éthylotests antidémarrage existants, mais également de mieux les intégrer dans le véhicule et de mettre au point un capteur discret qui serait situé dans l’habitacle et capable de détecter la source d'alcool. »

    Autoliv travaille également à l’amélioration de la vision nocturne grâce à des dispositifs reposant sur des technologies infrarouges, des radars et des caméras ainsi qu'à la mise au point d'une nouvelle génération de ceintures de sécurité qui diminueront sensiblement la charge sur les occupants de petite taille tandis que des airbags incorporés réduiront le risque de blessure thoracique.

    Autoliv et ses coentreprises possèdent ensemble dix centres techniques dans neuf pays du monde, avec 21 pistes d’essais, soit plus que tout autre fournisseur de systèmes de sécurité pour le secteur automobile.




     Imprimer
     Lien Court