>@EIB
  • Le FEI gérera des ressources de la FRR de 400 millions d’EUR mises à disposition par la Grèce au titre du compartiment « États membres » d’InvestEU.
  • L’initiative vise spécifiquement à soutenir la compétitivité des PME grecques, les investissements durables et la transition numérique, conformément aux objectifs du plan grec pour la reprise et la résilience dit « Grèce 2.0 ».
  • L’initiative permettrait de mettre plus de 1,5 milliard d’EUR de nouveaux financements à la disposition des PME, des petites entreprises de taille intermédiaire et des particuliers en Grèce.

Le Groupe BEI a renforcé son partenariat avec la Grèce grâce à la signature d’un nouveau cadre contractuel relatif à la gestion par le Fonds européen d’investissement (FEI) de 400 millions d’EUR de ressources supplémentaires de la Facilité pour la reprise et la résilience (FRR) en Grèce afin d’aider les petites et moyennes entreprises du pays. Cette contribution vient s’ajouter aux ressources de la FRR de 5 milliards d’EUR déjà confiées à la BEI.

Le nouveau soutien, qui représente l’une des premières contributions au compartiment « États membres » d’InvestEU en Europe, a vocation à aider les PME grecques à obtenir un accès préférentiel au financement tout en encourageant les investissements dans des projets liés à l’action pour le climat et à la transition numérique.

Au titre du nouveau mandat, le FEI mettra en œuvre trois instruments de garantie : la garantie de portefeuille pour la durabilité, qui soutiendra le financement d’investissements dans l’action pour le climat, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables ; la garantie de portefeuille pour la compétitivité des PME, qui soutiendra la compétitivité et la croissance des entreprises locales ; et la garantie de portefeuille pour l’innovation et la transition numérique, qui améliorera l’accès au financement des entreprises grecques à forte intensité de recherche et d’innovation et soutiendra l’adoption des technologies numériques et la transformation numérique.

Le mandat a été annoncé le 24 novembre 2022, lors d’une cérémonie de signature dans le bureau de représentation de la Commission européenne à Athènes, en présence de Margaritis Schinas, vice-présidente de la Commission européenne, Theodoros Skylakakis, ministre grec délégué aux finances, Christian Kettel Thomsen, vice-président de la BEI chargé des opérations dans ce pays, Hubert Cottogni, directeur et chef du département Gestion des mandats du Fonds européen d’investissement, et Nikos Mantzoufas, gouverneur de l’agence de la Facilité pour la reprise et la résilience.

Margaritis Schinas, vice-présidente de la Commission européenne : « Cette initiative est importante à plusieurs titres. En premier lieu, elle permet aux petites et moyennes entreprises grecques de bénéficier d’un financement à faible coût découlant de la facilité de prêt innovante mise en place par les autorités grecques dans le cadre de notre emblématique Fonds pour la reprise et la résilience. Je me réjouis tout particulièrement que ce prêt permette aux petites entreprises grecques de création récente de se préparer aux transitions écologique et numérique. Deuxièmement, cette initiative réaffirme le partenariat de longue date entre la Commission européenne et la Banque européenne d’investissement. La mise en commun de leurs ressources, de leur expérience et de leur savoir-faire à l’appui de l’économie grecque confère ainsi un impact plus grand que la somme des parties. »

Theodoros Skylakakis, ministre grec délégué aux finances : « Cet accord de 400 millions d’EUR entre le FEI et la Grèce permettra de mettre 1,5 milliard d’EUR à la disposition de PME, de petites entreprises de taille intermédiaire et de particuliers dans le pays, au moyen de trois instruments de garantie. Il revêt une importance cruciale pour l’avenir de ces entreprises confrontées à deux crises consécutives (la pandémie de COVID-19 et la crise énergétique). Elles bénéficieront ainsi d’un accès préférentiel au financement pour mettre en œuvre des investissements dans l’action pour le climat, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables, améliorer leur compétitivité et soutenir leur transformation numérique. Nous sommes ravis que notre partenariat avec le Groupe BEI devienne un atout majeur pour l’entrepreneuriat grec. »

Christian Kettel Thomsen, vice-président de la BEI chargé des opérations de prêt en Grèce : « La BEI est heureuse de soutenir les plans ambitieux de la Grèce visant à tirer parti des possibilités offertes par la FRR. Grâce à ce nouvel accord, nos partenaires dans le pays peuvent financer directement la compétitivité des PME grecques, les investissements durables et la transition numérique, conformément aux objectifs du plan grec pour la reprise et la résilience. Les instruments financiers envisagés sont susceptibles de mettre plus de 1,5 milliard d’EUR à la disposition des PME, des petites entreprises de taille intermédiaire et des particuliers en Grèce en les aidant à obtenir un accès préférentiel au financement. De surcroît, ils encourageront les investissements dans l’action pour le climat et la transition numérique. »

Hubert Cottogni, directeur et chef du département Gestion des mandats du Fonds européen d’investissement : « Nous sommes ravis de nous appuyer sur nos relations de longue date avec l’État grec pour aider les PME locales à surmonter les contraintes financières engendrées par les deux crises financières passées et ouvrir de nouvelles perspectives pour les investissements en Grèce dans les années à venir. Grâce à ce nouvel accord de 400 millions d’EUR entre le FEI et la Grèce, les entreprises grecques verront leur capacité d’accès au crédit s’améliorer nettement. Aujourd’hui, nous faisons figurer sur le site web du FEI une note d’information relative à l’appel à manifestation d’intérêt ouvert publié au titre d’InvestEU. Le marché a à sa disposition trois instruments de garantie financière susceptibles d’accroître l’effet multiplicateur des investissements nationaux. »

Nikos Mantzoufas, gouverneur de l’agence de la Facilité pour la reprise et la résilience : « L’accord signé aujourd’hui avec la Banque européenne d’investissement, qui sera mis en œuvre par l’intermédiaire du Fonds européen d’investissement, vise à soutenir tout particulièrement les PME. Il montre que le déploiement du Fonds pour la reprise et la résilience en Grèce s’articule autour d’une stratégie globale qui concerne toutes les entreprises durables. Nous sommes très heureux d’entretenir une excellente coopération avec la BEI et l’UE en général concernant la FRR, au bénéfice à la fois de la société et de l’esprit d’entreprise. »

Soutien au plan « Grèce 2.0 »

La Grèce devrait recevoir 31 milliards d’EUR de la Facilité pour la reprise et la résilience de l’UE, sous la forme de subventions et de prêts. Il s’agit d’une initiative ponctuelle destinée à aider à remédier aux dommages économiques et sociaux immédiats causés par la pandémie de COVID-19. Fin 2021, le plus important mandat bilatéral de la BEI a été signé avec la Grèce, définissant la structure de base du partenariat. À ce titre, la BEI gérera jusqu’à 5 milliards d’EUR de ressources de la FRR en Grèce dans le cadre du plan national pour la reprise dit « Grèce 2.0 ».

Ce partenariat entre la Grèce et le Groupe BEI est aujourd’hui étoffé, puisque la gestion de 400 millions d’EUR de ressources supplémentaires de la FRR sera confiée au FEI afin de renforcer le soutien aux entreprises grecques.

Solide bilan du FEI en Grèce

Depuis sa création, le FEI a soutenu 3,79 milliards d’EUR de financements en Grèce, qui ont permis de mobiliser 13,35 milliards d’EUR. À ce jour, 35 000 PME ont bénéficié d’un appui financier au titre des programmes du FEI, dans le cadre de 50 000 opérations qui ont soutenu plus de 276 000 emplois.

Au total, 91 mandats et accords opérationnels ont été signés avec des contreparties locales, dont l’État grec, des intermédiaires financiers locaux, des gestionnaires de fonds et des organismes de microcrédit. Les financements du FEI en Grèce en 2021-2022 ont atteint 2,11 milliards d’EUR, ce qui la place au 7e rang des pays de l’UE soutenus par le FEI.           

Engagement record de la BEI en 2021

En 2021, l’engagement record du Groupe Banque européenne d’investissement en Grèce a permis de financer de nouveaux investissements et des programmes d’innovation dans le secteur privé, ainsi que des projets de rénovation urbaine, de transition énergétique et de transition numérique des services publics. En 2021, l’appui à des investissements privés et publics par la Banque européenne d’investissement et le Fonds européen d’investissement a totalisé 4,85 milliards d’EUR, un montant record depuis le début des interventions de la BEI en Grèce il y a 59 ans.

Le volume des financements consentis par le Groupe BEI en Grèce y a représenté 2,7 % du PIB, soit l’engagement le plus élevé tous pays confondus.

La Grèce est également l’un des principaux bénéficiaires du Fonds de garantie paneuropéen, mis en place par le Groupe BEI et des États membres de l’UE pour mettre des financements à la disposition des entreprises pénalisées par les répercussions de la crise sanitaire. L’accès des entreprises grecques aux financements sera dès lors soutenu par 2,7 milliards d’EUR de garanties mises à disposition par la BEI et le FEI.

Fonds européen d’investissement

Le Fonds européen d’investissement (FEI) fait partie du Groupe Banque européenne d’investissement. Sa mission première est de soutenir les microentreprises et les petites et moyennes entreprises (PME) européennes en les aidant à accéder aux financements. Le FEI conçoit et déploie des instruments de capital-risque, de capital de croissance, de garantie et de microfinance destinés spécifiquement à ce segment du marché. À ce titre, le FEI contribue à la réalisation des principaux objectifs stratégiques de l’UE, tels que la compétitivité et la croissance, l’innovation et la transition numérique, l’impact social, les compétences et le capital humain, l’action pour le climat et la durabilité environnementale.

REMARQUE : Une note d’information relative à l’appel à manifestation d’intérêt au titre d’InvestEU est publiée ce jour en ce qui concerne le compartiment « États membres » de la Grèce. À partir d’aujourd’hui, les banques trouveront sur le site web du FEI toutes les informations nécessaires pour solliciter les garanties de portefeuille offertes dans le cadre de ce soutien supplémentaire au titre d’InvestEU.