Recherche Fr menu ClientConnect
Recherche
Résultats
5 premiers résultats de la recherche Voir tous les résultats Recherche avancée
Recherches les plus fréquentes
Pages les plus visitées
    Hambourg
    6
    oct 2011
    Bucerius Law School
    Hambourg
    Allemagne

    En 2010, les capacités de production d'énergie éolienne en Europe ont crû plus que celles de n'importe quelle autre technique de production d’électricité, pour atteindre un total cumulé de 84 GW. Les projets se multiplient et il est de plus en plus admis que l'énergie éolienne est un investissement peu risqué et durable qui crée des emplois, procure une avance technologique, accroît l'indépendance énergétique et contribue à protéger l'environnement.

    Cependant, comme l'ont souligné les participants à la conférence sur l'énergie éolienne organisée à Hambourg par la BEI le 6 octobre, le secteur a besoin d'une orientation politique et stratégique claire pour gagner la confiance des investisseurs.

    Il est essentiel de donner à l'industrie naissante de l'éolien en mer les moyens de continuer à se développer de manière à atteindre, à terme, les objectifs ambitieux de l'UE pour accroître la part des énergies renouvelable dans le bouquet énergétique. Or, comme l'a si bien dit Olaf Scholz, maire de Hambourg, « un plan ne suffit pas pour qu'une chose se réalise ».

    Les experts en énergie éolienne ont fait remarquer que cette industrie en était encore à un stade précoce et ont exprimé le sentiment que l'avenir recélait un grand potentiel pour de nouveaux progrès. Mais la connectivité reste un souci, et un réseau paneuropéen est nécessaire pour que se crée un véritable marché européen de l'énergie. Le financement de grands projets d'éolien en mer reste un défi et les banques publiques comme la BEI, ainsi que d’autres organes politiques, jouent un rôle crucial pour apporter des fonds et créer la confiance. Les promoteurs de projets ont appelé à des solutions de financement plus innovantes pour attirer aussi des investisseurs institutionnels tels que les fonds de pension, afin de « mettre en marche un avenir plus propre ».

    La BEI est l'un des principaux bailleurs de fonds de l'énergie éolienne en Europe.