>@EIB
©EIB

L’opération a été officialisée lors d’un événement sur le site de l’entreprise COSUCRA à Warcoing (Pecq, Province de Hainaut) ce 9 juillet. Kris Peeters, Vice-président de la BEI et Willy Borsus, Vice-président de la Wallonie et ministre de l’économie, ont présenté ce partenariat majeur visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME, jusqu’à 250 employés) et les entreprises de taille intermédiaire (ETI, jusqu’à 3 000 employés) fragilisées par les conséquences d’une crise pandémique sans précédent. (communiqué de presse ci-joint)

Le dispositif de financement s’articule sous forme d’une première ligne de crédit de 100 millions accordée par la BEI à la SRIW à des conditions particulièrement favorables – grâce à la notation « AAA » dont bénéficie la banque de l’UE – pour lui permettre de continuer à soutenir et prêter aux entreprises. La SRIW s’engage à répercuter ces conditions attractives lors de la mise à disposition de prêts en faveur de PME et ETI actives dans un large éventail de secteurs économiques éligibles pour un financement de la BEI.

Un programme hors norme pour une situation exceptionnelle

Pour entrer en considération, les projets soutenus devront répondre à certains critères prédéfinis, notamment être réalisés et situés en Belgique et répondre à un besoin de croissance. De façon exceptionnelle pour ce type de programme sur fonds BEI, une assistance en fonds de roulement pour la PME ou ETI pourra également être fournie. Il ne pourra, par contre, pas s’agir de transactions purement financières ou immobilières. Les montants par projet pourront s’élever à maximum 25 millions d’euros. Pour la première fois également, le montant prélevé sur la ligne de crédit BEI pourra couvrir 100 % du coût total du projet ou de l’investissement de l’entreprise. Les entrepreneurs doivent s’adresser à la SRIW qui examinera les dossiers dans le cadre de son processus de décision habituel.

Cette opération s’inscrit dans un cadre plus large de soutien du Groupe BEI aux PME et ETI européennes afin d’atténuer les effets négatifs de la crise du COVID et de stimuler la relance. Le dispositif pourra être renouvelé d’ici à la fin 2022 à travers la signature d’une seconde ligne de crédit de 100 millions d’euros. Sachant que la SRIW fera ses meilleurs efforts pour doubler cette capacité de financement au terme de l’opération, le partenariat devrait permettre de débloquer 400 millions pour aider les entreprises wallonnes à se maintenir et se développer.

Dès 2020, dans le contexte inédit de crise suite à la survenance de la pandémie de COVID-19, la SRIW a entamé les démarches pour obtenir un support de la BEI afin de faire face à une recrudescence de ses interventions en montant et en nombre. Début 2021, la SRIW a été avalisée comme partenaire et intermédiaire de la BEI; une opération à présent concrétisée et qui lui permet de déployer d’emblée la première enveloppe de crédit de 100 millions d’euros, dans le cadre de sa mission de financement des projets d’entreprises en Wallonie.

Le prêt octroyé à COSUCRA – un prêt subordonné de 5 millions d’EUR - est la première opération réalisée par la SRIW au moyen des fonds mis à disposition par la BEI. Partenaire de la société depuis plus de 15 ans, la SRIW continue de participer au financement des projets de développement des capacités de production en ingrédients naturels issus du pois et de la chicorée afin de permettre à la société de conserver sa position de leader sur des marchés en forte croissance.

Lors de l’officialisation des accords de financement entre la BEI et la SRIW, ainsi qu’entre la SRIW et COSUCRA, au siège de l’entreprise à Warcoing, Willy Borsus, Vice-président de la Wallonie et Ministre de l’économie a déclaré : « Je remercie la BEI pour son investissement en faveur des entreprises wallonnes. Ce type de financement inédit mêlant fonds européens et wallons permettra à nos entreprises de se développer davantage, de croître, de s’internationaliser, de créer de l’emploi. Ce produit rencontre donc notre ambition d’être aux côtés des 80.000 entreprises que compte notre Région, dans tous les secteurs, et il est aussi en parfaite adéquation avec le Plan de Relance de la Wallonie, largement axé sur le développement des entreprises ».  

Kris Peeters, Vice-président de la BEI : « Les PME et ETI, sont le moteur de l’économie wallonne, en termes de dynamisme économique et de créations d’emplois. Face aux conséquences de la crise pandémique sur l’économie, il est de notre responsabilité à tous de renforcer le soutien aux entreprises fragilisées, ou dont les projets d’investissement pourraient être compromis, avec des solutions adaptées à leurs besoins de financement. La combinaison de la force de frappe et de l’expertise de la BEI alliées à celles de la SRIW permettront à la Région Wallonne de consolider son Plan de Relance de la Wallonie, et à ses entreprises de faire face aux défis actuels et de continuer à se développer ». 

Sébastien Durieux, Vice-président du Comité de direction de la SRIW : « Les années 2020 et 2021 sont des années exceptionnelles pour l’activité de la SRIW, avec une augmentation importante des interventions en nombre et en montant dans le contexte de cette crise inédite. La SRIW entend continuer de jouer pleinement son rôle de soutien du tissu économique wallon avec des interventions permettant aux entreprises de maintenir ou de restaurer leur niveau de liquidités et/ou de solvabilité. Historiquement, les interventions de la SRIW sont réalisées au moyen de ses fonds propres mais le contexte de crise nous a amené à diversifier nos sources de financement avec un recours à l’endettement. Compte tenu de la mission de la SRIW, la BEI est apparue comme le premier prêteur naturel à solliciter. »

Informations générales

A propos de la BEI

En Belgique - Avec quelque 1,5 milliard d’EUR alloués en 2020 à des projets dans différents secteurs, dont la santé, l’éducation, l’énergie, l’eau, l’industrie et les PME, le Groupe BEI a accordé un soutien représentant 0,30 % du PIB belge.  (La Belgique et la BEI)

Pour les PME et les ETI - La BEI et sa filiale, le Fonds européen d’investissement (FEI), s’engagent à soutenir les petites entreprises qui, dans de nombreux pays, constituent l’épine dorsale des économies locales. Dès l’apparition de la pandémie de COVID-19, le Groupe BEI a activé son vaste réseau d’institutions financières partenaires dans l’UE pour déployer rapidement sa force de frappe financière à l’appui des entreprises touchées de plein fouet et de diverses façons par les confinements et autres restrictions. C’est ainsi qu’en 2020, les financements octroyés par le Groupe BEI aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaires (ETI) se sont élevés à 30,56 milliards d’euros et ont permis de soutenir quelque 420 000 PME et ETI, qui emploient 4 millions de personnes. Voir SMEs and mid-caps (eib.org) et La BEI : un an après le début de la pandémie de COVID-19 (eib.org)

A propos de SRIW 

La S.R.I.W. (Société Régionale d'Investissement de Wallonie) contribue au développement de l’économie en intervenant financièrement dans les projets de développement d’entreprises wallonnes ou implantées en Wallonie. Elle participe à leur croissance, aux côtés d’investisseurs privés, via des prêts mais également des prises de participation.

A propos de COSUCRA

Implantée depuis 6 générations dans le secteur des ingrédients naturels issus de la chicorée et du pois, COSUCRA cible les marchés de l’alimentation et de la nutrition-santé. Sa vision pionnière des ingrédients naturels lui permet d’occuper sur ses marchés une position de leadership, et ce à travers le monde. L’innovation notamment via l’investissement constant en recherche et développement, constitue un axe majeur de sa stratégie. La mission de COSUCRA est de contribuer à une alimentation contemporaine, saine et durable en concentrant les bienfaits de la nature dans des solutions intégrées simples à utiliser.