>@EIB
©EIB
  • Le projet garantit un meilleur accès aux services de traitement des eaux usées à plus de 213 000 personnes dans la ville de Mitrovica, au Kosovo.
  • Il s’agit du second investissement de la BEI relatif aux stations de traitement des eaux usées et à la protection de l’environnement au Kosovo.
  • Le projet permettra de réduire la pollution des sources d’eau et d’améliorer les normes d’assainissement.

La Banque européenne d’investissement (BEI), qui est la banque de l’Union européenne, continue de soutenir des infrastructures essentielles au Kosovo en investissant 19,8 millions d’EUR pour la construction d’une nouvelle station d’épuration et la réhabilitation et l’extension du système de collecte des eaux usées de la ville de Mitrovica. Le projet permettra à plus de 213 000 personnes d’accéder à des services d’assainissement modernes tout en protégeant l’environnement et la santé publique. Il s’agit du second investissement de la BEI dans le secteur de l’eau au Kosovo depuis 2020, date à laquelle la BEI a octroyé 11 millions d’EUR pour une installation de traitement des eaux usées et la réhabilitation d’une autre installation dans la ville de Gjilan.

La mise en place de ces grandes infrastructures assurera la fourniture de services d’assainissement de haut niveau, contribuera à réduire la pollution de l’environnement et améliorera la qualité de la desserte en réduisant la pollution transfrontalière, en particulier dans l’Ibar et les affluents de cette rivière. Étant donné que cet investissement améliorera les conditions de vie en contribuant à la résilience économique et sociale et à la croissance, il est octroyé dans le cadre de l’initiative Résilience économique de la BEI. Le projet bénéficie en outre d’une subvention d’assistance technique et d’une subvention à l’investissement pour la préparation et la mise en œuvre au titre du Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux (CIBO). Il est financé conjointement avec la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD).

Lilyana Pavlova, vice-présidente de la BEI chargée des opérations dans les Balkans occidentaux : « Nous nous réjouissons de signer le second investissement en moins de deux ans dans le secteur des eaux usées au Kosovo. Ce projet appuie les objectifs du programme en matière d’environnement et du plan économique et d’investissement pour les Balkans occidentaux, notamment l’initiative phare nº 7 – Gestion des déchets et des eaux usées. Les services modernes d’assainissement amélioreront considérablement la qualité de vie des habitants de Mitrovica et renforceront la résilience face aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques. À plus grande échelle, le projet favorisera le progrès économique et social ainsi que les relations régionales, tout en aidant le pays à relever ses défis les plus urgents en matière d’infrastructures, conformément aux exigences environnementales de l’UE et au développement durable de la région des Balkans occidentaux. »

Hekuran Murati, ministre des finances et des transferts du Kosovo : « Je salue et appuie fermement le lancement du projet de construction d’une station d’épuration dans la ville de Mitrovica, qui reflète également la volonté des pouvoirs publics de tenir les promesses faites aux citoyens. Ce projet constitue une étape décisive en faveur de la protection de l’environnement et de la santé publique, qui ont été mises en avant dans le programme de notre gouvernement. En outre, il aide le Kosovo à progresser sur la voie de l’adhésion à l’UE, grâce à l’alignement sur les conditions préalables en matière d’environnement, en particulier la directive de l’UE sur le traitement des eaux urbaines résiduaires. Nous espérons que le projet prendra bientôt forme et nous sommes déterminés à le mener à son terme grâce à votre soutien et votre coopération continus. »

Tomáš Szunyog, chef du bureau de l’UE au Kosovo et représentant spécial de l’UE : « L’Union européenne, qui soutient de longue date la protection de l’environnement, a appuyé la préparation du projet et cofinance cet investissement important à hauteur de 5 millions d’EUR par l’intermédiaire du CIBO. Le projet vise à améliorer les conditions environnementales en réduisant au minimum la pollution dans l’Ibar, rivière qui traverse plusieurs frontières, et en favorisant le bien-être social des habitants de la région de Mitrovica. »

Informations générales

À propos de l’activité de la BEI dans les Balkans

La BEI est le premier bailleur de fonds international dans les Balkans occidentaux. Depuis 2009, elle y a financé des projets pour un total de plus de 9 milliards d’EUR. En plus de maintenir son appui à la reconstruction et à la modernisation des infrastructures publiques, depuis 2010, la Banque a étendu son activité à de multiples nouveaux domaines, tels que la santé, la recherche-développement, l’éducation et les PME. Pour plus d’informations sur les activités de la BEI dans les Balkans occidentaux, veuillez consulter la page suivante : www.eib.org/publications/the-eib-in-the-western-balkans

Initiative Résilience économique

L’initiative Résilience économique (IRE) a été créée en 2016 en réponse à un appel du Conseil européen. Elle a pour objectif de faire évoluer les modèles de migration à moyen et long terme et d’apporter un soutien aux populations déplacées de force en renforçant la résilience des économies face aux chocs futurs. L’IRE permet de mobiliser des financements pour soutenir la croissance, la création d’emplois, les infrastructures vitales et la cohésion sociale dans les régions voisines de l’UE. 

Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux

Le Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux (CIBO) est un mécanisme régional de panachage soutenant l’élargissement de l’UE et le développement socio-économique des pays suivants : Albanie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Macédoine du Nord, Monténégro et Serbie. Le CIBO a été établi en 2009 par la Commission européenne, en collaboration avec la Banque de développement du Conseil de l’Europe, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, la Banque européenne d’investissement et plusieurs bailleurs de fonds bilatéraux.

À propos de l’Équipe Europe et de la riposte face au COVID-19 dans les Balkans occidentaux

Dans le cadre de la stratégie de l’Équipe Europe (#TeamEurope), la riposte globale de l’Union européenne à la crise du COVID-19, le Groupe BEI a rapidement mobilisé 5,2 milliards d’EUR en dehors de l’UE, accélérant les financements et l’assistance technique ciblée. En ce qui concerne plus particulièrement les Balkans occidentaux, la BEI a élaboré un paquet de mesures de soutien immédiat d’un montant de 1,7 milliard d’EUR principalement à l’appui des PME et du secteur de la santé (https://www.eib.org/press/all/2020-111-eib-group-to-contribute-eur1-7-billion-to-the-eu-s-covid-19-response-package-for-the-western-balkans). Le soutien financier total de l’UE en faveur des Balkans occidentaux dépasse 3,3 milliards d’EUR.