>@EIB
©EIB
  • 500 millions d’EUR pour relancer le secteur touristique italien après les dégâts causés par la pandémie et pour assurer la transition écologique et la transformation numérique
  • 272 millions d’EUR pour soutenir les promoteurs privés et les PPP participant à des projets de réhabilitation urbaine et pour un développement économique plus inclusif dans le cadre de plans urbains intégrés

La Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un accord de financement avec le ministère italien de l’économie et des finances (MEF) en vue de la création d’un fonds de fonds d’un montant initial de 772 millions d’EUR provenant du plan national pour la reprise et la résilience (PNRR) et concernant des interventions relevant de la responsabilité du ministère du tourisme et du ministère de l’intérieur. La BEI acheminera les ressources vers les entreprises par le truchement d’intermédiaires financiers sélectionnés à la suite d’un appel public à manifestation d’intérêt.

Le fonds de fonds soutiendra des entreprises porteuses de projets d’investissement durables, conformes aux objectifs et aux priorités stratégiques des secteurs thématiques du tourisme et de la régénération urbaine, afin de permettre une optimisation des résultats à atteindre grâce également à l’effet de levier que l’instrument en question est en mesure de générer. L’appui de la banque de l’UE devrait être consacré aux investissements qui promeuvent la transition écologique et la transformation numérique dans les secteurs concernés. Le soutien aux projets débutera au deuxième trimestre de 2022 et la mise en œuvre du fonds de fonds se déroulera conformément aux échéances et étapes prévues dans le PNRR.

500 millions d’EUR à l’appui du tourisme pour soutenir les priorités stratégiques partagées avec le ministère du tourisme : des projets visant à améliorer les structures d’hébergement et services touristiques peuvent être financés, afin de moderniser et d’améliorer les normes de l’offre, dans le double objectif d’accroître la capacité concurrentielle des entreprises et de promouvoir une offre touristique fondée sur la durabilité environnementale, l’innovation et la numérisation des services. Les investissements prévus prévoiront également des mesures visant à renforcer la mutation numérique des entreprises du secteur.

272 millions d’EUR à l’appui de la régénération urbaine pour soutenir les priorités stratégiques partagées avec le ministère de l’intérieur : le financement nécessaire aux promoteurs privés, notamment au moyen de structures de PPP (partenariat public-privé), en vue de renforcer les investissements visant à améliorer les zones urbaines dégradées, à régénérer et à revitaliser l’économie, en portant une attention particulière à la création de nouveaux services à la personne, à l’amélioration de l’accessibilité et à la rénovation des infrastructures, ce qui permettra de transformer des territoires vulnérables en villes intelligentes et durables.

Gelsomina Vigliotti, vice-présidente de la BEI : « Car elle est la banque de l’UE, la BEI soutient le gouvernement italien dans l’élaboration et la mise en œuvre du PNRR afin de promouvoir une économie durable et inclusive. Dans le cadre du fonds de fonds destiné à redynamiser le secteur du tourisme et la régénération urbaine, la BEI donnera la priorité aux projets propices à la transition écologique et à la transformation numérique. »

Alessandro Rivera, directeur général du Trésor : « Mettre en œuvre les projets d’investissement prévus dans le PNRR dans le respect de la feuille de route est la priorité à laquelle notre administration s’est attelée. La collaboration avec la BEI sur le PNRR fournit à l’Italie un soutien précieux afin de ne pas manquer les objectifs de mise en œuvre ».

La Banque européenne d’investissement (BEI) finance des projets dans quatre domaines prioritaires : les infrastructures, l’innovation, le climat et l’environnement et les petites et moyennes entreprises (PME). De 2019 à 2020, le Groupe BEI a financé des projets en Italie à hauteur de 23 milliards d’EUR.