Une entreprise milanaise s’appuie sur des conseils de carrière utilisant l’intelligence artificielle pour contribuer à lutter contre le coronavirus, afin que les demandeurs d’emploi soient fin prêts lorsque la crise sanitaire se transformera en crise économique.

Par Chris Welsch

Alors qu’une grande partie de Milan est en confinement, l’équipe de  Jobiri, un conseiller numérique en carrière, est en effervescence.

« Depuis le début de la crise, nous avons constaté une augmentation de 90 % des inscriptions et des pages consultées », explique Margherita Vigo, la directrice générale des opérations de l’entreprise.

Jobiri est une plateforme en ligne s’appuyant sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour favoriser un bon appariement des demandeurs d’emploi et des employeurs. Même avant la crise, l’entreprise connaissait déjà une croissance rapide car les bureaux d’orientation professionnelle des universités et des écoles de commerce, ainsi que d’autres agences, cherchaient de nouvelles façons d’aider leurs utilisateurs. Le site accompagne actuellement plus de 50 000 demandeurs d’emploi, principalement en Italie.

>@Chris Welsch
Claudio Sponchioni, cofondateur de Jobiri, estime que l’économie italienne va connaître un important besoin de conseils de carrière. ©Chris Welsch

Selon Claudio Sponchioni, cofondateur de Jobiri, la crise du coronavirus impose un nouveau niveau de collaboration au sein de la société. « Une deuxième crise s’annonce pour les prochains mois, une crise qui touchera l’économie », déclare-t-il. « Les besoins en conseils de carrière sont énormes. C’est pourquoi nous proposons une séance gratuite d’accompagnement professionnel à toute personne qui en aurait besoin. »

Un guichet unique pour les demandeurs d’emploi

La plateforme créée par Claudio et Roberto Sponchioni est un guichet unique pour les demandeurs d’emploi, qui s’acquittent d’une cotisation mensuelle modeste pour accéder au site internet ou qui peuvent s’y connecter gratuitement via l’un des organismes qui les suivent.

Sur jobiri.com, les demandeurs d’emploi peuvent obtenir un accompagnement ou des conseils sur leur carrière, et trouver des offres d’emploi. Un conseiller numérique en carrière guide la personne en quête d’emploi pour qu’elle se transforme en candidat retenant l’attention des employeurs. Les demandeurs d’emploi peuvent s’enregistrer lors d’un entretien factice et obtenir un retour sur la façon de se présenter sous le jour le plus favorable, balayant tous les aspects, du contact visuel au contenu de leurs réponses. La plateforme comporte une fonction de visioconférence, un volet de la recherche d’emploi subitement devenu crucial. 

Redémarrer l’économie

Jobiri est un ancien finaliste du concours de l’innovation sociale de l’Institut BEI, qui soutient des entrepreneurs ayant une incidence positive sur le plan social, éthique ou environnemental. L’équipe de Jobiri compte huit personnes et il est prévu d’embaucher deux développeurs Python dans les mois qui viennent. Claudio Sponchioni espère que Jobiri pourra contribuer à relancer l’économie italienne lorsqu’elle s’ajustera et se transformera, une fois la crise atténuée.

Selon Claudio Sponchioni, la pandémie « représente un défi, mais en même temps, elle offre toutes sortes de possibilités. Les gens se rendent compte que la technologie peut vraiment améliorer leurs conditions de vie. À l’heure actuelle, sans technologie, nous serions isolés et nous ne pourrions pas travailler. Ce bouleversement a tout accéléré.