>@Shutterstock
©Shutterstock
  • Une ligne de crédits à taux bonifiés grâce à l’apport du financement européen de la BEI.
  • Des projets compris entre 40 K€ et 25 M€ relatifs à la rénovation ou à l’extension d’infrastructures sportives
  • Une première en France et en Europe pour le financement de ce type d’équipements

Le type de projets éligibles au financement est large. Il comprend, par exemple, des salles multisports et gymnases, des complexes aquatiques, des terrains d'entraînement de sports collectifs, des pistes d'athlétisme ou encore des équipements permettant l'accessibilité des sites sportifs par les transports publics et les transports non motorisés (stations de transports publics, garages à vélos, pistes cyclables situés sur les sites sportifs ou clairement reliés à ceux-ci, etc.).

Au moins un quart des financements de cette nouvelle enveloppe de crédits sera consacré à des projets répondant à un objectif d’Action Climatique : rénovation énergétique des bâtiments existants, production d’énergie renouvelable liée aux bâtiments ou développement d’infrastructures de transport bas-carbone.

Les Banques Populaires, les Caisses d’Epargne et le Crédit Coopératif s’appuieront sur les compétences et les connaissances de l’ANS (Agence nationale du sport), et de l’ANDES (Association nationale des élus en charge du sport) pour promouvoir cette solution innovante au service des collectivités territoriales et des territoires.

Pour Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI : « Les infrastructures sportives font partie des équipements essentiels mis à disposition des publics par les collectivités locales et la mise en place de financements dédiés à ces activités est une excellente nouvelle pour la France qui va accueillir en 2024 le plus grand événement sportif mondial. Ces moyens dégagés pour contribuer à la rénovation et à l’extension d’équipements sportifs existants s’inscrivent en outre dans une optique durable au cœur de l’action menée par la banque du climat pour financer la transition verte en Europe ». 

Pour Christine Fabresse, directrice générale Banque de proximité et Assurance du Groupe BPCE : « Les Banques Populaires, les Caisses d’Epargne et le Crédit Coopératif démontrent à nouveau leur soutien et leur engagement dans les territoires auprès des collectivités locales. Grâce à leur partenariat de long terme avec la BEI et à cette enveloppe de crédits inédite d’un montant de 150 millions d’euros, les banques du Groupe BPCE vont pouvoir ainsi impulser la rénovation des infrastructures sportives et contribuer à l’héritage social et environnemental des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 dont nous sommes partenaires premium. Ces prêts vont permettre de moderniser nos infrastructures avec des projets respectueux de l’environnement pour favoriser la pratique sportive de tous les Français dans les meilleures conditions et dans tous nos territoires ».

À propos du Groupe BPCE

Le Groupe BPCE, avec son modèle de banque coopérative universelle représenté par 9 millions de sociétaires, est le deuxième acteur bancaire en France. Avec 100 000 collaborateurs, il est au service de 36 millions de clients dans le monde, particuliers, professionnels, entreprises, investisseurs et collectivités locales. Il est présent dans la banque de proximité et l’assurance en France avec ses deux grands réseaux Banque Populaire et Caisse d’Epargne ainsi que la Banque Palatine. Il déploie également, avec Natixis, les métiers mondiaux de gestion d’actifs, de banque de grande clientèle et de paiements. A travers ce dispositif, il propose à ses clients une offre complète et diversifiée : solutions d’épargne, de placement, de trésorerie, de financement, d’assurance et d’investissement. La solidité financière du groupe est reconnue par quatre agences de notation financière, Moody’s (A1, perspective stable), Standard & Poor’s (A, perspective stable), Fitch (A+, perspective négative) et R&I (A+, perspective stable).